PokeMMO – Kanto – Pokémon Rouge Feu #5

Nous avons désormais quatre badges ! Bravo les dresseurs ! Pour fêter ça faisons un point sur nos Pokédex. Chacun gère à sa façon les captures et les évolutions, pour ma part, je n’ai pas fait évoluer tous les pokémons que j’ai capturé, surtout ceux nécessitant un objet (comme caninos pour évoluer en arcanin).

Kangourex

Le pokémon à l’honneur aujourd’hui est Kangourex ! Vous allez le croiser aux côtés du boss de l’article, Giovanni. Au-delà de ça, c’est un pokémon intéressant… Son histoire est liée à celle des Osselait et des Ossatueur ! J’en dirais plus dans le prochain article, puisque justement nous y croiserons ces deux pokémons.

Capsule_VolCS02 : allez tout à gauche de la ville (nous sommes toujours à Céladopole), sortez jusqu’au début de la route 16 jusqu’à un petit arbre. Coupez-le et allez en haut, continuez à gauche. Vous allez vous faire attaquer par un couple, ils ont des pokémons de type feu, préparez votre team si vous le souhaitez avant cette rencontre. Ensuite entrez dans le bâtiment, continuez vers la gauche jusqu’à une petite maison bleue. C’est très important de faire ce petit crochet car c’est ainsi que vous obtiendrez la capacité vol, à vous la liberté !

Avant de poursuivre votre quête des badges, flambeur ou non, allez ou retournez au casino. Approchez vous de l’homme en noir au fond de la pièce, il vous défiera puis partira penaud quand vous l’aurez déboité. Inspectez le poster avec un joli « R » rouge, un passage s’ouvre, allez-y gaiement ! Oui, c’est un sous-sol, oui ce sont des membres de la Team Rocket, oui vous êtes dans le quartier général de la Team Rocket ! Courage.

Préparez votre team à affronter des Rattata et son évolution Rattatac, des nosferapti, des sabelettes, des machoc, des abo, des smogo et également des tadmorv. En somme principalement des pokémons de type normal, poison et combat. Excepté pour Giovanni, le boss, qui lui aura un Onix de niveau 25, un Kangourex de niveau 29 et un Rhinocorne de niveau 24. Soit des pokémons sol / roche et normal. Le détail de ce calvaire :

Sbires du sous-sol 1 :

Sprite_Sbire_Rocket_♂_RFVF9666
Finalement, j’ai un peu menti au-dessus, il s’agit d’un Sbire accompagné d’un soporifik, donc un pokémon de type psy. Mais notez qu’il y a également un machoc !

Sprite_Sbire_Rocket_♂_RFVF2020
Maintenant affrontez le concurrent de Spinter ! J’ai nommé le grand, le terrifiant, Rattatac ! Bon là, il y en aura deux.

Sprite_Sbire_Rocket_♂_RFVF19192020
Le nombre augmente, pas la difficulté. Vous allez maintenant faire faire à un sbire avec deux rattata et deux rattatac.

Sprite_Sbire_Rocket_♀_RFVF88109109
Soyez un peu plus prudent lors de ce combat, ce sbire est accompagné de trois pokémons de type poison. Certaines attaques empoisonnent vos pokémons et les effets ne cesseront pas à la fin du combat. Au besoin soignez les avec un antidote ou sortez pour vous rendre dans un centre pokémon.

Sprite_Sbire_Rocket_♂_RFVF88109
La difficulté se réduit avec ce dernier sbire de l’étage ! Bravo, vous avez fait le plus dur !

Sbire du sous-sol 2 :

Sprite_Sbire_Rocket_♂_RFVF411098820
Le seul adversaire que vous trouverez à cet étage est bien accompagné comme vous pouvez le constater.

Sbires du sous-sol 3 :

Sprite_Sbire_Rocket_♀_RFVF6666
Un sbire fan de musculation ? Peut-être, celui-ci sera accompagné de deux machoc.

Sprite_Sbire_Rocket_♂_RFVF192096
Une team plus variée avec le second et dernier sbire de l’étage !

Sbires du sous-sol 4 :

Sprite_Sbire_Rocket_♀_RFVF41109
On commence le dernier étage doucement, un nosferapti et un smogo !

Sprite_Sbire_Rocket_♂_RFVFMiniature_027_XY2328
Un peu d’originalité ! Un sabelette, son évolution sablaireau et un abo.

