POTTER BOOK TAG – Maison Serdaigle

Serdaigle est l’une des quatre maisons de Poudlard. Elle porte le nom de sa fondatrice, aussi fondatrice de Poudlard, Rowena Serdaigle. Maison aux couleurs bleues et bronze, elle est connue pour être la maison accueillant les élèves intelligents et érudits.. Peu importe votre maison, vous pouvez faire ce TAG ! Bonne nouvelle n’est-ce pas ?

Si vous êtes sage et réfléchi
Serdaigle vous accueillera peut-être
Là-bas, ce sont des érudits
Qui ont envie de tout connaître.


– Extrait d’une chanson du Choixpeau magique

Prêt(e) ? Alors on y va.

Question 1 : Avez-vous récemment lu, ou avez-vous dans votre PAL un livre à la couverture bleue ?

Rowena Serdaigle est l’un des quatre fondateurs de Poudlard. Elle a donné son nom à l’une des quatre maisons de l’école. Elle a été la plus brillante sorcière de son époque mais elle eut le cœur brisé par sa fille, Helena, qui lui vola son diadème, ce qui contribua à sa disparition précoce.

Question 2 : Quel personnage de roman vous inspire le mot « intelligence » ?

Le saviez-vous ? Le Choipeau magique a sérieusement envisagé d’envoyer Hermione Granger dans la maison Serdaigle. Il a finalement choisi Gryffondor.

Question 3 : Si vous pouviez jeter un sort sur les livres, que ferait-il ?

Filius Flickwick était le directeur de la maison Serdaigle à l’époque de la saga Harry Potter. Il est l’un des personnages jouables des jeux LEGO Harry Potter : Années 1 à 4 et LEGO Harry Potter : Années 5 à 7.

Question 4 : La question à un million ! Lisez-vous aux toilettes ? Et si oui, des livres en particulier ou votre lecture du moment ?

Mimi Geignarde,ou Myrtle Elizabeth Warren de son vrai nom, est une élève de la maison Serdaigle. Elle est décédée en croisant le regard du Basilic. Elle hante désormais les toilettes des filles du deuxième étage. (Et oui, elle a le droit à sa figurine Funko Pop! phosphorescente).

Question 5 : Quel personnage de roman aimeriez-vous envoyer dans un autre ? (Par exemple de mettre Ron Wesley dans l’Épouvanteur).

Ignatia Wildsmith, ancienne élève de la maison de Serdaigle, a inventé le poudre de cheminette… Pour rappel, elle qui permet de voyager dans le réseau des cheminées magiques.

Question 6 : Quel est le roman le plus étrange que vous ayez lu ?

Luna Lovegood, surnommée Loufoca, est elle aussi une élève de la Maison Serdaigle. Elle permet à Harry de s’exprimer sur Le Chicaneur et de dire toute la vérité sur la nuit où Cedric Diggory est mort et Voldemort revenu à la vie. Fun fact : Elle porte souvent ses boucles d’oreilles en forme de radis et un collier de bouchon de Bièraubeurre.

Intelligence, sagesse, érudition, réflexion, curiosité.

LA QUESTION POTTERHEAD

Pour vous, qui d’autre qu’Harry Potter dans cet univers, aurait pu être le héros de la saga ?

J’espère que vous vous amuserez répondant à ces questions. Si vous en voulez encore plus, vous pouvez répondre aux questions du Potter Book Tag : Tu es un sorcier Harry !  et celles du Potter Book Tag : Maison Gryffondor. Pour les plus motivés vous pouvez également répondre aux questions des maisons Poufsouffle et Serpentard ! Bonne lecture ! Signé C.

POTTER BOOK TAG – Maison Serpentard

Serpentard est l’une des quatre maisons du Collège Poudlard, école de sorcellerie. Son emblème est le serpent, une référence aux pouvoirs de son fondateur, Salazar Serpentard, qui était un fourchelang. Peu importe votre maison, vous pouvez faire ce TAG ! Bonne nouvelle n’est-ce pas ?

