La véritable histoire de Noël – Marko Leino

Résumé : Au cœur de la Laponie, pays des neiges éternelles, le jeune orphelin Nicolas est recueilli par les habitants de son village. Mais ils sont tous trop pauvres pour pouvoir l’adopter. Le Conseil des Anciens prend alors une décision inédite : chaque année, le garçon sera pris en charge par une famille différente, et il en changera le jour de Noël.

La véritable histoire de noel.png

Note personnelle : ★ ★ ★ ★ ★

Avis : J’ai passé un moment magique et plein d’émotions durant cette lecture. Je me vois bien lire cette histoire à mes enfants (lorsque j’en aurais 🤭) le soir en décembre, ou même pendant la journée devant un feu de cheminée et une grande tasse de chocolat chaud.

Je trouve le style d’écriture adapté pour les enfants, comme pour les adultes. Comme le sujet de la mort est abordé à de nombreuses reprises, personnellement, je ne les laisserais pas lire seul, juste au cas où ils aient des questions.

Autrement, j’ai trouvé que l’histoire était plutôt plausible, bien que triste à certains moment. On découvre Nicolas lorsqu’il a cinq ans tout juste, et on le suit jusqu’à la fin du roman (non pas la sienne, le Père Noël est éternel, comme tout le monde le sait). C’est une histoire qui pourrait rentrer dans les classiques de la littérature. Si ce n’est pas déjà le cas !

Voici quelques citations :

« Tu trouveras le temps moins long si tu comprends comment il passe. »

« Aimer, c’est aussi la crainte de perdre l’objet de son amour. Ça fait partie de la vie. Tu es encore prisonnier de ton passé. Tu ne peux pas passer le reste de tes jours à esquiver tes sentiments par peur de perdre quelqu’un. Car si tu n’oses pas aimer ou si tu ne te laisses pas les autres t’aimer, tu ne vis pas. »

« Parce que le bonhomme de Noël veut que nous apprenions, à travers la joie de recevoir, à quel point il est important de donner. Quand on donne aux autres, on reçoit bien plus que ce qu’on a donné. »

COLD WINTER CHALLENGEAnecdote : Roman lu pour le #ColdWinterChallenge 2018, menu « Flocons magiques ». Roman rapportant deux points pour le score final. Couverture avec de la neige, couverture de Noël 🎅❄

Bonne lecture ! Signé C.

Les secrets de l’île – Viveca Sten

Résumé : Une froide journée de septembre, l’étudiant Marcus Nielsen est retrouvé mort dans son appartement de Nacka. Tout semble indiquer un suicide. Mais sa mère, convaincue qu’il a été assassiné, supplie la police de ne pas classer l’affaire. Quand l’inspecteur Thomas Andreasson commence à enquêter, les pistes semblent mener à la base militaire de Korsö, devant l’île de Sandhamn, où le corps d’un autre homme vient d’être retrouvé.

Les secrets de l'ile.png

Note personnelle : ★ ★ ★ ★

Avis : Il s’agit d’une série de romans « Enquêtes de Thomas Andreasson et Nora Linde ». Le roman « Les secrets de l’île » est donc le quatrième de cette série. J’ai eu peur de me retrouver dans la même situation que lorsque je me suis attaqué à la série de romans de Jo Nesbo, où j’ai commencé par « Le bonhomme de neige » où était dévoilé le nom du tueur du premier roman de la série « L’homme chauve-souris », que j’ai lu juste après, l’auto-spoil de la mort qui tue. Bref, revenons à ce roman !

On a donc une histoire scindée en trois parties durant tout le livre, une partie où Thomas enquête, une partie sur la vie familiale de Nora Linde (qui doit probablement avoir une importance plus grande dans les autres romans, parce que dans celui-ci sa présence n’apporte rien à l’histoire), et des passages d’un journal intime.