Sprite_Sbire_Rocket_♂_RFVF23Miniature_027_XY24
Une team quasiment similaire mais inversée, un pokémon et son évolution (abo et arbok) puis un sabelette !

Passons maintenant au Boss final ! Enfin final… Du repaire quoi ! Giovanni !

494Miniature_095_LGPEMiniature_111_LGPEMiniature_115_LGPE
La belle team à affronter avec votre super starter eau (que vous l’ayez fait évoluer ou non). Nous avons donc un Onix (roche, sol), un Rhinocorne (sol, roche) et attention celui-ci peu vous faire un peu mal, un Kangourex de type normal mais level 29 ! Cela dit, si vous y allez après l’arène, ces combats ne sont un jeu d’enfant.

Scope_Sylphe_RFVF A la fin du combat, Giovanni, qui visiblement n’est pas un mauvais perdant, vous donne le fameux Scope Sylphe. C’est l’oobjet dont vous aviez besoin pour identifier les Pokémon spectres de la Tour Pokémon de Lavanville (des Fantominus et des Spectrum). Sans cet objet il est impossible de chasser la Team Rocket de la tour car le dernier étage est bloqué par un esprit… Et nous allons bientôt le rencontrer.

Je vous laisse sur la devise de la Team Rocket !

Devenez le meilleur dresseur, Signé C.

PokeMMO – Kanto – Pokémon Rouge Feu #4

Nous avons désormais trois badges, nous allons devoir traverser LA grotte sombre de Kanto. Celle où il va faire tout noir (ta gueuuuule ! Merci et bravo à ceux qui ont la référence). Sans Flash, vous devrez la traverser à l’aveugle, en étant régulièrement défié par des dresseurs nyctalopes et harcelé des Racaillou, des Nosferapti, des Machoc, des Onix et des Férosinge. Beau programme n’est-ce pas ? En sortant de cet obscur enfer, vous arriverez dans un endroit plus effrayant encore : Lavanville. Rassurez-vous nous ne ferons que la traverser aujourd’hui. P.S. : Le Pokémon star de cette article, Ortide !

Ortide.pngLa plupart du temps, Ortide dégage un parfum immonde du pistil de sa fleur. Lorsqu’il se sent en danger, la puanteur est encore pire. Lorsque ce Pokémon se sent bien et en sécurité, il ne dégage aucune odeur nauséabonde.

Connaissez-vous le syndrome de Lavanville ou pour les anglophones le Lavender Town Syndrome ? Je vais tout vous expliquer depuis le début, d’abord… (Bloqués #7 comprendra qui pourra). Allez, soyons sérieux, Lavanville est tellement importante que je lui réserve un article tout entier. Pour le moment je vais juste vous dire en quelques mots ce qu’est le fameux syndrome de Lavanville : la musique de cette ville est connue pour ses ondes binaurales, qui auraient poussées des joueurs de moins de douze ans à se faire du mal spontanément, voire se suicider. Il s’agit de la plus connue des Creepypasta du jeu. Revenons à nos Wattouat.

Il n’y a pas d’arène à Lavanville mais il y a la Tour Pokémon, que je vous conseille d’éviter dans un premier temps. De toute manière vous ne pourrez pas aller bien loin. Alors préférez partir à l’ouest, combattre les dresseurs de la route 8. Vous trouverez en plus dans cette zone des pokémons feu comme des Caninos et des Goupix, que je vous conseille de capturer et d’entraîner, puisque nous allons d’un pas décidé vers Céladopole, ville où vous attend votre quatrième badge (le Badge Prisme) que vous gagnerez en combattant dans une arène spécialisée dans les pokémons de type plante. Voilà vous savez ce qui vous attend.

Thé.png Objet clé : une fois à Céladopole n’oubliez pas d’aller chercher du thé à la pension, pour pouvoir le fournir à l’agent de sécurité assoiffé qui vous bloque le passage.

Boîte_Jetons Objet clé : si vous souhaitez jouer au casino (sur PokeMMO la machine permettant de récupérer vos lots est cassé), allez dans les maisons vertes au-dessus de l’arbre permettant d’entrer dans l’arène. C’est un restaurant. Parlez à l’homme qui boit une bière pépouze tout seul en haut de la pièce… Il vous donnera une boite de jeton vide. Allez au Casino pour en acheter et jouer si vous souhaitez vous divertir. P.S. : la boîte peut stocker au maximum 9 999 jetons dans la deuxième génération et 50 000 dans la quatrième.

