Cold Winter Challenge 2018

🎄 Jingle bells, jingle bells, jingle all the way ! 🎄

giphy.gif

Je me sens heureuse quand arrivent les fêtes de fin d’année. Je ne pensais pas participer au Cold Winter Challenge, puis finalement après le bilan du Pumpkin Autumn Challenge je me suis dit que c’était une excellente idée. Je rencontrerais probablement d’autres personnes tout aussi sympathiques, je sortirais à nouveau de ma zone de confort et peut-être que dans ce challenge aussi je vais découvrir un genre littéraire qui me plait alors que je le boudais. Je parle des romances, oui oui, je n’aime pas ça. Qui sait, peut-être que ce challenge sera la clé qui ouvrira les portes de ma bibliothèque aux romances. 🌟

Pour ceux qui ne connaissent pas ce challenge, il s’agit d’un challenge qui a été à l’origine créé par Antonine, puis repris par Margaud Liseuse. Je participe pour la première fois, mais il s’agit de la septième édition ! Les règles sont simples, il existe quatre menus, en lisant un livre qui correspond à un menu de votre choix vous validez le challenge. Cette année, il existe une catégorie bonus. Si le(s) roman(s) que vous choisissez corresponde(nt) à l’un des bonus vous gagnez un point. Le mieux c’est tout de même de vous rediriger vers le blog et surtout l’article de Margaud Liseuse pour bien saisir les règles. J’ajoute quand même un visuel des catégories bonus :

wallpaper6

J’ajoute aussi que vous pouvez rejoindre la communauté de participants via les pages Facebook du « Cold Winter Challenge » et « Cold Winter Challenge, ça discute ! ». Le hashtag #ColdWinterChallenge de l’événement, et également le hashtag #CWC qui est régulièrement utilisé.

Les titres en couleur sont cliquables et envoient sur la chronique relative au roman. 😉

🎅📚 Total : 31 points – Titre : Reine des neiges 📚🤶

Passons aux choses sérieuses ! Ma PAL du CWC :

🎅 Menu La magie de Noël 🤶

photo-1513273216459-54c4833d6b4c

Menu Flocons Magiques

Flocons magiques

🐺 Menu Marcher dans la neige 🐺

Marcher dans la neige.jpg

Menu Stalactites ensanglantées

freestocks-org-171595-unsplash.jpg

Je souhaite ajouter que nous avons convenu avec Plume de Soie, dont vous trouverez le blog juste ici, d’avoir une lecture commune pour ce challenge. Je vous présente donc notre roman en commun, qui entre dans le menu « Stalactites ensanglantées » :

51ZPBno8-yL._SX320_BO1,204,203,200_

❤ Voici le lien de la chronique pour ce roman ici

Vous pouvez retrouver sur mon compte Instagram, les publications relatives aux points bonus (en dehors des livres), l’image est cliquable :

Sans titre

☕ Thé de Noël = 4 >> Ici ici + ici + ici
🎄 Promenade  = 2 >> Ici et ici

J’ai hâte de commencer ces romans, en espérant que les romances me plairont ! J’avoue avoir un peu peur de mes choix qui me font sortir de ma zone de confort. Sans crime et sans hémoglobine, que vais-je devenir ? 😂🤶

La réponse est : je vais devenir une REINE DES NEIGES ! Avec certes beaucoup de retard, j’obtiens les 31 points nécessaires à l’obtention du titre de Reine des Neiges. Libérée, délivrée ! 👸❄

Je me demande si vous participez aussi. Avons-nous des lectures communes ? Ou avez-vous déjà lu les romans de ma PAL du CWC ? 😊

Bonne lecture ! Signé C.

Snowblind – Christopher Golden

Résumé : Lors d’une terrible nuit d’hiver, la petite ville de Coventry fut frappée par une tempête de neige d’une rare violence, qui fit de nombreuses victimes et disparus, laissant une marque indélébile sur l’esprit des survivants. Douze ans après, alors que la vie a repris son cours à Coventry, se produit une série d’événements étranges : les disparus de cette fameuse nuit maudite semblent être de retour… et une nouvelle tempête s’annonce, cette fois-ci prête à tout dévaster sur son passage.

