Interview – Sélène Derose

Le 8 mars 2020, pour célébrer la Journée Internationale des droits de la Femme, je vous invite à découvrir Sélène Derose, auteure en autoédition au travers de 12 questions. 🙋‍♀️

BtSVgVm0_400x400
Sélène Derose – Auteure
Fondamentalement, on est auteur à partir du moment où on écrit, comme on est créateur à partir du moment où l’on crée.
Tu es l’auteure de deux romans, deux recueils de nouvelle et d’autres textes dans des recueils collectifs. En général, avant d’écrire, on commence par lire… Quels sont les livres qui ont marqués ton enfance ?

Eh bien, je dois avouer qu’enfant, à part les livres imposés à l’école, je lisais peu. Les seuls ouvrages qui me plaisaient jusqu’à les collectionner étaient les Mickey et Super Picsou. De la BD, en somme. J’appréciais l’association dessin-écriture qui à l’époque, nourrissait  davantage mon jeune imaginaire que du texte seul, et au niveau des histoires, le côté aventure des ces ouvrages me plaisait énormément.

Maintenant que nous avons parlé du passé, parlons du présent. Quels sont tes coups de cœur littéraires ?

Je dois évidemment citer l’indétrônable « L’alchimiste » de Paulo Coelho, le livre qui a amorcé le changement de ma perception vis-à-vis de la vie et du monde. Ensuite, j’ai replongé il n’y a pas si longtemps dans des classiques que j’ai adoré découvrir comme « L’étranger » d’Albert Camus et « 1984 » de George Orwell. Côté autoédition, j’ai beaucoup aimé « Personaé » d’Elijaah Lebaron que j’ai trouvé très riche.

Quand et comment as-tu commencé à écrire ?

Depuis jeune, il me semble, même si je ne m’en étais pas rendue compte. Je le faisais de façon épisodique à travers mon journal intime. Puis j’écrivais quelques poèmes par ci par là, un bout de texte à droite à gauche, sans qu’il n’y ait vraiment de profonde implication. Ce n’est qu’arrivée à l’âge adulte que j’ai recommencé à flirter avec les livres à la bibliothèque et l’envie d’écrire m’est venue plus franchement. Aujourd’hui, je poursuis dans cette voie en cherchant avant tout à m’y épanouir pour transmettre le meilleur de ma plume à mes lecteurs et lectrices.

Quand as-tu pris la décision d’auto-éditer tes romans ? Est-ce que tu as été soutenue dans ce projet ?

L’autoédition a été mon premier choix dès lors que j’ai pris la décision de publier mes écrits. Bien entendu, cette voie a suscité des doutes et incompréhensions dans mon entourage, la voie traditionnelle de l’édition étant très ancrée dans les esprits, mais j’ai heureusement pu compter sur leur soutien, ce qui est toujours appréciable lorsqu’on s’attaque à un tel projet (gérer tout un processus éditorial seul).

À quel moment peut-on se revendiquer auteur d’après toi ?

Fondamentalement, on est auteur à partir du moment où on écrit, comme on est créateur à partir du moment où l’on crée. Cependant, je me suis sentie légitime en tant qu’auteure à partir du moment où j’ai jugé mes écrits dignes d’être partagés, et surtout après qu’ils aient été lus et commentés par des lecteurs extérieurs.

Quel mot préfères-tu utiliser pour parler des femmes qui écrivent ? Romancière, auteure, autrice… ?

C’est un gros débat sur lequel je n’ai toujours pas pris position, du moins pas vraiment bien que j’utilise « auteure » en ce qui me concerne. L’un où l’autre peu importe, du moment qu’elles écrivent et se sentent bien dans leur démarche, c’est le plus important selon moi !

Est-ce qu’être une femme a été un handicap ? Est-ce qu’il y a des mots, des phrases, voire des passages par exemple que tu n’osais pas écrire par peur qu’ils engendrent un jugement négatif ?

En tant qu’auteure, je ne me bride pas. Mais disons qu’en tant que femme, j’ai tendance à vouloir préserver la dignité de mes personnages féminins et ne pas leur faire subir, même par le biais de la fiction, des situations que je n’aime pas savoir arriver dans la réalité.

Quels avis sont les plus compliqués à recevoir/demander ? Ceux du grand public ou ceux de tes proches ?

Définitivement ceux de mes proches ! Au moins, avec le grand public, je suis certaine que les avis sont objectifs.

