Les romances de Noël sur Netflix 🎅🎬

Après une longue pause salvatrice, je reviens vous écrire quelques mots… (Sorry not sorry). Noël approche à grands pas, comme vous le savez, ce qui me donne envie de partager autour de ce sujet. Je vais commencer doucement, avec une sélection de films sur Netflix.

Je n’arrête pas de répéter que je ne suis pas du genre  regarder des choses que j’estime être trop « niaises » à mon goût, comme les téléfilms de Noël (que je trouve bourrés de clichés) ou les romans d’amour. Ce sont d’ailleurs deux choses qui habituellement m’insupportent, tout comme les émissions de télé-réalité avec des candidats que je trouve trop vulgaires. Mais une fois n’est pas coutume, l’esprit de Noël aidant, j’ai décidé de regarder ce que je vais appeler les « marshmallows movies ». Regardez donc ce que je vous ai déniché !

A Christmas Prince

AAAABQIHl3sS0QCU-mS9dlkbwv5N1gvhG5bYXOWllVu-wyGBCmKgl7P-tFE0XnKYDEhKHuqyKBSn_DikGfa395snpnuos6WTl80DKXwIdOf6EjewGO9GbU5L0RFh8ovG.jpgJe vous avais promis de la guimauve… 🎅

Pour cette jeune femme qui rêve de devenir journaliste, c’est Noël avant l’heure quand on l’envoie à l’étranger décrocher un scoop sur un futur roi bien charmant. 

CaptureJe trouve que c’est un film du style « Cendrillon » (un prince tombe amoureux d’une jeune femme de la classe moyenne), vous pouvez le constater grâce au résumé ci-dessous. Amber, jeune journaliste, est envoyée en Aldovie par sa supérieur pour participer à une conférence de presse. Or le prince Richard ne daigne pas se montrer. Refusant de partir sans scoop, la jeune femme entre par effraction dans le palais et est abordée par un majordome qui la prend pour la nouvelle tutrice de la princesse, décide de rester sous couvert de cette fausse identité qu’on lui sert sur un plateau. Improbable me direz-vous, dans un château, aucun contrôle d’identité ?! Et la sécurité de la famille royale alors ? Mais les « marshmallows movies » n’ont que faire de ces détails… Amber peut donc commencer à fouiner pour trouver de quoi écrire un scoop qui lui permettra de lancer sa carrière. Bien évidemment, elle découvre que le prince ne ressemble en rien à l’image que lui donne la presse à scandales. C’est un vrai prince charmant, avec toutes les qualités que l’on peut attendre de lui. La famille royale entière est parfaite d’ailleurs. Je ne raconterais pas plus l’histoire, vous vous doutez bien qu’ils découvrent le pot aux roses mais passent outre. La belle Amber devient donc la fiancée du prince, happy end !

Surprise ! Il existe une suite de deux films, au cas où votre médecin ne vous ait pas encore diagnostiqué du diabète après que vous ayez regardé le premier. Je n’ai pas encore vu le troisième, mais je peux déjà vous dire que le second est tout aussi mignon que le premier.

A wish for Christmas

téléchargement.pngUn soupçon de magie 🎅

Sara est une fille timide, qui préfère ne pas dire ouvertement ce qu’elle pense. Toutefois, quand quelqu’un lui vole une idée brillante pour les fêtes de Noël, les choses changent.