Blason_de_Serpentard

Vous finirez à Serpentard
Si vous êtes plutôt malin,
Car ceux-là sont de vrais roublards
Qui parviennent toujours à leurs fins.
— Extrait d’une chanson du Choixpeau magique

 

Sans plus attendre la série de questions !

Question 1 : Avez-vous récemment lu, ou avez-vous dans votre PAL un livre à la couverture verte ?

75585347Le saviez-vous ? Salazar Serpentard est le fondateur de la maison du même nom. Sa carte de Chocogrenouille porte le numéro 48 dans les jeux Harry Potter à l’école des sorciers et Harry Potter et la Chambre des Secrets et le numéro 4 dans le jeu Harry Potter et le prisonnier d’Azkaban (cartes bonus).

Question 2 : Quel personnage de roman vous inspire le mot « serpent » ?

NaginiQue savez-vous des basilics ? Serpentard a fait naître et a élevé un basilic, qu’il cacha dans la Chambre des Secrets. C’est d’ailleurs un basilic qui à tué Mimi Geignarde et pétrifié Nick Quasi-Sans-Tête.

Question 3 : Quelle adaptation cinématographique d’un livre avez-vous détesté ?

blason-harry-potter-serpentard-115630567769muivysvmp

Durant l’année 1993-1994, un portrait de Salazar Serpentard gardait un passage secret de Poudlard menant du hall d’entrée aux cachots : le mot de passe pour y accéder était « Effroi mortel ».

Question 4 : Avez-vous récemment lu un conte ou une légende ?

01-merlinLe saviez-vous ? Merlin l’enchanteur, avant de rejoindre les rangs du non moins célèbre Roi Arthur, a étudié à Serpentard ! Il a d’ailleurs droit à une carte chocogrenouille et surtout un tableau le représentant accroché dans les escaliers de Poudlard… 

Question 5 : Avez-vous récemment lu un livre feel good ?

61cspRwlbfL._AC_SL1335_Tom Jedusor, alias Lord Voldemort, ou Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom, n’a pas de patronus… Pourquoi ?! Tout simplement parce qu’il est incapable d’avoir une pensée heureuse. Navrée pour lui.

Question 6 : Quel méchant de roman affectionnez-vous ?

9bbe8ea39751d5add1224f29db1745c7Drago Malefoy a bien faillit ne pas exister dans la saga Harry Potter… Son père avait envisagé de l’envoyer à Durmstrang, mais sa mère a insisté pour qu’il aille à Poudlard ! Par ailleurs, les noms envisagés pour Drago Malefoy était Drago Spungen et Drago Spinks ansi que Drago Smart. Avouez-le, Malefoy lui va beaucoup mieux !

Fierté, ambition, ruse, noblesse, ingéniosité.

13-133866_catching-up-with-an-old-friend-harry-potter


LA QUESTION POTTERHEAD

Qui est votre professeur préféré à Poudlard ?

J’espère que vous vous amuserez répondant à ces questions. Si vous en voulez encore plus, vous pouvez répondre aux questions du Potter Book Tag : Tu es un sorcier Harry !  et celles du Potter Book Tag : Maison Gryffondor, ainsi que Poufsouffle. Bonne lecture ! Signé C.

Skin – Mo Hayder

Résumé : Un rituel chasse l’autre… Alors que l’affaire du trafic de membres humains à tendance vaudoue est encore dans toutes les mémoires, on déplore des victimes d’un nouveau genre. Écorchées. Dépecées. On ne coupe plus, on épluche… Seul contre tous, le commissaire Jack Caffery croit encore y voir l’empreinte du Tokoloshe, ce minuscule démon africain, mi-animal mi-humain, pervers et insaisissable… Obsession paranoïaque ou non, de faux suicides viennent bientôt ajouter à sa confusion. Quant au sergent « Flea » Marley, plongeuse de la brigade subaquatique, elle a d’autres soucis en tête. L’un comme l’autre sont encore loin de s’imaginer vers quelle monstrueuse réalité ils s’acheminent. Leurs pires cauchemars risquent bien, cette fois, d’avoir leur peau…