Est-ce que Niya, le personnage de ton roman « Alter-Ego », est la femme parfaite à tes yeux ? Ou est-elle plutôt une petite sœur, une amie ? Ou tout à la fois ?

Parfaite ? Non. Elle a des forces et des faiblesses comme tout le monde, et tant mieux sinon elle n’aurait aucune marge d’évolution. Toutefois, j’ai essayé de lui transmettre un bon fond, des valeurs et un caractère qui font d’elle une personne que j’aurais aimé avoir pour amie, oui.

Est-ce que tu as des remords à plonger tes personnages dans de mauvaises situations ? Un peu à l’image d’une mère qui serait inquiète pour ses enfants.

Totalement ! C’est d’ailleurs la raison pour laquelle, je trouve mes histoires douces, même pour les parties difficiles ou frissonnantes lorsqu’il s’agit d’épouvante. Mais cela risque de changer qui sait ? Après tout, c’est de la fiction !

Tu as déjà reçu des remarques surprenantes ou marquantes de la part de tes lecteurs ?

Ce qui me surprend le plus en réalité, c’est la différence de perception d’une même histoire entre les lecteurs. Fascinant ! Du coup je ne me lasse pas de recevoir de nouveau avis.

Est-ce que tu travailles actuellement sur une nouvelle œuvre ?

Côté écriture, il se passe encore des choses, heureusement ! Je travaille effectivement sur un nouveau projet qui s’inspirera de l’une de mes nouvelles issue des Récits Sélénites. Un indice : peur.


C’est sur une excellente nouvelle que s’achève cet article ! Je remercie Sélène d’avoir accepté de répondre à mes questions et d’être un modèle pour toutes les femmes qui souhaitent publier leurs écrits. 🥂💐

70648127_397807904481511_3061570422232317952_o

Voici les liens de réseaux sociaux où la retrouver :
FacebookInstagramTwitterSite

Vous pouvez également vous procurer ses œuvres ici.

Bonne journée Internationale des Droits de la Femme, Signé C.

Des livres, Noël et Instagram 🎅📸

Noël est dans trois jours !

Pour patienter et m’imprégner de l’ambiance de cette fête, je suis allée sur Instagram à la recherche de jolis comptes à vous proposer. #Bookstagram #Christmas ! 🎄🎅

Commençons par @Tomreadbook un bookstagrameur de talent, qui nous présente des livres et cette jolie boule de poils nommé Phoenix, qui va assurément vous faire craquer.

Vous pouvez également vous plonger dans une ambiance cocooning en consultant le magnifique compte de @cofe_vs qui va vous en mettre plein les yeux !

Un compte français, tenu par une mère et sa fille @sushi_and_books nous partage des photos complètement dans le thème de ce mois-ci, Noël…

Poursuivons avec le compte @lightsandbooks qui nous propose de belles idées lectures dans une ambiance pleine de gourmandise.

Toujours plus de douceur et de magie avec le compte @lucynatomon qui va vous mettre des étoiles plein les yeux.

Avant dernier compte de cet article, voici le compte @carofromwoodland où là ausi vous retrouverez de la gourmandise.

Pour conclure, découvrez le merveilleux compte @elliriny.books ! D’une créativité incroyable, ce compte va vous faire voyager.

Remercions Instagram pour nous permettre de partager autour de nos passions.
Joyeux Noël à tous,
Signé C. 🎅

Liebster Awards 3.0

💙 Le blog Lectureenfantparent, que je remercie, m’a nominée au Liebster Awards 3.0. 💙

Connaissez-vous les origines de ce TAG ? Un jour, un blogueur allemand a cherché une manière originale de faire de la pub pour son blog, ne nous le cachons pas, cette chaîne a été commencé pour l’auto-promotion. Aujourd’hui, cette chaîne perdure et permet aux blogueurs de se découvrir entre eux et de partager autour de leurs passions communes.

liebster-awards-1.jpgLe principe :

  • Remerciez le blogueur qui vous a nommé
  • Répondez aux questions qui vous ont été posées
  • Nommez 5 autres blogueurs
  • Posez 6 nouvelles questions

 

Je renouvelle mes remerciements au blog Lectureenfantparent (qui soit dit en passant est original, vous devriez aller faire un tour) et voici mes réponses aux questions posées :

