Journées internationales du livre voyageur – Travelling book days

Journées internationales du livre voyageur : les 20/03/2019 et 21/03/2019, le monde deviendra une bibliothèque à ciel ouvert ! 📚

🌸 Le livre est déposé 🌸

Si vous souhaitez également participer, rien de plus simple :

  • sélectionnez un (des) livre(s) dans votre bibliothèque
  • collez une étiquette de l’événement (disponible sur la page de l’événement FB)
  • prenez une dernière photo du livre à l’endroit où il a été laissé et publiez-la.

Voici quelques liens utiles pour votre participation :

Événement Facebook : pour mentionner votre participation via votre Facebook
Lien d’inscription : à renseigner pour participer
Page Facebook de l’événement : pour se tenir au courant et poster ses photos
Les étiquettes : à imprimer et coller sur votre livre


Bien entendu, je participe à l’événement ! 😍👍

Le livre que j’ai sélectionné n’est autre que « Le voyageur imprudent » de René Barjavel », un classique de la science-fiction, que j’ai lu, adoré et pour lequel j’ai écrit un article sur ce blog. 📚

1

L’étiquette est collée à l’intérieur du roman (je refuse tout simplement de la coller sur la couverture, je n’ai pas envie de l’abîmer).

Pour finaliser ma participation, je l’ai déposé dans la nature : Bonnières-sur-Seine (78) près d’un cabinet médical.
53435621_125284968577436_3004245425711354054_n.jpg

Bien entendu, j’ai posté la photo sur la page Facebook de l’événement @travelling.book.days et envoyée également les informations à l’adresse fdlj.communication@mairie-villeurbanne.fr ! En espérant qu’il trouve rapidement un nouveau lecteur, et qu’il soit prudent lors de son voyage. 😊

Si j’ai des nouvelles de ce roman qui n’est officiellement plus le mien, je vous les transmettrais via cet article et un petit tweet sur mon compte Twitter.


Est-ce que vous participez aux journées internationales du livre voyageur 2019 ? 📚
Quel livre comptez-vous partager ? 🕵️‍♀️

Bonne lecture ! Signé C.

5 Bonnes raisons de se mettre aux livres audio

Vous êtes avez tellement de passions différentes que vous manquez de temps pour vous adonner à toutes les activités que vous aimez ? Vous pourriez opter pour une greffe de bras ou faire une croix sur le sommeil, bien entendu. Mais j’ai trouvé une autre solution pour vous. 🙌🙇‍♀️

Le livre audio

À noter que cette solution ne fonctionne que si vous aimez les livres, sinon il est toujours possible de discuter de cette fameuse greffe de bras.

Si en revanche vous êtes un(e) lecteur(trice) compulsif(ve), voici cinq bonnes raisons d’adopter les livres audio ! 🎵📚

1. Vous pouvez écouter votre livre pendant vos activités manuelles et physiques

Vous trouveriez absurde de tenir d’une main votre livre et couper de l’autre des rondelles de tomates, de récurer des toilettes en veillant à ne pas confondre la brosse et votre précieux ouvrage, de courir en lisant un bon petit polar ? Vous vous êtes sûrement déjà fait des frayeurs en lisant dans votre bain. Avec un livre audio tout ça, c’est possible, et c’est chouette.

giphy

2. Vous gagnerez de la place dans votre bibliothèque.

Vous adorez que votre bibliothèque soit remplie de beaux livres, mais elle, est-ce qu’elle va encore supporter longtemps le poids de votre passion littéraire ? Ne nous le cachons pas, nos livres tant adorés sont encombrants, un jour nous allons devoir choisir entre la possibilité de faire quatre pas dans notre chambre (ou notre salon) et nous séparer de nos livres. Les livres audio eux ne prennent pas de place et ça c’est bon pour nous parce qu’on peut en acheter à volonté (enfin, si elle n’interfère pas avec la volonté de notre banquier)

giphy28829

3. Vous n’aurez plus besoin de chercher une position confortable pour lire.

Vous connaissez la danse du lecteur ? Certains trouvent une bonne position et la gardent durant un long moment sans douleur. Pour la plupart d’entre nous, trouver une position confortable est un défi. Sans compter les tendinites pour les moins chanceux. Si vous écoutiez votre livre plutôt que de le lire, vous dévoreriez vos ouvrages de 1000 pages sans vous blesser.

giphy28729

4. Vous retomberez en enfance en écoutant quelqu’un vous raconter une histoire.

De nombreux parents lisent des histoires à leurs enfants avant de dormir, c’est un beau rituel plein de complicité et de magie. Vous avez peut-être même eu le droit aux fameuses cassettes à écouter ! Comme celle-ci, click. N’était-ce pas agréable de juste vous allonger dans votre lit et imaginer les images de l’histoire que l’on vous racontait ? Vous pourrez avoir le plaisir de retomber momentanément en enfance.

giphy (1).gif

5. Vous profiterez de l’ambiance sonore.

Vous avez peut-être déjà essayé de mettre de la musique lorsque vous lisez afin de vous mettre dans l’ambiance de votre lecture. Avec certains livres audio, vous aurez également des sons et des musiques d’ambiance, mais pas que… L’intérêt est d’avoir l’intonation des personnages pour mieux comprendre leurs sentiments. Vous plongerez dans votre livre à coup sûr !

giphy (9).gif

Si vous n’êtes toujours pas convaincu, il ne reste qu’une chose à faire : essayer par vous-

Bonne lecture et bonne écoute ! Signé C.