Un conseil, ne regardez pas ce film en VF, privilégiez la VOSTFR (rien qu’au titre français nous savons que ce n’est pas la meilleure des idées « Un petit souhait pour Noël »). C’est un film sympathique pour débrancher son cerveau pendant une heure et demi. Sara reçoit après la fête de Noël du bureau (où elle apprend que son supérieur lui a volé son idée), de la part d’un Père Noël (LE Père Noël ?) une carte lui proposant de formuler un vœu dont les effets dureront 48 heures. Elle formule un vœu sans vraiment le réaliser (par contre celui-ci se réalise), elle dévoile la vérité devant tout le personnel, et bien évidemment le directeur général ayant tout entendu décidé de virer l’usurpateur et annonce à Sara qu’elle doit partir avec lui à Seattle pour présenter le projet dont elle est la vraie créatrice. Pour le moment, peu de guimauve sur le chocolat chaud… N’est-ce pas ? Ne soyez pas déçus, un film « de Noël » ne s’arrête pas après avoir rendu justice. Finalement le petit couple arrive à Seattle, où ils apprennent que leur client a décidé de donner le contrat à un concurrent…. Mais pleine de ressource (et de magie) Sara rattrape la situation. De fil en aiguille, ils se retrouvent à passer du temps dans la famille du directeur. Puis… C’est le moment de la guimauve, ils tombent amoureux et happy end !

The Knight Before Christmas

AAAABQjS-sPsxzI7oGk14KraldyTfmdXrtBLIuhY2-zsvaxs5FUK5uve_XE4yBA658mQ8B3gPcKfw5W4fHU-t0oEBqD5t4s5RecidPaIHgEnb6x5Z9vX3aYYOXhxGonY
Ou en français « L’alchimie de Noël » 🎅

Une formule magique envoie un chevalier du XIVe siècle dans l’Amérique contemporaine, où il tombe amoureux d’une professeure de sciences déçue par l’amour.

lalchimie-de-noel-netflix-vanessa-huydensAvez-vous déjà regardé « Les visiteurs » ? C’est une version bien plus romantique, mais moins drôle. Le chevalier Cole voyage dans le temps, atterrit dans une époque où tout est incroyable pour lui, surtout le charme de Brooke… Comme nous pouvons nous y attendre, il va lui faire reprendre confiance en l’amour. Sous nos yeux plein d’étoiles (et sous la neige), un nouveau couple se créé. Un passage m’a fait plus sourire que le reste, c’est aussi le passage qui m’a clairement rappelé le film « Les visiteurs », quand Cole hèle une serveuse en l’appelant « la gueuse » (heureusement qu’il n’a pas ajouté qu’elle était un laideron mais qu’elle était bien bonne, n’est-ce pas ?). Il a aussi appelé une télévision « boite magique qui répand le bonheur », là, je ne suis pas d’accord avec lui. Et vous ? Tout ça pour dire que j’ai passé un bon moment cocooning devant ce marshmallows movie.

★彡.。.:*・★彡.。.:*・★彡.。.:*・★彡.。.:*・★彡.。.:*・★彡.。.:*・★彡.。.:*・★彡

S’il vous prend l’envie de visionner ces films, j’espère que vous passerez vous aussi de beaux moments plein de douceur et de guimauve. 🎅☕

Peut-être aurais-je le temps de faire un second article sur les films de Noël, dans une autre catégorie parce que je dois vous avouer que je fais une overdose de sucre !

Passez de belles fêtes de fin d’année,
Signé C.

La maison des damnés – Le film

Après avoir lu le roman dans le cadre du Pumpkin Autumn Challenge 2018, menu automne frissonnant, sous-menu « Le fantôme de l’Opéra », j’ai décidé de regarder le film (huit mois plus tard tout de même).

3300643334_1_2_i8C46fHD

Synopsis : Afin de découvrir les mystères de « la maison des damnés », une équipe composée d’un couple de physiciens, d’une médium et d’un survivant s’enferme pendant une semaine dans cette maison d’où l’on ressort soit mort, soit fou.

Voici la liste des acteurs principaux ainsi que leur rôle :

→ Lancement du streaming, attention aux yeux ! 

Confortablement enroulée dans un plaid, un chat sur les genoux, un chat sur le bureau, je lance la vidéo. Rétro ! C’est bien entendu le premier mot qui me vient à l’esprit.