Bien avant d’aller plus loin, même si je change l’ordre habituel des choses, passons directement à l’arène ! Comme je le disais plus haut, mieux vaut avoir des pokémons de type feu, comme les kikoolol de la team rouge avec leurs Salamèche, Reptincelle ou Dracofeu (le pokémon qui a une tronche de dragon mais qui n’en est pas un), pour passer aisément cette arène spécialisée dans le type plante. Si vous avez opté pour un meilleur starter (mouhahahahaha), pas de panique, vous devriez avoir attrapé des Goupix et des Caninos sur la route comme je vous l’avais conseillé, non ? Sinon retournez sur vos pas, près de Lavanville et attrapez des pokémons de type feu. Avant d’entrer dans l’arène, achetez quelques anti-para, réveil et antidote au centre commercial. C’est parti pour la quatrième arène !

Arène de Celadopole.png

Sprite_3_f_FilletteMiniature_069_XYMiniature_070_XY
Premier combat contre Fillette Cathy, très simple à remporter avec quelques attaques Danseflamme de mon gentil Goupix.

Sprite_3_f_Canon.pngMiniature_043_XYMiniature_069_XYMiniature_069_XYMiniature_043_XY.png
Deuxième combat contre Canon Elodie, comme tous les combats avant la Championne, Goupix les remporte avec des attaques feu.

Sprite_3_f_Topdresseur♀.pngMiniature_070_XYMiniature_043_XYMiniature_044_XY.pngMiniature_002_XY.pngMiniature_069_XY
Le troisième est contre la Topdresseuse Marie et sa team de pokémons plantes.

Sprite_3_f_FilletteMiniature_043_XYMiniature_044_XY
La Fillette Lisa ne pose pas plus de soucis à mon Goupix que les autres dresseuses.

Sprite_3_f_CanonMiniature_102_XY.png
Le Canon Laurence et son Noeunoeuf , âmes sensibles s’abtenir… Hé oui, ça se termine en omelette en un coup de rebondifeu ! 🍳

Sprite_3_f_Pique-NiqueMiniature_002_XYMiniature_001_XY.png
Avant dernier combat avant d’affronter la championne. Nous combattons la Pique-niqueuse Tina avec ses alliés Herbizarre et Bulbizarre.

Sprite_3_f_CanonMiniature_069_XYMiniature_069_XY
Le Canon Tamia est la dernière à se dresser sur notre route avant d’affronter la championne Erika. Goupix a encore fait des merveilles dans ce combat.

Sprite_3_f_Erika.pngMiniature_045_XYMiniature_114_XYMiniature_182_XY.pngMiniature_071_XY.png
La merveilleuse Championne Erika nous accueille avec une team compliquée à affronter à cause des attaques qui provoquent des changements de statuts, comme le sommeil, la paralysie et l’empoisonnement. De plus ses Pokémons utilisent des attaques de vol de vie comme Giga-Sangsue… Je dois avouer que mon Goupix n’a pas été à la hauteur, j’ai donc été obligée d’aller faire un petit rush d’exp avant de retourner affronter la demoiselle…

J’ai envie de vous parler des fameux « Nuzlocke Challenge ». Pour ceux qui ne connaissent pas, le concept est simple, pour augmenter la difficulté du jeu les joueurs doivent accepter deux règles. La première est qu’ils ne peuvent capturer que le premier Pokémon sauvage rencontré dans la zone et seulement celui-ci. La seconde est plus cruelle encore, si un Pokémon est K.O. il est considéré comme mort et ne peut plus être utilisé. D’autres règles additionnelles peuvent être ajoutées, par exemple, l’interdiction d’aller dans un centre de soin ou d’utiliser des objets de soin. Je vous laisse sur le premier épisode d’un Nuzlocke Challenge, effectué par le Youtubeur Deolynk.

Devenez le meilleur dresseur, Signé C.

