Doubt – Tonogai Yoshiki

Résumé : Rabbit Doubt, un jeu sur téléphone portable qui fait fureur au Japon. Dans ce jeu le but est de débusquer le loup alors que vous faites partie des lapins. Et le loup utilise tous les subterfuges possibles pour créer la confusion et éliminer un par un tous les lapins. Mais pour ces cinq fans du jeu, il ne va pas tarder à virer au cauchemar. Yû, Mitsuki, Rei, Hajime, Eiji, et Haruka se réveillent enfermés dans une pièce et à leurs côtés le corps d’un camarade mort. Chaque adolescent a sur sa peau un code-barres tatoué qui leur permet à chacun d’ouvrir une porte, ce qui semble être leur seul espoir. Un loup se cache parmi eux. Et il faudra le démasquer avant d’êtres dévorés. Le trouverez-vous ?

4-42099_dripping-blood-clipart-dripping-blood-border-transparent-hd

Note personnelle : ★ ★ ★ ★ ★

Avis : Un jour, un loup s’introduisit dans une colonie de lapins. Dès que les autres étaient endormis, le loup apparaissait sous sa vraie forme. Jour après jour, un par un, le loup tua et mangea les lapins. Les lapins, ne sachant pas qui était le loup, organisèrent un rendez-vous entre eux. Puis… Après concertation, ils désignèrent celui d’entre eux le plus susceptible d’être le loup déguisé, et le tuèrent. S’ils choisissent correctement, les lapins gagnent. S’ils se trompent tous les lapins seront rués et mangés par le loup. Ceci est l’histoire d’un drôle de jeu. 🐰🐰🐺🐰🐰

Les premières pages expliquent le concept du jeu sadique auquel vont devoir jouer nos héros. Un jeu qui ressemble au célèbre « Loups-garous de Thiercelieux ». Des adolescents jouant à ce jeu sur téléphone se retrouvent pour faire un karaoké (sachez que c’est une activité plus répandue au Japon qu’en France). Durant cette rencontre ils sont kidnappés et se réveillent dans un endroit qui leur ait inconnu. La suite du manga et évidemment, du jeu, se déroule en huis clos. Un concept classique dont je ne me lasse pas !

Pour ceux qui auraient déjà lu « Judge » du même mangaka, autant les dessins que le principe se ressemblent. J’ai préféré Judge, je ne saurais pas dire pourquoi. Peut-être pour la diversité des masques ou l’intrigue plus complète. D’autant plus que je n’ai pas tellement été surprise par cette fin, qui ressemble également à celle de Judge (enfin, un peu… On sent qu’un seul cerveau à trouvé les deux histoires).

Bref, je n’ai finalement pas grand chose à en dire. Je conseille juste de lire celui-ci en premier, Judge étant meilleur à mes yeux. Dans tous les cas, il s’agit d’un excellent travaille, nous pouvons malgré tout saluer les efforts que déploie le mangaka pour nous divertir.

Anecdote : Lu en scan sur Internet. 🤫

Bonne lecture, Signé C.

Judge – Yoshiki Tonogai

Résumé : Après avoir indirectement causé la mort de son propre frère, Hiro vit rongé par le remords. Deux ans ont passé quand il se réveille soudain dans le noir, menotté et coiffé d’un mystérieux masque de lapin. Au bout d’un couloir, le corps sans vie d’un adolescent, et sept autres victimes terrifiées, enfermées dans une étrange salle de tribunal. Mais aucun d’entre eux n’est vraiment innocent… Coupables d’un crime resté impuni, tous incarnent un des péchés capitaux : gourmandise, avarice, paresse, orgueil, luxure, envie et colère. Le procès peut commencer… À la fois juges et bourreaux, ils devront choisir toutes les douze heures celui d’entre eux qui sera sacrifié.

Judge

Note personnelle : ★ ★ ★ ★ ★

Avis : Il s’agit du premier manga que j’ai lu et par conséquent le premier que je présente sur le blog. 👍

Ma lecture n’est pas récente : en rangeant ma bibliothèque j’ai remarqué les tomes et je me suis dit qu’il fallait que je vous en parle. J’ai également regardé le film, que je compte chroniquer comme je l’ai fait pour « La maison des damnés« .

Ce sont les masques qui m’ont attiré. Avouez que c’est super creepy et connaissant mon penchant pour les choses flippantes, vous vous doutez bien que je ne pouvais pas passer à côté de cette lecture. 🐷🐻🐶🐺🦁

Je n’ai pas découvert le poteau rose pendant la lecture, la fin a été pour moi totalement inattendue ! D’ailleurs pendant toute l’histoire je pensais savoir qui était à l’origine de l’emprisonnement de ces gens avec leurs masques, sauf qu’à chaque nouvelle théorie un élément venait la démonter. Je n’avais de cesse de me demander « Qui ? Pourquoi ? », sans trouver de réponse. Quoi qu’il me semble bien avoir eu l’impression d’avoir trouvé le coupable et son motif, d’où cette énorme surprise à la fin. 😱

La seule chose regrettable à mes yeux, bien qu’elle ne m’ait pas dérangé outre mesure durant la lecture, c’est que les décors étaient parfois assez vides. Ces six tomes restent quand même un énorme coup de cœur et une très bonne idée pour s’initier aux mangas !

Anecdote Puisque ce manga est fcking creepy, je vais vous dévoiler une anecdote qui aurait pu l’être si nous n’avions pas autant les pieds sur terre. En prenant une capture d’écran de la photo, je me suis retrouvée avec une image brouillée, ce qui est vraiment surprenant étant donné que c’est la première fois que ça m’arrive avec mon fidèle téléphone portable ! 👈 Ce n’est pas la nouvelle du siècle, je n’ai pas cru que j’allais mourir dans la journée, mais il faut bien que je complète la partie « anecdote ». 😉 Voici l’image : clic !

Bonne lecture ! Signé C.