Mon premier constat est que le physique des personnages diffère de celui que j’imaginais pendant ma lecture. Ma chère médium hystérique n’est pas la sublime rousse plantureuse du livre, à la place c’est une jeune femme brune, mignonne, qui ne semble pas énormément traumatisée par son arrivée dans la maison des damnés. La femme du scientifique est plus distinguée et chic que la « femme américaine, un poil nunuche, mariée à un goujat des années 70 » que j’imaginais. L’ancien médium était plus « attirant, blasé, mystérieux, bref le beau gosse du groupe » dans mon esprit (c’est le mec qui a perdu toute son équipe, faillit y laisser sa peau, mais qui revient quand même dans le manoir pour un peu de thune). Là, bon… Il avait peut-être du succès à l’époque cela dit d’autant plus que dans le film il porte des lunettes qui ne lui vont pas. Quant au scientifique, le Docteur Barrett, il n’était pas en excellente forme, je crois me souvenir qu’il avait un soucis à la guibolle (sexy le langage familier… mais vous m’excuserez, nous sommes toujours ce fichu samedi matin), qui expliquait la frustration sexuelle de sa femme, pourtant il a l’air d’être en bonne santé dans ce film. Peut-être que ma mémoire me joue des tours. Si vous avez lu le roman, je serais ravie que vous me rafraîchissiez la mémoire.

maison-damnés.jpg

→ Dix minutes de film.

J’en suis donc à dix minutes de film, et jusque là, excepté le physique des personnages, tout me semble assez fidèle au roman. Devant la chapelle, nous voyons la médium gênée et nous entendons des bruits ressemblant à des gémissements féminins. Connaissant le roman, j’espère ne pas regarder une sorte de film pornographique un peu glauque et vieillissant !  😂🍆🍑

jX2lHCRfGY1CtRic1GmREWOr5Bp.jpg

→ Trente minutes de film.

Effectivement, le scénario correspond au roman. C’est un bon point ! Les effets spéciaux ne sont pas extrêmement impressionnants, cependant, ils restent corrects. Quelques objets tremblent, une couverture vole, une porte claque et un bel ectoplasme brillant fait son apparition, pour un film de 1973 ce n’est pas mal du tout. J’ai eu le droit à un « jump scare » (en français « saut de peur »), grâce à Madame Barrett et la médium qui ont poussé un hurlement que je qualifierais de « contagieux ». Malgré tout, il y a deux détails qui me chagrinent, le premier c’est que j’imaginais l’endroit plus vétuste, poussiéreux et sombre. Dans le film, les chambres sont bien entretenues. Le second détail, c’est le caractère des personnages qui est différent : la femme du docteur n’est pas effrayée, la médium n’est pas paranoïaque/hystérique, et le scientifique me semble très compréhensif dans le film. Ma vision des personnages est complètement chamboulée, ils sont moins antipathiques, du coup je ne ressens plus cette ambiance oppressante et malsaine qui m’avait pourtant marquée. 🤷‍♀️

maison-des-damnes-tanner.jpg

→ Une heure de film.

Je confirme que les scènes sont moins malsaines et vulgaires que dans le roman, par contre, elles sont plus « effrayantes » à mes yeux. Notamment quand Madame Barrett supplie Monsieur Fischer de coucher avec elle : dans le livre je l’imaginais sensuelle (un vrai succube), dans le film elle n’est pas attirante, elle a l’air souffrante, voire possédée. Quant aux personnages, ils commencent à avoir un caractère semblable à ce dont je me souvenais. Plus qu’une petite demi-heure de visionnage et on en aura terminé avec cette maison des damnés ! 😱

MaisondesDamnes19-595x317.jpg

→ Film terminé.