1. Avec quel auteur aimerais-tu partir en vacances ?

Claire Favan. Parce qu’elle est incroyable, parce que j’adorerais qu’elle me raconte comment elle arrive à créer des histoires aussi prenante et parce qu’un autographe dans un livre qu’on adore c’est cool. Claire, si tu me lis… 🌴☀🍹

giphy.gif

2. Si tu avais le pouvoir de te projeter dans un livre, lequel choisirais-tu ?

C’est compliqué de répondre à cette question ! 😂
Peut-être « Les Nains » de Markus Heitz, parce que j’ai beaucoup d’affection pour les personnages. Ou « Les Chevaliers d’Émeraude » aussi ça pourrait être génial ! Bien entendu visiter Poudlard est une option tentante. Dans un des tomes de la saga « Eve Dallas » de Nora Roberts pour le monde futuriste (uniquement si j’y suis très riche, sinon ça n’a pas l’air dingue). Elle est vraiment dure cette question. 😱😂

3. Quelles sont tes passions / hobbies (en dehors de la lecture) ?

Les jeux vidéos occupent une grande place dans ma vie. J’ai tenté quelques pas dans le milieu en ayant deux chaînes Youtube axées sur les jeux et j’ai également été streameuse pour ma chaîne et pour les WebTV. 🎮

J’ai aussi un goût prononcé pour les films d’horreur. Un hobby assez étrange, je le conçois. 📽🍿

J’ai également une autre passion, l’équitation. J’ai pratiqué ce sport pendant douze ans et même commencé des études dans un CFA agricole pour obtenir le diplôme d’éleveuse. Finalement j’ai arrêté ces études. J’aime les chevaux mais je ne souhaite pas travailler dans ce milieu. Bien entendu, j’ai lu toute la collection « Grand Galop » quand j’étais jeune. Je me souviens avoir fait un compte-rendu de lecture au collège sur le sixième tome de la série (Pour l’amour d’un cheval), c’est marrant comme la mémoire est sélective. 🐴

L’écriture aussi est l’une de mes passions, j’ai publié un roman jeunesse en auto-édition. C’est la première que j’en parle sur le blog. A vrai dire la publication du roman date de 2017, c’était un caprice je dois l’avouer. J’avais et j’ai toujours envie, qu’un jour mes enfants (quand j’en aurais, haha, cette phrase est aussi un running gag à force) puissent lire quelque chose qui vient de moi. Mon père m’a laissé ses tableaux, il disait qu’il était important de laisser une trace, aussi infime soit elle, pour continuer à vivre dans la mémoire des gens. J’ai essayé de le proposer gratuitement sur Amazon mais visiblement je ne peux pas, donc il est disponible à l’emprunt ou sinon il est au prix minimum de 0,99 euros. Si quelqu’un connait les paramètres pour qu’il puisse être gratuit, je suis preneuse ! 😉

Les couleurs de l'horreur couverture ebookVoilà, c’est mon tout petit roman jeunesse. 💁‍♀️
Le lien Amazon pour les curieux c’est ici 👈

4. Aimes-tu avoir un fond musical lorsque tu lis ? Si oui, quel genre de musique ?

Non, pas lorsque je lis. Quand j’écris oui ! Le genre de musique dépend de ce que j’écris. Mais en général des chansons en anglais pour ne pas me mettre à noter les paroles au milieu de mon texte (bien qu’avec le temps ça commence à cafouiller aussi avec l’anglais). 😂

5. Si tu pouvais voyager dans le temps, choisirais-tu d’explorer le passé ou le futur ?

Encore une question compliquée ! En plus ce sujet, c’est un sujet que j’adore, je vais mettre des heures à répondre. 😂

Le passé est incontestablement un choix intéressant : entre l’Égypte des pharaons que j’aurais aimé voir de mes propres yeux, la royauté française, tous les peuples qu’on essaye d’étudier comme les Mayas… Forcément ça donne envie. Sans oublier mes proches défunts que j’ai envie de revoir, au moins quelques minutes.

Cela dit ça peut très vite devenir dangereux parce qu’à notre époque on est quand même pas trop mal traité malgré les injustices, mais aussi parce qu’il y a un risque de modifier les événements dans le futur, vous imaginez si plus rien n’est pareil à notre retour ? 😱

Le futur écarte normalement ce problème, mais il y en a un autre : sur quoi je vais tomber dans le futur ? Si jamais j’arrive dans le monde hyper bizarre de René Barjavel au stade ultime de l’évolution, c’est juste la catastrophe. Si j’arrive dans un endroit avec des technologies que je ne connais pas, je risque aussi pfff… Tout un tas de choses ! Être arrêtée par des robots tueurs, ou des extra-terrestres, ne rien comprendre à la technologie et aux modes de vie.

