L’âme du mal – Maxime Chattam [trilogie]

Résumé : Le bourreau de Portland, qui étouffait et vitriolait ses victimes avant de les découper, est mort. Pourtant, le carnage continue. L’inspecteur Joshua Brolin, qui avait mis ce monstre hors d’état de nuire, doit aujourd’hui poursuivre son double. Cette fois, l’espoir n’est plus permis : le Mal a une grande famille et ses frères sont légion…

L'ame du mal.png

Note personnelle : ★ ★ ★ ★

Avis : Ce roman fait partie de la « Trilogie du mal ». J’ai été déçue quelques fois, mais heureusement dans celui-ci on retrouve une plume addictive ! 😍

J’ai été surprise par la première enquête résolue très rapidement. Je dois avouer que je me suis demandé ce qu’il pouvait avoir écrit dans « toutes ces pages restantes, OMG, WTF« . La bonne réponse est : un chef-d’oeuvre. ❤

Une enquête avec Joshua Brolin un profiler, ainsi que Juliette la Belle kidnappée et arrachée in extremis des mains du Boucher de Portland. L’intrigue m’a subjuguée. La description de la psychologie du tueur est immersive et profonde, à glacer le sang ! Il semble que notre auteur soit toujours aussi documenté. Les explications médico-légales, les procédures, la police, tout semble si plausible, si réel que je n’ai pas pu m’empêcher de vérifier à plusieurs reprises que la porte d’entrée était bien fermée à clé. J’avoue même que la camomille n’a parfois pas suffit à empêcher l’insomnie. J’aurais préféré avoir le courage de Juliette, seulement j’ai été oublié à la distribution de cette qualité.

Joshua pour une fois n’est pas un enquêteur vieux, alcoolique ou border-line,c’est plaisant. J’aime bien les cabossés mais de temps en temps un enquêteur qui n’a pas le « profil type » ça fait du bien.

Un excellent roman à conseiller à votre entourage ! On retrouvera probablement Maxime Chattam sur mon blog pour la chronique sur « Le Signal » qui me met des étoiles dans les yeux à chaque fois que je croise la couverture ! ✨

Anecdote : roman lu dans le cadre du #BabyChallengeThriller de Livraddict 2018 – Photo venant du compte Instagram @tournezdespages image juste ici.

Bonne lecture ! Signé C.

Le royaume des loups – Kathryn Lasky [saga]

Résumé : Quand Morag met au monde un louveteau avec une patte courbée, elle est forcée par son clan de l’abandonner… Le petit est sauvé par Coeur-de-Tonnerre, une ourse désespérée de ne pouvoir être mère. Faolan grandit auprès de sa nouvelle maman. Jusqu’à ce qu’elle disparaisse. De nouveau seul, guidé par son instinct de loup, Faolan se demande si un jour il pourra lui aussi trouver sa place parmi les siens…

Le royaume des loups.png

Note personnelle : ★ ★ ★ ★ ★

Avis : J’ai dévoré la série. Malgré le prix des tomes (qui sont au nombre de six) que je trouve totalement excessif, on parle quand même d’environ 200 pages au format 13×18 par tome, en plus les couvertures ne sont pas exceptionnelles (les dessins sont adorables cela dit). C’est un petit coup de gueule, parce que je ne vais pas avoir autre chose à dire de mauvais sur ces romans.

Ce sont des romans « jeunesse » écrits par Kathryn Lasky, qui a écrit aussi la série « Les gardiens de Ga’hoole » (géniale aussi en plus les deux se rejoignent). On va suivre les aventures de ce petit Faolan, qui est un donc un louveteau avec une malformation, adopté par celle qu’il va nommer Coeur-de-Tonerre qui est quant à elle une gentille ourse. En avançant dans les livres on voit Faolan évoluer dans un clan de loups, avec des alliés tels que les hiboux. C’est une histoire attendrissante, avec un beau message de courage et de tolérance, parfait pour les enfants.