Il manque quelques scènes du roman, notamment quand le Docteur Barrett se fait attaquer dans le sauna et quand Monsieur Fischer est victime d’un esprit qui le contraint à patauger dans une mare (j’imagine que c’est tout simplement dû au fait qu’il n’y avait ni sauna, ni mare dans le bâtiment qu’ils ont loué pour le film). L’histoire est similaire, cependant, ce n’est pas le cas de l’atmosphère, ce que je ne déplore pas totalement : comme je le disais dans mon avis sur le livre et un peu plus haut sur cette page, l’ensemble du roman est axé sur le sexe et les vices des personnages. Retranscrire tout le roman aurait pu classer le film dans une autre catégorie, celle interdite aux moins de 18 ans. Je m’attendais à un film mauvais, finalement il s’en sort très bien !

MaisondesDamnes31-595x317.jpg


Parlons un peu du roman : ci-dessous la couverture du livre, ainsi que son résumé. Vous trouverez également mon avis sur le roman en consultant cet article.

51k6rqEY42L._AC_SY400_.jpg

Résumé : Passer une semaine dans une maison réputée hantée depuis trente ans : telle est la mission confiée au Docteur Barrett et à une équipe de spirites par un milliardaire mourant, qui veut savoir si son âme lui survivra. Mission que le parapsychologue s’empresse d’accepter, espérant bien ainsi triompher des  » maléfices  » et vérifier ses théories scientifiques sur l’existence d’une vie après la mort. Arrivés sur place, les investigateurs se rendent vite compte que le lieu est à la hauteur de sa réputation : résonnant des crimes et des orgies qu’elle a accueillis par le passé, la maison Belasco semble les attendre. Prête à posséder les audacieux qui oseront pénétrer en son sein…

Pour conclure, je dirais que le film est une version édulcorée du livre car en effet l’ambiance est bien moins oppressante.
Quelques scènes sont manquantes, j’imagine que c’est dû à l’impossibilité de trouver un lieu avec un sauna et une mare.
Les personnes diffèrent physiquement de ce que j’imaginais en lisant.
Pour terminer, les effets spéciaux sont tout à fait corrects pour un film aussi vieux !

Bon visionnage, pensez au pop-corn ! Signé C. 🍿📽

Films de Noël

🎁 We wish you a merry Christmas and a happy new year ! 🎁

Le titre de l’article en dit assez long sur le contenu de cet article. Je voulais parler à la base des cadeaux que l’on peut éventuellement offrir à un(e) lecteur(rice), mais je vois déjà tellement de blogs qui proposent ce style d’articles et sachant également que nous sommes tous différent, que les cadeaux qui plairont à l’un ne plairont peut-être pas à l’autre, je préfère vous montrer les films que j’aime regarder durant la période des fêtes de fin d’année. Ils ne sont pas tous « de Noël » je précise, au cas où. Bref, ce n’est pas tellement plus original, mais c’est plus personnel cet article ! 😉

Sortez les plaids, les gâteaux, le thé ou le chocolat chaud, et allons-y.

Maman j’ai encore raté l’avion

Mon film totalement incontournable de Noël, ça reste « Maman j’ai encore raté l’avion ». Le premier est très bien, mais le second c’est encore mieux. Je connais quasiment les dialogues par cœur. Certaines phrases ressortent dans l’année, comme « Je voudrais une chambre, avec un grand lit, une télé et un de ces petits réfrigérateurs qu’il faut ouvrir avec une clé. Une carte de crédit ? Pas d’problème ! » Il y a également « Joyeux Hanouka Marvin ». Il y aussi le passage de l’oncle sous la douche et sa chanson, ou sa remarque… Vous l’aurez compris, ce film, c’est LE film. Celui dont je ne me lasse pas. Au-delà du fait qu’il soit drôle, il y a aussi des moments émouvants, comme quand Kevin parle à la dame aux pigeons, ou qu’il prie pour revoir sa mère, et même le passage du magasin de jouets « Duncan’s Toy Chest ».
giphy.gif