Snowblind.png

Note personnelle : ★ ★ ☆ 

Avis : Quand j’ai lu sur la couverture « Ce livre vous glacera les os et le cœur. Oubliez tous les « Par une sombre nuit d’hiver » habituels, cette histoire est hors catégorie. » commentaire de notre cher Stephen King, j’étais enthousiaste ! Malheureusement je n’ai pas accroché outre mesure. Je pensais seul le début du livre était long, finalement c’est l’entièreté du roman qui l’est à mes yeux. Le début n’est pas si mal, rétrospectivement. 🤔

Nous avons une première histoire qui se déroule dans la ville de Coventry, où à l’occasion d’une tempête de neige des gens perdent la vie de façons étranges, voire surnaturelles. Nous retrouvons les personnages survivants de cette première partie 12 ans plus tard (pour information 78 pages plus tard sur un roman de 429 pages). Nos protagonistes se retrouvent face à des « montres de glace » à qui ils essayent d’échapper grâce à des « revenants ». Voilà. Ce n’est pas plus compliqué que ça. Le roman manque pour moi de scènes effrayantes (c’est ce que j’attends d’un livre classé dans le genre « horreur »). Il est très « soft » finalement et se base plus sur l’angoisse (qui ne m’a pas touchée).

Pour conclure, je n’ai pas énormément apprécié cette lecture, malgré mon goût prononcé pour les romans d’épouvante et les thrillers. Je ne déconseille pas la lecture, d’autant plus que j’ai vu de nombreux bons avis sur ce roman !

COLD WINTER CHALLENGEAnecdote : Roman lu pour le #ColdWinterChallenge 2018 menu « Stalactites ensanglantées ». Roman qui rapporte un seul petit point (et un point bonus pour le thé de Noël présent sur la photo instagram 😅) ❤ Offert à Noël 2018 par mon amoureux ❤

Bonne lecture ! Signé C.

La quête des ours – Erin Hunter [saga]

Résumé : Ils sont trois oursons, nés sous des cieux différents. Kallik vit sur la banquise, qui fond chaque jour davantage. Toklo grandit dans une forêt abîmée par les hommes. Lusa, enfermée dans un zoo, rêve d’explorer le monde sauvage. Ils n’auraient jamais dû se rencontrer, et pourtant… Leur quête pour un monde meilleur ne fait que commencer !

La quete des ours.png

Note personnelle : ★ ★ ★ ★ ★

Avis : De beaux romans jeunesse traitant de la pollution et des répercutions des choix des hommes sur la vie des animaux. Ils donnent une vraie leçon (tout comme « la guerre des clans » des mêmes auteures).

Comme vous avez pu le lire dans le résumé, il s’agit de l’histoire de trois ours, un ours brun, un ours polaire et un ours noir qui vont par la force des choses se retrouver à faire du chemin ensemble. Plein d’émotion, bien étudié pour plaire aux enfants (et à moi aussi), avec un message important à la clé.

Bref, pour moi qui suis une grande fan des ours c’était un pur plaisir de lire le premier cycle ! Je pense lire le deuxième pour le prochain Cold Winter Challenge.

J’en profite pour parler d’Erin Hunter : il s’agissait à la base de trois romancières britanniques qui se sont associées pour écrire les aventures de clans de chats (la guerre des clans),  rejointes ensuite par quatre autres romancières, deux romancières britanniques, une américaine et israélienne, pour écrire les trois séries.

Personnellement, je n’ai pas senti qu’il y avait plusieurs auteures, je pensais même que ces romans étaient réalisés par un seul et unique homme ! C’est pour dire à quel point elles sont fortes ces dames. Je les félicite pour ces merveilleuses histoires qu’elles nous offrent et par conséquent la générosité dont elles font preuve. Se cacher derrière un pseudonyme et donner chacune une part d’elles pour ces romans, je trouve ça magnifique comme geste. 💙🐻🐻🐻💙

COLD WINTER CHALLENGEAnecdote : Roman lu pour le #ColdWinterChallenge 2018, menu « marcher dans la neige ». ❄💙 Je remercie Jedi, mon adorable chat, qui est toujours prêt à poser pour mes photos (et à détruire mon sapin). 🐱 📚 Le premier tome m’a été offert par ma maman à Noël (2016) 📚

Bonne lecture ! Signé C.