Cooking Diary® – Jeu mobile

Contient des annonces en jeuAchats via l’application proposés

Aujourd’hui, article détente, pour vous parler d’un jeu mobile qui occupe mes longues journées de #confinement3. Je n’inciterai pas à y jouer, car ce type de jeu qui se présente comme un Free-to-Play (F2P) met en place des techniques marketing redoutables pour vous faire mettre la main au porte-monnaie… A coût de petites sommes et de grandes frustrations, deux voire trois euros ou combler le manque de diamants par exemple, le montant peut rapidement faire un beau trou dans votre budget, d’où mon avertissement en début d’article. Maintenant que vous êtes conscients du danger d’addiction de ce jeu (parce que quand même il est vachement cool) je vous le présente !

Cooking_Diary_Illustration

Burger_JointVous arriverez donc dans une jolie petite ville et vous commencerez à faire des hamburgers. Plus vous jouez plus vous gagnez de pièces (argent virtuel) et de diamants (pouvant s’acheter également avec de l’argent réel). Avec ces sommes, vous pourrez acheter de l’équipement supplémentaires pour votre restaurants, améliorer celui présent, voire rénover le restaurant, changer sa décoration, ou même vous relooker !

Cooking_Diary_Burger_Street

Pour le gameplay, le concept est simple, vous regardez les commandes et vous cliquez sur les ingrédients / machines pour préparer ce que les clients vous demandent. Il vous faudra cependant beaucoup de rapidité, de dextérité et d’organisation quand vous monterez dans les niveaux. Si au début vous n’avez que deux ou trois ingrédients, très vite, vous aurez à gérer plusieurs boissons, plats et encas. Par ailleurs, vos clients aurons une jauge de satisfaction qui baissera avec les temps, il vous faudra faire preuve d’une grande rapidité pour ne pas les voir fuir votre restaurant !

Vous ne devriez pas être à cours de pièce, mais en ce qui concerne les diamants, le jeu fait en sorte que vous soyez un peu coincé alors qu’il s’agit d’une ressources nécessaires pour avancer : shut up and take my money ? Certainement pas. Vous recevrez des diamants à divers moments, en récompense de connexion ou d’évènement, mais le plus « simple » est encore de faire les succès dans le jeu. Le jeu vous demandera par exemple de servir 500 hamburgers, perdre 10 clients, passez 1000 minutes dans le jeu…

Cooking_Diary-Succès

Mon astuce pour gagner ces précieux diamants est de remplir un succès renouvelable : Celui qui consiste à remporter 50 niveaux d’affilés. Certes c’est long, mais cette technique me permet de rester en bon terme avec mon banquier. J’ajoute qu’il m’est déjà arrivé de perdre un niveau alors que j’étais à 49/50… J’avais vraiment envie de cliquer sur « continuer pour 20 diamants », quelle ironie !

Que vous dire de plus sur ce jeu ? Sinon, que j’ai un coup de cœur pour le premier restaurant, le Burger Joint. Je trouve les visuels des autres beaucoup moins sympathique. Le voici ci-dessous après rénovations :

Cooking_Diary_Burger_Joint

Dernier rappel : faites attention à ne pas dépenser plus que de raison malgré la frustration et la tentation !

Amusez-vous bien, signé C. 🍟🍔😉

Final Fantasy VIII

Le huitième opus de la saga… Final Fantasy VIII est un jeu vidéo de type RPG (role playing game / jeu de rôle en français), sorti en France en 1999 sur Playstation 1.  Le jeu débute par une cinématique (vous pouvez la visionner ci-dessous en version remastered si le cœur vous en dit et si Youtube se montre coopératif) où Squall, le héros, se bat contre Seifer, son rival. Le combat se termine mal pour Squall qui réveille à l’infirmerie de la Balamb Garden University (B.G.U.). C’est d’ailleurs lors de ce combat qu’il hérite de la si emblématique cicatrice qui lui traverse le visage. Un début qui m’a énormément marqué ! Je vais m’abstenir de vous raconter l’histoire, qui contient d’ailleurs un super retournement de situation, pour me concentrer sur la façon dont je l’ai vécu.

Dans Final Fantasy VIII vous incarnez de jeunes mercenaires qui se voient confier des missions leur permettant de mettre en pratique les compétences acquises à la B.G.U. ! Les combats s’effectuent au tour par tour,  sur un écran qui représente en 3D le lieu où vous vous trouvez (forêt, serre de combat, mine de souffre, rue…). Vous pourrez attaquer à l’aide de vos armes, de magies que vous aurez préalablement apprises et stockées, de vos guardians forces, plus communément appelées les G-Forces, vous pourrez également user de coups spéciaux appelés les Limits Breaks. Vous pourrez associer les magies à vos statistiques, afin de les augmenter (ou les réduire). Vous aurez en plus de ça la possiblité d’apprendre des capacités grâce à vos G-Forces… Vous pourrez parcourir le monde ! Les cartes du monde sont en 3D et c’est également ainsi que seront représentés vos personnages lors des déplacements (à pieds, en voiture, en train, par voie aérienne et même en chocobo ! En somme le jeu est extrêmement complet et complexe.