Ma meilleure ennemie

Celui-ci me fait également autant rire que pleurer. C’est un beau film qui aborde le sujet des relations entre ex-femme et nouvelle, mais surtout qui parle du cancer. J’ajoute que Julia Roberts joue dans le film ce qui le rend encore mieux à mes yeux (de fan de Julia). Les enfants sont franchement drôles, et là aussi je pique régulièrement une réplique pas très jolie mais bon « Ho p’tin, p’tin, p’tin. On l’a tué. Tué, tué, tué. ». Oui ça me fait marrer ! Ce sont de vrais garnements mais avec de grands cœurs débordant d’amour. Petite chose que je viens d’apprendre en recherchant un GIF, c’est que ce film tout comme le précédent est du même réalisateur, à savoir Chris Colombus !
giphy

L’histoire sans fin

Comme je le disais, ce n’est pas spécialement un film de Noël, mais je le regarde en fin d’année. J’adore Bastien, j’adore encore plus Falcor, j’adore Atreyu et Artax, son cheval. L’idée de se réfugier dans une librairie c’est excellent, le fait que Bastien lise le livre… Tout est génial dans ce film, excepté peut-être les effets spéciaux qui commencent à vieillir. Peu importe au fond, la magie de ce film reste la même. Il me fait penser à Noël probablement parce qu’il me ramène en enfance.
giphy (1)

Le Grinch

Là pour le coup, c’est Noël ! En plus c’est un film franchement drôle. Jim Carrey est un acteur que j’adore. Il a joué dans pas mal de films que j’apprécie. Cependant, pour Noël c’est « Le Grinch » ou pas de Jim Carrey. On est d’accord, ce mec a une vraie tête de pitre. Il donne ses mimiques si spéciales aux personnages qui en deviennent eux aussi mythique. J’ai hâte de voir la version 2018 du Grinch. J’ai déjà pu voir la bande-annonce qui m’a fait rire, j’espère ne pas être déçue !
giphy.gif

Gremlins

J’avoue que je ne l’ai pas vu depuis longtemps, mais je me souviens de l’avoir regardé plus d’une fois quand j’étais enfant, à la période de Noël. En faisant des recherches j’ai vu qu’il était classé dans les films de Noël, ce qui confirme mes souvenirs. Je me souviens pas que du film, je me souviens également du jeu vidéo sur la NES. On ne se lasse pas de Gizmo, n’est-ce pas ?
giphy

Il y a beaucoup d’autres films que j’aime pour cette période, notamment « Le Père Noël est une ordure » ou « Les bronzés font du ski ». D’autres films moins centrés sur la période comme « Effroyables jardins » avec Jacques Villeret que j’adore (s’il n’y avait que ce film de lui encore, mais il en a fait tellement qui sont exceptionnels que c’est dur de choisir). Bizarrement j’associe aussi les fêtes de fin d’année à « Edward aux mains d’argent » et « Charlie et la chocolaterie » pour les films, mais surtout aux dessins animés Astérix et les Disney.

Et vous, que regardez-vous en décembre ? Vous avez est-ce qu’il y en a sans aucun rapport avec Noël ou l’hiver qui vous font pourtant penser à cette période de l’année ? 🤶

Bonnes fêtes de fin d’année ! Signé C.

Mes films d’Halloween

Après les lectures d’Halloween, vous trouverez ci-dessous une sélection de films pour passer une terrifiante soirée. 😱

HOSTEL

18470658.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx

Deux étudiants américains, Paxton et Josh, ont décidé de découvrir l’Europe avec un maximum d’aventures et de sensations fortes. Avec Oli, un Islandais qu’ils ont rencontré en chemin, ils se retrouvent dans une petite ville de Slovaquie dans ce qu’on leur a décrit comme le nirvana des vacances de débauche : une propriété très spéciale, pleine de filles aussi belles que faciles…
Natalya et Svetlana sont effectivement très cools… un peu trop, même. Paxton et Josh vont vite se rendre compte qu’ils sont tombés dans un piège. Ce voyage-là va les conduire au bout de l’horreur…