J’ai trouvé appréciable le contraste entre les temps, d’être balancé dans les rangs militaires des chasseurs-côtiers, puis renvoyé trente ans plus tard au milieu d’une enquête où l’on retrouve les mêmes personnages. Grâce aux recoupements entre le journal intime et les découvertes de Thomas, on peut comprendre ce qu’il se passe, tout en restant dans le flou : on ne sait pas pour autant qui assassine les victimes. Bien entendu on peut avoir une vague idée et même trouver des mobiles sans avoir de certitudes qui nuiraient au suspense. 😉👍

COLD WINTER CHALLENGEAnecdote : Roman lu pour le #ColdWinterChallenge 2018, menu « stalactites ensanglantées ». ☁⛄💖 La photo n’est pas de moi, hélas, j’ai donc choisi d’emprunter cette image qui vient du compte Instagram @Readersisters, que vous pouvez retrouver ici.

Bonne lecture ! Signé C.

Noël à la petite boulangerie – Jenny Colgan [saga]

Résumé : Maisons en pain d’épice, brioches aux fruits confits, feuilletés au miel… À l’approche des fêtes de fin d’année, Polly est débordée ! Accaparée par sa petite boulangerie, la jeune femme ne souhaite qu’une chose : passer un réveillon romantique avec Huckle, bien au chaud dans leur grand phare. Mais les bourrasques qui balaient la petite île de Mount Polbearne pourraient bien emporter les doux rêves de Polly et faire resurgir du passé des souvenirs qu’elle croyait enfouis à jamais… Entre mensonges, surprises et trahisons, Noël s’annonce finalement très mouvementé !

Noel a la petite boulangerie.png

Note personnelle : ★ ★ ★

Avis : J’ai du mal à juger ce livre. Je n’ai jamais trouvé grand intérêt à lire ce type d’histoire, pourtant ça se lit très facilement, c’est mignon tout plein. Dès que j’ai commencé à tourner les pages, j’ai presque senti l’odeur du pain et des viennoiseries, je m’en suis d’ailleurs procuré. J’avoue qu’il m’a fait faire quelques écarts mais tant pis, l’hiver arrive (winter is coming, hahaha, oui je sors) et les gros pulls informes aussi. L’ambiance « couple », « boulangerie », « Noël », c’est vraiment craquant, j’ai rien à redire à ça. Pour l’édition Pocket, il y a un détail que j’ai adoré, à chaque chapitre, nous avons une illustration, je déplore juste qu’elle soit la même pour tous. Par contre, le couple d’amis riches, excentriques, mais généreux ; Bon voilà quoi. Quand un personnage n’a pas de limite financière c’est bien plus simple de faire tourner l’histoire comme on le souhaite. Il n’y a qu’à regarder Batman. S’il n’avait pas eu un sou en poche, il n’aurait pas été ce personnage… Il aurait été Catwoman en fait. Ce qui est embêtant, c’est que le déroulement à partir du milieu de l’histoire est créé par ce manque de limite financière, alors sans ce détail un peu « kitsch », il n’y a plus de livre. Pour conclure, c’est mignon, ça donne faim mais ce n’est toujours pas mon truc. 🥐☕📚

Petit détail supplémentaire, il y a des recettes à la fin du roman. Je pense que c’est le cas pour toutes les éditions. Mais… Dans la recette de la Galette des Rois qui est proposée, il y a de la confiture, eh bah non, juste non. Une galette c’est à la frangipane ou ça n’est pas. On sent mon mécontentement, qui est injustifié parce qu’il y a des tas de recettes de galettes. C’était mon coup de gueule gourmand. #Non 🤭🥧

COLD WINTER CHALLENGEAnecdote : Premier roman lu dans le cadre du #ColdWinterChallenge 2018 menu « La magie de Noël ». Aussi une des premières romances que je lis. Je pense qu’on peut quand même compter les deux ou trois « cœur grenadine » que j’ai lu en primaire, parce que je n’avais plus de « grand galop » ni de « chair de poule » en stock.

Bonne lecture ! Signé C.