Puis n’oublions pas deux points importants, la Terre se déplace donc potentiellement j’arrive à côté ce qui ne m’arrange pas outre mesure, et je n’ai pas l’assurance de pouvoir revenir (ou même d’y aller).

J’avais bien dit qu’il ne fallait pas me lancer sur le sujet (j’ai tellement de choses à dire encore, puis des films à conseiller aussi, mais j’arrête ici). 😂

giphy (1).gifPour ceux qui n’aurait pas envie de lire le pavé, voici un écureuil qui fait du ski nautique.

6. Trois mots qui te décrivent le mieux ?

Petite. Parce que c’est en général le premier que les gens que je rencontre utilisent pour me décrire. 🤷‍♀️

Licorne. C’est le surnom que me donne ma maman. (On est d’accord, la question ne porte pas que sur des adjectifs). 🦄

Livres. Forcément, un mot qui m’est associé pour mes passions. 📚


Maintenant à mon tour de nominer des blogs en espérant que vous répondrez ! 😍

Voici mes six questions, amusez-vous bien :

  1. Quel film adapté d’un roman as-tu apprécié (ou le cas échéant détesté) ?
  2. Si tu pouvais être le héros (l’héroïne) d’un roman, qui serais-tu ?
  3. Ta série du moment, c’est quoi ?
  4. Qui sont tes trois auteurs préférés ?
  5. Tu préfères découvrir l’espace ou les abysses ?
  6. As-tu une habitude spéciale quand tu lis ?

J’espère que vous passerez un excellent moment en répondant à ces questions. 😉 Je vous invite à consulter les blogs cités dans cet article, que nous puissions tous partager et échanger autour de notre passion commune dans la joie et la bonne humeur ! 📚💙

Signé C.

Mouche-toi d’abord #1 – Avril 2019

Que diriez-vous d’enfilez votre maillot de bain et de vous baigner dans le liquide céphalo-rachidien d’une blogueuse ? Explorons dès maintenant ce cerveau aux surprenantes connexions dans ce premier « Mouche-toi d’abord ». 🧠

Pour comprendre cet article et les suivant, il est conseillé de se munir d’un grand cocktail de folie et d’humour. Placements de produits et étalement de vie privée en perspective. 🍹

 


Le chocolat

Il ne reste plus qu’un gâteau dans le paquet, vous devez choisir entre le laisser à votre amoureux ou le manger. Une des pires situations de votre vie de couple ! Avez-vous déjà été confronté à ce dilemme ? Pour en finir avec la culpabilité (quoi, vous ne l’avez pas mangé vous ?!) voici le nouveau code du couple.

Code presque marital
Version consolidée au 01 avril 2019qq
  • Partie législative
    • Livre Ier : Dispositions générales
      • Titre Ier : Cuisine et denrées alimentaires

Chapitre Ier : Nourriture (Articles 1-1 à 12-5)

Article 1

Le chocolat est une denrée divisible. La loi favorise l’égal accès des femmes et des hommes au chocolat, ainsi qu’aux conséquences de sa consommation en excès. La loi indique également que le chocolat n’est pas à diviser en parts égales.

  • Article 1-1

Durant la période de menstruations, les femmes peuvent obtenir un supplément de chocolat, à toute heure, sans justification, et jusqu’à épuisement du stock.

  • Article 1-2

Le chocolat blanc au beurre de cacahuètes n’est pas considéré comme un chocolat à part entière et ne nécessite pas de précaution lors de la division de ce bien (mon amour, tu peux manger la tablette entière, je ne l’aime pas celui-ci).

  • Article 1-3

Les produits de la marque Kinder appartiennent à la partie qui les réclame (la mienne donc, voilà, pas touche et laisse-moi faire mon overdose comme tous les ans).


Les Totally Spies

Qu’est-ce qu’il se passe quand trois filles se retrouvent à discuter sur Facebook Messenger ? D’abord ça :

173c1498d47bf9a6534f556ca284af093cfa5192

 


Vous avez nommé le groupe Les Totally Spies.
Vous avez modifié les couleurs de la discussion.
Vous avez défini l’emoji sur 🍌
XxX a changé la photo du groupe.