Frise_Illustration_Article_Skin

Note personnelle : ★ ★ ★ ★ ☆

Avis : Ce roman fait partie d’une saga (Jack Caffery), il s’agit du quatrième tome. Comme d’habitude, je n’ai pas du tout suivi l’ordre ! J’ai commencé par le 7ème et visiblement dernier tome (Viscères que vous pouvez retrouver ici) puis celui-ci. Cela dit ça ne pose pas de souci, il n’y a pas de spoil violent comme dans « Le bonhomme de Neige » de Jo Nesbo (je sais, je suis rancunière)…

Au commencement, un cadavre et une disparition. Traditionnel ! Comme une bonne baguette tout juste sortie du four. Sauf qu’ici vous n’aurez pas l’eau à la bouche, sinon il faut consulter. D’urgence. Je ne rigole pas…

L’histoire est scindée en deux. D’un côté Caffery qui se voit confier une enquête, retrouver une femme disparue. Bien entendu, il n’a aucune envie de se pencher sur ce dossier, il préfère largement cette histoire de cheveux volés sur le cadavre d’un homme qui vient de se suicider. Son supérieur lui accorde une semaine pour régler cette histoire. D’un autre côté Flea, de la brigade subaquatique. Elle va devoir surmonter l’insurmontable ! Cette dernière retrouve un cadavre dans le coffre de sa voiture. Celui d’une femme. Celle que Caffery devait initialement rechercher.

J’ai eu une préférence pour la partie de Flea, qui va passer de justicière à criminelle à son insu. Un passage m’a particulièrement marqué : la confrontation avec son frère. C’est lui qui a renversé et placé la femme dans le coffre de sa sœur. Il va bien entendu refuser d’assumer son crime. Pire encore, sa conjointe va menacer Flea de lui coller cet accident sur le dos. Si vous suivez régulièrement le blog, vous n’êtes pas sans savoir que l’injustice me rend dingue de colère. Pour la réparer au plus vite, j’ai dévorer le livre. Malheureusement, Flea se débrouillera seule pour faire disparaître le cadavre de la femme. Caffery le dévouvrira d’ailleurs, mais il va couvrir la jeune femme.

Pour la partie de Caffery, si ma mémoire est bonne (un peu de retard dans l’écriture des articles), on perd très vite l’idée du démon africain, le Tokoloshe, pour une explication plus cartésienne. Ce qui n’est pas pour me déplaire. Toute l’enquête se déroule avec fluidité. Absorbée par la partie Flea, je n’ai pas cherché le coupable, je me suis laissée porter par l’histoire. Il se retrouve dans de sales draps à la fin du roman. Rassurez-vous, il trouvera une aide particulièrement inattendue, puisqu’il s’agit d’un immigré, celui qu’il traquait pensant suivre les traces du Tokoloshe ! Il va également être le gardien du secret de Flea.

Nous retrouvons aussi un personnage récurrent : Le Marcheur. J’apprécie ce personnage, même si je le vois comme une sorte de « facilité » dans l’écriture. L’enquête piétine ? Un petit feu de camp, une gamelle pleine et hop Caffery à une illumination. Je ne vais pas trop le critiquer tout de même. C’est grâce à son discours que Caffery décide de couvrir Flea.

J’ai découvert l’auteure par hasard, en trouvant le roman Viscères dans une boîte à livres. Honnêtement, je ne pensais pas tenir entre mes mains un tel bijou. Quand j’ai vu « Skin » dans l’un des grands bacs à livres de la boutique Boulinier, j’ai sauté sur l’occasion ! Je ne peux que vous conseiller de vous y mettre si vous n’en avez pas encore lu (si c’est le cas, vous venez de vous spoiler en beauté). Vous retrouverez d’autres chroniques sur les romans de Mo Hayder sur le blog, c’est une certitude.

Anecdote : Livre d’occasion, trouvé chez Boulinier Bonne Nouvelle. 🥰

Bonne lecture, Signé C.

