Bloody Junkie – Hasumi Natsume

Résumé : 

Shouta Mochizuki est à la recherche de son frère aîné, porté disparu. Alors qu’il était censé rencontrer quelqu’un qui avait apparemment des infos sur son frère, il se réveille dans une étrange pièce. Là, il apprend qu’il est filmé et que c’est diffusé sur internet. Il doit alors participer au Bloody Junkie.

4

Note personnelle : ★ ★ ★ ★ ☆

Avis : Après avoir regardé la série Netflix « Alice in borderland » (je n’avais lu que trois tomes avant de regarder la série), j’ai eu envie de me replonger dans un manga « papier ». Ce que j’entends par « papier » ce n’est pas de tenir le tome entre mes mains mais plutôt de lire les scans sur divers sites. 👌

Nous faisons la connaissance du personnage principal, Shouta, alors qu’il est seul dans une pièce, couvert de sang, hurlant qu’ils sont tous morts. Ha bah merci le spoiler Hasumi Natsume ! Après quelques planches nous faisons un bond dans le passé, deux jours plus tôt… Shouta se réveille encore une fois seul, dans une cellule. Il comprend bien vite qu’il a été enlevé. Le ou les kidnappeurs l’ont équipé d’oreillettes et lui ont laissé un sac-à-dos qu’ils lui demandent de ne pas oublier ne quittant « sa chambre » : le jeu va commencer. Un départ tout en douceur ! Enfin… Un peu mou quoi. Shouta entre en contact avec des personnes via son oreillette, qui eux semblent comprendre ce qu’il se passe. Ils lui demandent si son ignorance fait partie de son personnage, puis finalement, le questionne sur son frère. Nous avons le droit à l’histoire larmoyante classique : parents décédés, grand frère qui sacrifie ses études pour l’élever, et lui qui se foire à l’école, puis la fameuse disparition de ce grand-frère. Je vous avoue que ça ne m’a pas transcendée, au contraire, j’ai faillit lâcher la lecture du scan. Heureusement qu’on apprend un peu plus loin que ces personnes qui lui parlent sont *roulement de tambour* … des spectateurs. Shouta doit sortir de « sa chambre ». Il tombe directement sur un cadavre. Pire encore sa première rencontre avec une personne vivante se solde par une blessure… 😱

Parlons maintenant du style de dessin. Certaines cases sont très encombrées par les murs en pierres et d’autres au contraire très vides nous forçant à regarder uniquement le personnage. Personnellement, je trouvais que ça donnait du rythme cette alternance. De plus, le fait qu’il y est peu de meubles et d’objets permet au lecteur de se concentrer sur l’histoire. Une belle réalisation, volontaire ou non. Petit fun fact : il y a des planches colorisées, la veste de Shouta passe du vert au orange pour terminer grise. 😄

Le mangaka Hasumi Natsume n’a pas terminé de dessiner le volume 2. Le premier volume ne s’étant pas assez bien vendu, il a dû renoncer à sortir le second. Il s’est alors contenté d’écrire l’histoire, sans dessiner les planches.

Je suis très déçue qu’il n’y ai pas de fin « dessinée », ce manga avait un potentiel dingue ! 🤷‍♀️

Anecdote : Lu sur le site scan-fr.cc. 🤩

Bonne lecture ! Signé C.

Aberrations – Joseph Delaney [saga]

Résumé : Le Shole, un monstrueux brouillard, continue son expansion vers le nord. Ceux qui s’y trouvent piégés meurent ou sont transformés en créature immondes : les aberrations. Dans le duché de Lancaster, Crafty, 13 ans, est l’un des rares survivants qui peut traverser ces étendues maudites. Recruté pour servir au château, il devient l’apprenti d’une mystérieuse guilde qui l’envoie effectuer des missions dans les zones dangereuses. Bientôt, le garçon devine que les aberrations ne représentent peut-être pas le plus grand danger.