Ff8-squall2Commençons par les personnages que vous pouvez incarner dans FF8. Le premier est Squall Leonhart, un adolescent qui étudie à la fac de Balamb, la fameuse B.G.U., vous voyez d’ailleurs ce jeune homme dans la vidéo ci-dessus, celui qui termine avec la balafre… J’adore ce personnage : son côté mystérieux, silencieux également, qui a peur de s’ouvrir et de s’attacher. C’est pour son look que je l’apprécie le plus !

QuistisLe second personnage que vous aurez la chance d’incarner sera la professeur de Squall, la sublime Quistis Trepe ! Jeune prodige, n’ayant qu’un an de plus que son élève et en étant secrètement amoureuse. Elle va d’ailleurs lui faire des avances qu’il ne semble pas comprendre ou juste ignorer… Quistis est ni plus, ni moins, mon personnage préféré. C’est en sa compagnie que vous allez d’ailleurs combattre votre premier boss, la G-Force Ifrit !

Parlons-en de ces fameuses guardians forces. Vous démarrez le jeu avec deux G-forces en poche : Golgotha  et Shiva. Tout au long de l’histoire vous pourrez en trouver d’autres. Dont Ifrit, à la mine de souffre, puis Ondine que vous avez l’occasion de voler à un ennemi durant votre examen SeeD. Nosferatu en utilisant un objet donné par Cid, le directeur de la B.G.U… Elles sont au nombre de 22. 

g-forces-final-fantasy-8-guide

Il existe également un mini-jeu, le Triple Triad. Il s’agit d’un jeu de cartes. Les règles de votre région de départ sont simples mais attention, à l’étranger elles sont différentes. Vous pourrez, rassurez-vous, les modifier (au prix de gros efforts voire de chargement de partie au précédent point de sauvegarde). Ci-dessous, les premières cartes que vous aurez :

Le principe étant d’en gagner le plus possible, pour cela il va falloir défier les gens que vous croiserez. Vous pourrez même gagner des cartes rares ! Et les perdre également… Si vous faîtes la quête annexe « Ishtar, la Reine des cartes », vous serez même obligé de perdre vos cartes contre elle pour en gagner d’autres à la rencontre suivante. Il existe des cartes à l’effigie des personnages jouables, tel que Quisitis ou Linoa, des monstres du bestiaires comme les premières, mais également des G-Forces… Voici quelques cartes d’un niveau plus élevé.

goliathIl y a beaucoup de choses à dire sur ce jeu… Je vais faire un petit focus sur l’examen SeeD. Vous y rencontrerez Selphie et Zell des élèves mais surtout un boss qui, si vous réussissez à le battre retira l’une de mes cinématiques préférées : Quistis qui se défoule sur sa machine de guerre. En effet, vous pourrez si vous associez bien vos magies et faites preuve de rapidité dans vos prises de décisions, le battre une fois sur le pont ! Si le Goliath explose, Quistis n’aura plus besoin de vous sauver de ses griffes d’acier. J’ai rechargé ma partie trois ou quatre fois avant de réussir à le battre… Parce qu’il ne suffit pas de s’acharner sur la bestiole de fer ! Vous n’avez que 30 minutes pour réussir ce prodige. Cela n’aurait pas été un souci si les cinématiques de G-Force pouvaient être passées mais ce n’est pas le cas dans la version originale (ils ont ajouté ce paramètre « de confort » dans la version remastered).

Il y a bien d’autres passages dont j’aimerais vous parler, mais je crois qu’il vaut mieux vous inciter à jouer ! Vous comprendrez alors pourquoi j’aime autant ce jeu. Peut-être que mon avis est faussé par le fait que j’y jouais avec mon père les week-end… A l’instar de Sybéria, j’ai de l’affection pour ce jeu qui me rappelle un membre de ma famille.

Bon jeu ! Signé C.