Gakkou Gurashi ! – Norimitsu Kaihō et Sadoru Chiba

Résumé : Dans un univers mêlant « moe » et « horreur » nous suivons le quotidien tragique de quatre élèves nommées Yuki, Yuuri, Miki et Kurumi dans une école. Du jour au lendemain, une épidémie de zombie est déclarée dans l’école de ces quatre filles. Alors que cette épidémie a presque décimée toute leur école, les quatre filles, une poignée d’élèves et leurs professeurs vont tenter de survivre dans cet enfer. A cause de cet événement le quotidien paisible de ses filles dans leur Club de Vie va radicalement changer.

Frise_Illustration_Article_Gakkou_Gurashi

Note personnelle : ★ ★ ★ ★ ☆

Avis : Pour être honnête, jusqu’au milieu du second tome, j’étais perdue. Le résumé parlait de zombies, pourtant, les protagonistes avaient l’air de nier leur existence. J’ai fini par connecter mes deux neurones et me dire qu’en fait ce n’était que la vision de Yuki. Elle est le personnage principal. Petite, enfantine, avec des yeux et des cheveux rose bubblegum ainsi qu’un bonnet chat… Yuki est optimiste, et même insouciante. Ce qui la pousse parfois à prendre des risques inconsidérés. Elle voit les zombies comme des élèves tout à fait normaux. Pour elle, la vie ne semble pas avoir changé.

yuki_takeya_gakkou_gurashi_avis
Yuki Takeya – Gakkou Gurashi

Megumi-Sakura_Gakkou_Gurashi_AvisJ’ai eu la confirmation de cette impression… Par ailleurs, nous comprenons également que l’un des personnages n’existe que dans la mémoire de Yuki : sa professeure, Megumi Sakura, qu’elle nomme Megu-nee. Cette dernière est décédée, cependant la jeune fille continue à avoir des interactions avec elle. Le manga s’arrête brusquement, alors que nous commençons tout juste à entrer dans l’intrigue. Je n’ai trouvé que 8 tomes sur des sites de lecture. Il y a visiblement 12 tomes en VO. Pour satisfaire mon envie de rester un peu plus longtemps dans cet univers, j’ai regardé l’anime. Vous pouvez le retrouver de façon légale sur le site Crunchyroll.

Extrait de l'épisode 1 de Gakkou Gurashi (Yuki et Tarômaru).
Extrait de l’épisode 1 de Gakkou Gurashi (Yuki et Tarômaru).

Parlons maintenant de l’anime. Dès le début nous pouvons constater un changement important… Miki Naoki est présente dès le premier épisode. Or celle-ci fait son apparition uniquement plus tard dans le manga, si ma mémoire est bonne. J’ai un doute concernant cette information. Dans tous les cas, il y a dans l’anime un personnage que nous ne voyons pas dans les 8 volumes du manga, et là j’en suis certaine, il s’agit de Tarômaru, cet adorable petit chien ! Il est initialement adopté par Kei, l’amie de Miki, suite à la mort de sa propriétaire (une vieille dame que Miki et Kei croisent durant leur shopping avant la catastrophe). C’est après le départ de Kei, ainsi qu’une une période de solitude que Miki rejoint le groupe composé de Yuki, Yûri et Kurumi. Tarômaru, que l’on pensait s’être enfuit, étant en fait parti chercher de l’aide, celle-ci étant les trois demoiselles précédemment citées. Vous suivez encore ?! Parfait !