Aberrations.png

Note personnelle globale : ★ ★ ★ ★

Avis : Quoi qu’on en pense, il est clair qu’il y a des similitudes entre la série « l’épouvanteur » et celle-ci. En effet, dans la série « Aberrations » le personnage principal n’est autre que Crafty, 13 ans, fils d’un Fey, qui est testé pour devenir « mouche de porte » dans un monde où le Shole (le brouillard) ne cesse de se répandre. Dans la série « l’épouvanteur », le personnage principal est Thomas Ward, 12 ans, septième fils d’un septième fils, en apprentissage pour repousser le mal qui ne cesse de se répandre. On sent également que c’est la même personne qui écrit,  le style est inimitable, son texte est très fluide et permet de se projeter dans l’histoire. Il y a toujours cette atmosphère angoissante, froide, sombre, qui vous file la chair de poule. Aussi, on retrouve quelques clins d’œil à l’épouvanteur dans ce roman, notamment dans le nom d’une taverne « La Sorcière de Pendle ».  😍

Un petit mot sur la couverture, les écritures et le dessins sont en reliefs et brillants, elle est magnifique. Je suis ravie de l’avoir dans ma bibliothèque, je suis sûre que ce sera superbe avec tous les tomes si Bayard veut bien les éditer rapidement (pleeeeease). Au-delà de la couverture, l’histoire elle-même me plait beaucoup. En résumé un vilain brouillard qui tue ou transforme tout le monde se répand sur la Terre et quelques personnes privilégiées y sont hermétiques, ceux qui sont nés « Fey », ils deviennent donc soit des « courriers » (personnes se déplaçant pour transmettre des informations dans les endroits épargnés) ou des « mouches de porte » (personne pouvant localiser quelque chose dans le Shole grosso modo). Le jeune Crafty, devient donc « mouche de porte ». Ce premier tome est un bon mélange entre la découverte du Shole et du monde pour le lecteur, et des actions qui font avancer l’histoire. C’est donc une réussite. Placer le décor tout en nous racontant une histoire parallèlement, ou même l’inverse peu importe. Dans tout les cas on ne s’ennuie pas. J’étais agréablement surprise par ce roman, d’autant plus que j’avais lu un seul et mauvais avis sur la série. Personnellement je le recommande et vivement que le deuxième tome sorte ! 💖

Anecdote : Je l’avais pré-commandé en pensant le lire le jour de sa sortie en bonne blogueuse littéraire, mais il se trouve que je n’arrive pas à stopper une lecture en cours pour en commencer une autre, d’où mon retard. 🤭

Bonne lecture ! Signé C.

Mais c’est à toi que je pense – Gary A. Braunbeck

Résumé : Pour Thomas, Arnold, Rebecca et Christopher, c’est la fin du supplice. Ils viennent d’échapper à leur tortionnaire, un tueur en série pédophile qui les séquestrait depuis des années. Mais une nouvelle épreuve les attend : et si on les avait oubliés ? Et si on ne les aimait plus ? Horriblement défigurés et mutilés, ils ont besoin d’un adulte pour les ramener à leurs parents, que certains n’ont pas vus depuis dix ans… et ils ont choisi Mark.

mais c'est à toi que je pense.png

Note personnelle  : ★ ★ ★ ★ ★

Avis : Première lecture commune avec la blogueuse Plume de Soie alias @Nueva56 sur Twitter.

Tout d’abord, j’ai été surprise par le style d’écriture qui est agréable, facile à lire, une plume gracieuse et élégante (pour dire à quel point j’ai aimé). Le sujet abordé est extrêmement dur, les enfants kidnappés, torturés, retenus en captivités, avec tous les mauvais traitements que l’on peut imaginer (et même ceux qu’on ne peut pas).

J’ai en premier lieu cru que le livre ne serait qu’un enchaînement de souvenirs glauques et que ça me mettrait mal à l’aise. Le plus horrible est à mes yeux dans les premiers chapitres, y sont décrites des scènes terribles. Notamment une dont il faut que je vous parle : il s’agit de Mark qui regarde une vidéo (il y est contraint par Christopher, l’un des enfants qui a lui 21 ans à ce moment là), qui montre le meurtre d’une petit fille, dans une cave, sur une table d’autopsie. L’auteur nous fait comprendre ce qu’il se passe, pourtant il focalise notre attention et celle de Mark sur une poupée Super Nana. On sait éperdument et malheureusement ce que subit l’enfant, sans pour autant avoir les images en tête si on suit bien le texte. Cette façon de décrire la scène sans la « montrer » est vraiment époustouflante mais nécessaire, sans ça j’aurais stoppé ma lecture.