Pour les personnes un peu sensibles, gardez une boite de mouchoirs à proximité, il arrive que le roman sert un peu le coeur des lecteurs. Si vous ne savez pas quel roman offrir à un enfant pour Noël, n’hésitez plus c’est celui-ci qu’il faut prendre. 🐺🐻🦉

COLD WINTER CHALLENGEAnecdote : Roman lu pour le #ColdWinterChallenge 2018, menu « marcher dans la neige ». ❄💙 (Un petit chat portant le doux nom de Jedi est caché sur la photo, saurez-vous le trouver ? Photo Instagram ici.)

Bonne lecture ! Signé C.

Le tueur intime – Claire Favan

Résumé : À quinze ans, Will a déjà conscience de sa différence. Solitaire, maltraité, il jette son dévolu sur une de ses camarades de classe. Ce qui n’aurait dû rester qu’une banale amourette devient une véritable obsession pour celui qui se révèle déjà comme un prédateur redoutable. Sa signature déroutante ne tarde pas à attirer l’attention du FBI.

Le tueur intime.png

Note personnelle : ★ ★ ★ ★ ★

Avis : Un coup de cœur de plus. Décidément, le Baby Challenge Thriller de Livraddict est une mine d’or.

Le roman commence très rapidement, on parle immédiatement du futur tueur, on a un aperçu de son adolescence où commence les premiers meurtres mais surtout l’origine du monstre qu’il va devenir.

Le livre est découpé en plusieurs parties, une première où on suit Will, le personnage principal, une où on est plutôt aux côtés de Samantha (son obsession), et une partie où on va être avec une équipe du FBI. Ce qui m’étonne, c’est que les scènes sont très violentes, pourtant la plume de l’auteure adoucissait tout, le contraste entre ce qu’on lit et les images que ça créé est troublant.

Mais surtout : cette fin ! Elle m’a assassinée. Je ne m’y attendais absolument pas. Au-delà de ça, le roman m’a fait me demander (oui il m’a rendue paranoïaque) si moi aussi je pouvais être manipulée sans m’en rendre compte, si quelqu’un pourrait me briser comme ça, en claquant des doigts. J’avoue que cet aspect du personnage, le fait qu’il soit manipulateur, m’a perturbée. Je trouve ça tout aussi ignoble que les actes de violence physique qu’il pratiquait.

Aussi, pour finir sur une question, l’idée de suivre le sociopathe, je suis sûre de l’avoir déjà vu. En film plutôt je pense. J’ai eu beau poser la question autour de moi, ça parle aux gens le « on suit le tueur » mais ils n’ont pas non plus réussit à se souvenir dans quoi ils avaient pu voir ça. Peut-être une similitude avec la série « Bates Motel » ou le film « Split » ? J’ai vu trop de films d’horreur et de thriller pour que ça me revienne peut-être. Si vous avez une idée du film qui se rapproche de ce roman, je lis vos commentaires avec plaisir ! 😉

Anecdote : Roman lu dans le cadre du #BabyChallengeThriller de Livraddict 2018

Bonne lecture ! Signé C.

 

Films de Noël

🎁 We wish you a merry Christmas and a happy new year ! 🎁

Le titre de l’article en dit assez long sur le contenu de cet article. Je voulais parler à la base des cadeaux que l’on peut éventuellement offrir à un(e) lecteur(rice), mais je vois déjà tellement de blogs qui proposent ce style d’articles et sachant également que nous sommes tous différent, que les cadeaux qui plairont à l’un ne plairont peut-être pas à l’autre, je préfère vous montrer les films que j’aime regarder durant la période des fêtes de fin d’année. Ils ne sont pas tous « de Noël » je précise, au cas où. Bref, ce n’est pas tellement plus original, mais c’est plus personnel cet article ! 😉

Sortez les plaids, les gâteaux, le thé ou le chocolat chaud, et allons-y.