Extrait_EP4_Gakkou_Gurashi_Yuki_Taromaru
Extrait de l’épisode 4 de Gakkou Gurashi (Megumi et Yuki)

On sent qu’à son arrivée, Miki a du mal à comprendre la névrose de Yuki. Cette dernière, suite au choc de la catastrophe s’est enfermée dans une réalité alternative où le monde reste inchangé. Le fait de rester dans l’enceinte de l’école (sauf durant l’excursion) se justifie par l’une des règles du club de vie de l’école dont elle pense faire partie au même titre que Kurumi et Yûri, qui la confortent dans cette vision erronée. Par ailleurs, Yuki a des interactions fréquentes avec Megumi, sa professeur décédée, les deux autres ne remettent pas non plus en question l’existence de Megumi, tout en sachant pourtant que celle-ci n’est plus, car Yuki se réfère souvent à l’avis de cette vision qui la protège. Cette Megumi est ancrée dans son inconscient, elle lui indique l’attitude a adopter pour rester en sécurité, sans lui expliquer la réelle teneur du danger. Yuki bénéficie également de la protection physique de Kurumi qui ne se sépare pas de sa pelle, et de la protection de Yûri qui a une attitude et une autorité très maternelle.

Extrait de l'épisode 4 de Gakkou Gurashi (Yûri et Kurumi).
Extrait de l’épisode 4 de Gakkou Gurashi (Yûri et Kurumi).

Je vous conseille de ne pas trop vous attacher à Tarômaru, ni à Megumi connaissant leurs histoires respectives et leurs rencontres ensuite… En effet, le petit chien s’évade une nuit, descend dans le fameux « local de secours », où il croise le zombie de Megumi qui le transforme. C’est la pa_uvre Kurumi qui fait la découverte de cette transformation canine. Elle revient blessée de cette rencontre. Miki, Yuki et surtout Yûri prennent soin d’elle. Yûri est malheureusement fiévreuse. Un document trouvé dans le bureau de Megumi indiquait qu’il ne fallait pas se tenir proche des infectés… L’histoire s’emballe à ce moment, plongeant plus profondément encore dans l’horreur. Les infectés cassent la barricade, la pluie redouble d’intensité, Miki s’éclate en regardant la gamelle de son chien et Yuki commence à retrouver la mémoire et voir la réalité. Cette dernière prend la pelle de Kurumi et son rôle de protectrice. Quant à Kurumi, elle souffre le martyr devant une Yûri épouvantée. Miki décide de partir seule dans le « repère » de l’école où elle trouvera l’antidote qui permet de soigner humains et peut-être chiens de la zombification. Malheureusement, elle se retrouve coincée, c’est alors contre toute attente Yuki qui vient à son secours secouée souvenirs et prise de conscience. Elle est elle-même sauvée in extremis par Tarômaru puis attaquée par le chien zombifié. Yuki prend ensuite la parole au micro, répandant son message dans l’ensemble de l’enceinte de l’école, les zombies partent, les quatre filles et Tarômaru sont réunis, en bonne santé. Ne vous réjouissez pas trop vite et sortez les mouchoirs. Tarômaru ne continuera pas l’aventure.

Extrait de l'épisode 9 de Gakkou Gurashi - Yuki, Tarômaru et Miki.
Extrait de l’épisode 9 de Gakkou Gurashi – Yuki, Tarômaru et Miki.

En somme et pour conclure, l’anime comme le manga alterne entre deux styles opposés, le côté très mignons et colorés et le gore, créant un choc à chaque changement. Les deux se terminent également sur un mystère. Le manga nous prive de ses derniers tomes, ce qui nous laisse sur la sortie de l’école de Yuki, Yûri et Kurumi en voiture ainsi que l’apparition de Kei et Miki. L’anime, qui comporte lui 12 épisodes et apparaît comme étant « terminé », cependant, il reste une question qui n’a pas trouvé sa réponse. Pourquoi donc Megumi disait-elle avoir arrêté l’horloge interne de Yuki ?! Une saison 2 n’est pas nécessaire mais elle pourrait apporter quelques réponses en plus et surtout nous permettre de profiter un peu plus longtemps de ce magnifique anime.

Un film adapté du manga / anime, est sorti début 2019. Bien entendu, en ayant appris cette nouvelle, j’ai décidé de le regarder et vous faire une comparaison qui sera publiée prochainement sur le blog. 💜

Anecdote : Lu en scan sur Internet + streaming sur Crunchyroll. 🌷

Bonne lecture, Signé C.