Par la suite l’histoire n’est pas, ou plus trop centrée sur les souvenirs macabres. C’est les souvenirs de Mark et non pas ceux des enfants (en majorité). Je souhaite évoquer au passage le personnage Cletus (un garagiste) à qui l’auteur a donné une importance et une vraie personnalité marquante sans pour autant qu’il soit présent (excepté au début et à la fin).

La fin de l’histoire justement… Sortez les mouchoirs ! Alerte madeleine. Le livre est un condensé d’émotions, qui m’a émue au plus haut point. Je vous le conseille malgré la dureté du sujet. 😭

Anecdote : Roman lu pour le #ColdWinterChallenge 2018 sans être rattaché à un menu (ça aurait pu être stalactites ensanglantées mais j’ai préféré ne pas l’inclure, tout simplement parce qu’il ne rapporte pas de points supplémentaires).

Bonne lecture ! Signé C.

Baby Challenge Thriller 2019 – Livraddict

Deuxième année de participation au Baby-Challenge Thriller de Livraddict ! 😍💪📚

💻 Topic à découvrir ici et règles juste . 💻

Je vise bien évidement le 20/20 et donc la médaille d’or. Comme l’année dernière (en m’organisant mieux parce que sérieux c’était très compliqué la fin d’année où j’ai été obligée de rattraper la lecture en quatrième vitesse). J’ai vu que cette année j’avais un peu d’avance, car des titres ont été repris de l’année précédente (c’est un peu triste ainsi soit dit en passant).

Je vous laisse découvrir mon avancement dans ce challenge :

📚 Je commence avec avec 4/20
📚 Mise à jour : 5/20 😃

Pour les sagas il suffit de lire l’un des ouvrages. Aussi, je ne reporterais pas les points validés durant l’année 2018 s’il me reste des ouvrages de la saga à lire (ce qui me parait être le choix le plus honnête et d’ailleurs je crois bien qu’il en est ainsi dans les règles du challenge). 😉

1.      Entre deux mondes de Olivier Norek
2.      Toutes blessent la dernière tue de Karine Giébel
3.      With you de Amélie C. Astier et Mary Matthews
4.      Saga – Victor Coste de Olivier Norek
5.      Saga – Will Edwards de Claire Favan
6.      Purgatoire des innocents de Karine Giébel
7.      Résilience de Julia M. Tean
8.      Saga – Bourbon kid de Anonyme
9.      Saga – Franck Sharko & Lucie Hennebelle de Franck Thilliez (lecture en cours)
10.     Saga – Eva Svärta de Sire Cédric
11.     Saga – Dante Torre de Sandrone Dazieri
12.     Saga – Ludivine Vancker  de Maxime Chattam
13.     Du feu de l’enfer de Sire Cédric
14.     Avec tes yeux de Sire Cédric
15.     Saga – Marcus Goldman de Joël Dicker
16.     Saga – La Trilogie du mal de Maxime Chattam
17.     Juste une ombre de Karine Giébel
18.     Shutter Island de Dennis Lehane
19.     Dompteur d’anges de Claire Favan
20.     Hématome de Maud Mayeras

JOKERS
1.     Saga – L’élite de Joelle Charbonneau
2.     Saga – Mila Vasquez de Donato Carrisi
3.     Comme ton ombre de Elizabeth Haynes
4.     Le manuscrit inachevé de Franck Thilliez
5.     Petits secrets, grands mensonges / Big little lies de Liane Moriarty

Participez-vous à ce challenge ? Comptez-vous y participer en 2020 ? Et surtout, avez-vous déjà lu ces romans, sans forcément participer à un challenge ? 📚😍

Signé C.