Maman j’ai encore raté l’avion

Mon film totalement incontournable de Noël, ça reste « Maman j’ai encore raté l’avion ». Le premier est très bien, mais le second c’est encore mieux. Je connais quasiment les dialogues par cœur. Certaines phrases ressortent dans l’année, comme « Je voudrais une chambre, avec un grand lit, une télé et un de ces petits réfrigérateurs qu’il faut ouvrir avec une clé. Une carte de crédit ? Pas d’problème ! » Il y a également « Joyeux Hanouka Marvin ». Il y aussi le passage de l’oncle sous la douche et sa chanson, ou sa remarque… Vous l’aurez compris, ce film, c’est LE film. Celui dont je ne me lasse pas. Au-delà du fait qu’il soit drôle, il y a aussi des moments émouvants, comme quand Kevin parle à la dame aux pigeons, ou qu’il prie pour revoir sa mère, et même le passage du magasin de jouets « Duncan’s Toy Chest ».
giphy.gif

Ma meilleure ennemie

Celui-ci me fait également autant rire que pleurer. C’est un beau film qui aborde le sujet des relations entre ex-femme et nouvelle, mais surtout qui parle du cancer. J’ajoute que Julia Roberts joue dans le film ce qui le rend encore mieux à mes yeux (de fan de Julia). Les enfants sont franchement drôles, et là aussi je pique régulièrement une réplique pas très jolie mais bon « Ho p’tin, p’tin, p’tin. On l’a tué. Tué, tué, tué. ». Oui ça me fait marrer ! Ce sont de vrais garnements mais avec de grands cœurs débordant d’amour. Petite chose que je viens d’apprendre en recherchant un GIF, c’est que ce film tout comme le précédent est du même réalisateur, à savoir Chris Colombus !
giphy

L’histoire sans fin

Comme je le disais, ce n’est pas spécialement un film de Noël, mais je le regarde en fin d’année. J’adore Bastien, j’adore encore plus Falcor, j’adore Atreyu et Artax, son cheval. L’idée de se réfugier dans une librairie c’est excellent, le fait que Bastien lise le livre… Tout est génial dans ce film, excepté peut-être les effets spéciaux qui commencent à vieillir. Peu importe au fond, la magie de ce film reste la même. Il me fait penser à Noël probablement parce qu’il me ramène en enfance.
giphy (1)

Le Grinch

Là pour le coup, c’est Noël ! En plus c’est un film franchement drôle. Jim Carrey est un acteur que j’adore. Il a joué dans pas mal de films que j’apprécie. Cependant, pour Noël c’est « Le Grinch » ou pas de Jim Carrey. On est d’accord, ce mec a une vraie tête de pitre. Il donne ses mimiques si spéciales aux personnages qui en deviennent eux aussi mythique. J’ai hâte de voir la version 2018 du Grinch. J’ai déjà pu voir la bande-annonce qui m’a fait rire, j’espère ne pas être déçue !
giphy.gif

Gremlins

J’avoue que je ne l’ai pas vu depuis longtemps, mais je me souviens de l’avoir regardé plus d’une fois quand j’étais enfant, à la période de Noël. En faisant des recherches j’ai vu qu’il était classé dans les films de Noël, ce qui confirme mes souvenirs. Je me souviens pas que du film, je me souviens également du jeu vidéo sur la NES. On ne se lasse pas de Gizmo, n’est-ce pas ?
giphy

Il y a beaucoup d’autres films que j’aime pour cette période, notamment « Le Père Noël est une ordure » ou « Les bronzés font du ski ». D’autres films moins centrés sur la période comme « Effroyables jardins » avec Jacques Villeret que j’adore (s’il n’y avait que ce film de lui encore, mais il en a fait tellement qui sont exceptionnels que c’est dur de choisir). Bizarrement j’associe aussi les fêtes de fin d’année à « Edward aux mains d’argent » et « Charlie et la chocolaterie » pour les films, mais surtout aux dessins animés Astérix et les Disney.

Et vous, que regardez-vous en décembre ? Vous avez est-ce qu’il y en a sans aucun rapport avec Noël ou l’hiver qui vous font pourtant penser à cette période de l’année ? 🤶

Bonnes fêtes de fin d’année ! Signé C.