Le Dernier Oracle – James Rollins

Résumé : Un homme hirsute s’écroule dans les bras de Gray Pierce : c’est Archibald Polk, professeur de neurologie au MIT et membre des Jason, un groupe de prix Nobel conseillant l’armée américaine. Abattu en plein centre de Washington, le savant devait certainement représenter une menace. La pièce grecque qu’il confie au militaire avant de mourir est le seul message qu’il parvient à transmettre. Le premier morceau d’un puzzle qui va mener Pierce jusqu’aux terrifiantes expérimentations de savants russes sur des enfants. Mais quel rapport avec le temple de Delphes frappé sur le revers de la monnaie ?

Note personnelle : ★ ★ ☆ ☆ ☆

Avis : James Rollins, ce nom m’était familier. Effectivement, j’ai lu (et adoré) Amazonia de cet auteur. Aussi, le running gag du blog continue, puisqu’il s’agit du tome 4 de la saga (et oui, je suis un boulet).

J’ai essayé de me souvenir d’Amazonia et effectivement, on reconnait le style de l’auteur. Ce roman est un vrai film d’action américain, avec une organisation de gros méchants, des explosions, le monde entier menacé et sauvé par une poignée d’hommes…

Le roman est divisé est trois parties (littéralement) et on y suit justement trois groupes (presque quatre, à certains moments on suit les méchants aussi, mais ce sont d’infimes passages) tout au long de ces parties. L’un avec à sa tête Gray, qui enquête sur la pièce héritée d’Archibald Polk, l’autre avec Monk (membre de l’équipe de Gray qui souffre d’amnésie) qui s’échappe avec trois enfants et un chimpanzé de la base des antagonistes, et enfin, une partie autour de Sasha qui arrive dans les locaux de Sigma, une petite fille surdouée que le groupe des méga-méchants veut absolument récupérer.

On suit l’évolution des trois groupes, chacun apportant son morceau du puzzle, jusqu’à ce que les trois se rejoignent, que le mystère soit résolu et le monde sauvé.

Je déplore que l’auteur n’ait pas plus insisté sur le côté « archéologie » et Grèce antique. J’ai trouvé l’histoire assez « plate » finalement. Je n’ai pas grand chose à en dire, je vais vous laisser sur cet avis tout aussi médiocre. 😂

Lu dans le cadre du Pumpkin Autumn Challenge 2021, menu « Automne des mystères », catégorie « En avant Yvette Tempête ! » (Aventure, archéologie, artefact, voyage)

Bonne lecture ! Signé C.

3 commentaires sur « Le Dernier Oracle – James Rollins »

    1. Mince ! 😂 Il peut plaire à d’autres personnes ! Je n’ai juste vraiment pas accroché. Sinon, il y a toujours « Amazonia » du même auteur qui lui était très bien.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.