Ewa – Matthieu Biasotto

Résumé : Elle s’appelle Ewa. Elle est particulière. Elle ne doit jamais se regarder dans un miroir. Jamais. Son don étrange est une malédiction qu’elle ne maîtrise pas. Son passé est difficile à porter. Il lui est impossible de partager son secret. Elle ne peut faire confiance à personne. Enfermée « pour son bien » à Miedzeska, dans une pension pour filles au cœur de la Pologne, Ewa survit entre humiliations et sévices. Elle serre les dents en rêvant d’évasion, mais personne ne s’échappe de cet internat.

Ewa.png

Note personnelle : ★ ★ ★ ★ ☆

Avis : Je n’aime pas quand la première chose qui me vient à l’esprit en pensant à un livre est « oui mais non ». J’ai bien aimé l’histoire, je déplore juste qu’on ne se penche pas assez sur la malédiction d’Ewa, j’espère que cet aspect sera plus présent dans le second roman, presque la « suite » même si ça ne semble pas en être vraiment une. Si j’explique trop je risque de spoiler. Un gros point négatif, je n’ai absolument pas apprécié le personnage principal. Je n’aime pas sa façon d’être. Trop impulsive, trop irréfléchie, trop sur la défensive, presque agressive, et paradoxalement naïve. C’est rare de voir des personnages comme Ewa. J’ai vécu sa souffrance à travers le récit, ce qui m’a forcé à avoir de l’empathie sans pour autant avoir d’attachement. J’attribue son comportement à son jeune âge. C’est peut-être pour ça que j’ai du mal à me projeter et aimer Ewa. Je vais vous montrer ce qui m’a fait aimer le roman en parti : les découvertes culinaires.

53338_w420h344c1cx1616cy2423

« Cette pâtée rouge et insipide rejoint mon palais en me collant aux dents. Quelle horreur, c’est un Bortsch, enfin je crois. Étrangement épais et parfaitement répugnant. Cette soupe immonde venue de Russie est censée avoir la consistance d’un potage, pourtant j’ai l’impression d’avoir du mortier sur la langue. » Il contient habituellement de la betterave, qui lui donne une forte couleur rouge. (Source Wikipédia)

i113524-gateau-au-fromage-blanc-sernik-polski

« Vin blanc, Łosoś recouvert d’une sauce à l’aneth, aspic de légumes dans un bocal à terrine et une belle part de Sernik aux raisins secs.Avec gourmandise, je contemple tour à tour le saumon à peine entamé et le gâteau au fromage, servis dans des assiettes superbes et immaculées, entourées de couverts en argent. » – Losos c’est du saumon. Sernik c’est un gâteau au fromage blanc polonais. (Source Wikipédia)

paczki_pieczone_00.jpg

« Pour ma part, les Pączki me font envie, je raffole des beignets. Visiblement, je ne suis pas la seule, ils remportent un vif succès. Les bols de la plupart des filles se garnissent de céréales arrosées de lait entier. » – Les pączki (Pączek au singulier) sont des beignets à base de levure de boulanger frits et ronds traditionnels, ils sont recouverts d’un épais glaçage au sucre, fourrés à la confiture. (Source Wikipédia)

zrazy-wolowe-z-kluskami-67056« J’ai terminé depuis quelques minutes les plats apportés par la surveillante. Des zrazy wolowe – une roulade de bœuf –, avec des raviolis aux légumes et une part de gâteau au pavot. » – Les zrazy classiques ont une forme roulée et sont constitués de fines tranches de bœuf aromatisées au sel et au poivre et farcies de légumes, de champignons, d’œufs et de pommes de terre. (Source Wikipédia)

Voilà pour le cours culinaire ! J’avoue que les beignets me font bien envie. Le reste pourquoi pas, il faut goûter. 😉

Anecdote : Roman lu dans le cadre du #BabyChallengeThriller 2018 de Livraddict, je pense que je vais lire la « suite », qui se nomme « Persécutée ». Je ne peux pas en dire plus sans spoiler. 🤫

Bonne lecture ! Signé C.