 

Une fois la customisation terminée, commencent les discussions…

💚 Je suis « super crevée », c’est comme être crevée mais avec un déguisement de super héros. 😂
<3 Je kiffe ! 😂
💛 La culotte je la préfère quand même en dessous du collant. 😂
💚 C’est pour faire comme Batman. 😎
Envoi d’une photo de Batman.
💛 Une chauve-souris en slip et legging moulant noir. 😂
💚 Elle est plutôt sexy cette chauve-souris.
💛 Aaaaah sale ! 😭😂
Envoi d’une photo d’Aquaman.
💛 Nan mais c’est pas pareil !
💚 Bah… Aquaman… Mi-poisson, mi-homme, t’aime à moitié un animal. 😂
💛 Un poisson ça !?! Il fait ours. 😂
💛 Ça existe pas les poissons ours ? 🤔
💚 Google n’en trouve pas en tout cas. 😂
Envoi du poissours (veuillez le trouver… il est juste en bas de la conv’).
💚 Voici un magnifique poissours. 🐻🐟
💚 J’ai installé une application pourrie sur mon téléphone pour faire ça… 😅😂
💛 Et même comme ça tu dessine mieux que moi bordel 😭😂
💚 MDR ! Mais non. Vas-y, battle de poissours ! 😂😂😎
💚 #BalanceTonPoissours
<3 Je n’ai pas tout suivi. 😂
💚 MDR. Puis vu comme ça à dégénéré… 😂😂😂 Bon courage.
<3 J’abandonne ! J’ai juste kiffé sur une photo, celle d’Aquaman ! 😍
💛 On te comprend. 😂

Voici un magnifique Poissours :
54437092_314730709244476_154398198775939072_n.jpg
P.S. : J’attends toujours vos Poissours ! 😂


Wakfu

Et si je retournais sur Wakfu ? Faisons d’abord la liste des « pour » et des « contre ».  2669251.w40h40

Amakna.png
AMAKNA
LE GRAS C’EST LA VIE.

 

Les bons points
1. J’ai passé une bonne dizaine d’heures à tuer des Bouftous pour débloquer un succès.
2. J’ai passé une bonne dizaine d’heures à tuer des Tofus pour débloquer un succès.
3. J’ai passé une bonne dizaine d’heures à tuer des Gliglis pour débloquer un succès.
4. J’ai passé une bonne dizaine d’heures à tuer des Pichons pour débloquer un succès.
5. J’ai passé des heures à ramasser des semences pour protéger l’écosystème.
6. J’ai planté des milliers d’arbres et monté mon métier de forestier.
7. J’ai planté des milliers de fleurs et monté mon métier d’herboriste.
8. J’ai crafté une panoplie extrêmement rare et j’en ai tiré une grande satisfaction.
9. J’ai pu entrer dans un donjon grâce à cette panoplie. plante.png
10. Je me suis battue contre des cubes de gelées.
11. Je me suis battue contre la nation de Sufokia.

Les mauvais points
1. J’ai passé une bonne dizaine d’heures à tuer des Bouftous pour débloquer un succès.
2. J’ai passé une bonne dizaine d’heures à tuer des Tofus pour débloquer un succès.
3. J’ai passé une bonne dizaine d’heures à tuer des Gliglis pour débloquer un succès.
4. J’ai passé une bonne dizaine d’heures à tuer des Pichons pour débloquer un succès.
5. J’ai passé des heures à ramasser des semences de chachas pour en faire de la bière.
6. J’ai planté des milliers d’arbres que les autres joueurs ont coupés.
flaqueux7. J’ai planté des milliers de fleurs que les bouftous ont mangées.
8. J’ai monté des métiers juste pour pouvoir crafter une panoplie.
9. J’ai utilisé cette panoplie que quelques minutes pour entrer dans un donjon.
10. Je me suis fait défoncer par un cube de gelée. Un patin de cube de gelée.
11. Je me suis battue contre la nation de Sufokia, qui était alliée à Bonta et Brâkmar.

Capture


Avant de partir !

250px-Magicarpe-RFVF.pngConnaissez-vous Magicarpe ? Pokémon de type Eau de la première génération. Autrefois, il était beaucoup plus puissant que cette créature minablement faible. Son attaque Trempette est célèbre pour son inutilité absolue.

Maintenant découvrez la chanson de Magicarpe. 🐠💖

Bonne lecture ! Signé C.

P.S. : Poisson d’avril.