SAW

saw-a04

Deux hommes se réveillent enchaînés au mur d’une salle de bains. Ils ignorent où ils sont et ne se connaissent pas. Ils savent juste que l’un doit absolument tuer l’autre, sinon dans moins de huit heures, ils seront exécutés tous les deux…
Voici l’une des situations imaginées par un machiavélique maître criminel qui impose à ses victimes des choix auxquels personne ne souhaite jamais être confronté un jour. Un détective est chargé de l’enquête…

LA MAISON DE CIRE

18424122

Un groupe d’amis se rendant au match de football de l’école devient la cible de deux assassins dans une ville abandonnée. Ils découvrent que ces hommes ont développé la plus grosse attraction du coin – la Maison de cire – en créant une bourgade peuplée de personnages de cire, confectionnés à l’aide des corps de visiteurs malchanceux. Les jeunes gens doivent maintenant trouver un moyen de s’enfuir avant de devenir eux-mêmes les acteurs de ce funeste théâtre…

FREDDY VS JASON

W9dtj3ET-JejwDlD0oM4avxK0Cw

Voilà bien longtemps que Freddy ne hante plus les nuits des jeunes de Elm Street. Les drogues secrètement administrées aux adolescents par leurs parents empêchent tous les cauchemars et le condamnent à l’impuissance. Pourtant, non loin de là, l’instrument de sa vengeance attend…
Jason, le tueur maniaque enterré, n’est pas tout à fait mort. Freddy le sait et décide de pénétrer son esprit. Il va faire de lui le bras armé de son terrifiant retour. Bientôt, Elm Street redevient un enfer. La jeune Lori Campbell et ses amis voient les morts violentes se multiplier autour d’eux. Entre Freddy et Jason, c’est à celui qui saisira ses victimes le plus rapidement. Très vite, ils deviennent concurrents. L’affrontement est inévitable. Lequel des deux monstres triomphera ? Nul ne le sait. Une chose est certaine : si certains survivent à ce choc, ils n’oublieront jamais…

PARANORMAL ACTIVITY

19190472

Un jeune couple suspecte leur maison d’être hantée par un esprit démoniaque. Ils décident alors de mettre en place une surveillance vidéo durant leur sommeil afin d’enregistrer les évènements nocturnes dont ils sont les victimes. Les images récupérées de septembre à octobre 2006 ont été montées en un film de 86 minutes, « Paranormal Activity ».

[REC]

18914006

Angéla est journaliste pour une télévision locale. Accompagnée de son caméraman, elle relate le quotidien de ceux qui travaillent la nuit.
Ce soir, elle est dans une caserne de pompiers. La nuit est calme, aucune urgence. Jusqu’au coup de fil d’une vieille dame qui réclame du secours. Le tandem suit les pompiers et découvre en arrivant sur place des voisins très inquiets. D’horribles cris ont été entendus dans l’appartement de la vieille dame. Angéla perçoit la tension des habitants, son reportage devrait enfin sortir de la routine… Elle n’imagine pas à quel point !

Et pour rire un peu après tout ça : TUCKER & DALE FIGHTENT LE MAL

images

Tucker et Dale sont deux gentils péquenauds venus se ressourcer en forêt. Ils y rencontrent des étudiants venus faire la fête. Suite à un quiproquo entraînant la mort d’un des jeunes, ces derniers pensent que Tucker et Dale sont des serial killers qui veulent leur peau, alors que nos héros pensent que les jeunes font partie d’une secte et qu’ils sont là pour un suicide collectif ! C’est le début d’un gigantesque malentendu dans lequel horreur et hilarité vont se mélanger.


Ces films sont classiques mais ils font toujours leur petit effet. Il y en a bien d’autres que j’aimerais proposer, mais ils rentrent dans plusieurs catégories alors je les réserve pour un prochain article. 😊

Avez-vous déjà regardé ces films ?

Bon visionnage.

Signé C.