Les GIF’s viennent tous du site Giphy : https://giphy.com/
L’image de mise en avant : Photo by Icons8 team on Unsplash

Mais c’est à toi que je pense – Gary A. Braunbeck

Résumé : Pour Thomas, Arnold, Rebecca et Christopher, c’est la fin du supplice. Ils viennent d’échapper à leur tortionnaire, un tueur en série pédophile qui les séquestrait depuis des années. Mais une nouvelle épreuve les attend : et si on les avait oubliés ? Et si on ne les aimait plus ? Horriblement défigurés et mutilés, ils ont besoin d’un adulte pour les ramener à leurs parents, que certains n’ont pas vus depuis dix ans… et ils ont choisi Mark.

mais c'est à toi que je pense.png

Note personnelle  : ★ ★ ★ ★ ★

Avis : Première lecture commune avec la blogueuse Plume de Soie alias @Nueva56 sur Twitter.

Tout d’abord, j’ai été surprise par le style d’écriture qui est agréable, facile à lire, une plume gracieuse et élégante (pour dire à quel point j’ai aimé). Le sujet abordé est extrêmement dur, les enfants kidnappés, torturés, retenus en captivités, avec tous les mauvais traitements que l’on peut imaginer (et même ceux qu’on ne peut pas).

J’ai en premier lieu cru que le livre ne serait qu’un enchaînement de souvenirs glauques et que ça me mettrait mal à l’aise. Le plus horrible est à mes yeux dans les premiers chapitres, y sont décrites des scènes terribles. Notamment une dont il faut que je vous parle : il s’agit de Mark qui regarde une vidéo (il y est contraint par Christopher, l’un des enfants qui a lui 21 ans à ce moment là), qui montre le meurtre d’une petit fille, dans une cave, sur une table d’autopsie. L’auteur nous fait comprendre ce qu’il se passe, pourtant il focalise notre attention et celle de Mark sur une poupée Super Nana. On sait éperdument et malheureusement ce que subit l’enfant, sans pour autant avoir les images en tête si on suit bien le texte. Cette façon de décrire la scène sans la « montrer » est vraiment époustouflante mais nécessaire, sans ça j’aurais stoppé ma lecture.

Par la suite l’histoire n’est pas, ou plus trop centrée sur les souvenirs macabres. C’est les souvenirs de Mark et non pas ceux des enfants (en majorité). Je souhaite évoquer au passage le personnage Cletus (un garagiste) à qui l’auteur a donné une importance et une vraie personnalité marquante sans pour autant qu’il soit présent (excepté au début et à la fin).

La fin de l’histoire justement… Sortez les mouchoirs ! Alerte madeleine. Le livre est un condensé d’émotions, qui m’a émue au plus haut point. Je vous le conseille malgré la dureté du sujet. 😭

Anecdote : Roman lu pour le #ColdWinterChallenge 2018 sans être rattaché à un menu (ça aurait pu être stalactites ensanglantées mais j’ai préféré ne pas l’inclure, tout simplement parce qu’il ne rapporte pas de points supplémentaires).

Bonne lecture ! Signé C.

Chasse à mort – Dean R. Koontz

Résumé : Deux créatures s’échappent d’un laboratoire scientifique dont le programme de recherches ultra-secrètes est centré sur les manipulations génétiques. L’un de ces cobayes, Un retriever, chien intelligent et sensible, est recueilli par Travis Cornel, ex-membre de la Delta-Force. L’autre cobaye, le plus dangereux, aussi sauvage que sanguinaire, aussi intelligent qu’agressif, recherché par les services secrets, ne pense, lui, qu’à une chose : retrouver Einstein le retriever et le tuer. La traque commence: d’un côté, un tueur hors du commun, de l’autre, fuyant, un retriever, un homme et une femme.

chasse à mort.png

Note personnelle : ★ ★ ★ ★ ★

Avis : Un très bon livre de science-fiction / thriller. J’ai du mal à le classer. On a l’impression de lire du Stephen King, dans l’histoire comme dans l’écriture. Il nous transporte dans son univers, l’intrigue est passionnante, avec une fin originale et inattendue.

Ce qui me fascine toujours c’est de réussir à inclure des animaux comme des personnages à part entière, en leur donnant une consistance, une personnalité et un vrai intérêt, sans que ce soit un roman basé sur les animaux (à l’image des romans jeunesse comme « Les gardiens de Ga’Hoole » ou « La quête des ours »). Je dis ça, mais ce chien est quand même un peu l’élément central du roman. Je ne veux pas trop spoiler, comme toujours, mais j’ai adoré l’association des deux personnes qui se démènent pour sauver Einstein (le chien). Notamment Nora, à laquelle je m’identifiais un peu.

Anecdote au passage, page 30, découverte de ce personnage : « Norma Devon avait peur du réparateur de télévision… », quelques lignes plus tard elle se nomme Nora. Ce n’est rien, une faute de frappe ou changement de nom : seul l’auteur connait la raison. J’ai remarqué parce que j’ai adoré « Bates Motel » dont je parle régulièrement et dans laquelle la mère du personnage principal (Norman Bates brillamment joué par Freddie Highmore) se nomme Norma Bates.

Conclusion : si vous aimez Stephen King, ce roman devrait vous plaire. 👍

Anecdote : Roman lu dans le cadre du #BabyChallengeThriller de Livraddict 2018 Une autre anecdote, qui m’a bien fait rire : J’ai commandé ce roman sur internet, déjà je l’ai reçu avec le mauvais visuel (osef), ensuite, en ouvrant le roman, un morceau de carton est tombé. C’était le dessus d’une boite d’une boite de Lansoÿl (un médicament pour les constipations), avec une étiquette de prix en francs (39,50 francs soit 7,75 euros) et des tas de nombres au dos. Si jamais ça vous intéresse c’est ici.

Bonne lecture ! Signé C.