Cooking Diary® – Jeu mobile

Contient des annonces en jeuAchats via l’application proposés

Aujourd’hui, article détente, pour vous parler d’un jeu mobile qui occupe mes longues journées de #confinement3. Je n’inciterai pas à y jouer, car ce type de jeu qui se présente comme un Free-to-Play (F2P) met en place des techniques marketing redoutables pour vous faire mettre la main au porte-monnaie… A coût de petites sommes et de grandes frustrations, deux voire trois euros ou combler le manque de diamants par exemple, le montant peut rapidement faire un beau trou dans votre budget, d’où mon avertissement en début d’article. Maintenant que vous êtes conscients du danger d’addiction de ce jeu (parce que quand même il est vachement cool) je vous le présente !

Cooking_Diary_Illustration

Burger_JointVous arriverez donc dans une jolie petite ville et vous commencerez à faire des hamburgers. Plus vous jouez plus vous gagnez de pièces (argent virtuel) et de diamants (pouvant s’acheter également avec de l’argent réel). Avec ces sommes, vous pourrez acheter de l’équipement supplémentaires pour votre restaurants, améliorer celui présent, voire rénover le restaurant, changer sa décoration, ou même vous relooker !

Cooking_Diary_Burger_Street

Pour le gameplay, le concept est simple, vous regardez les commandes et vous cliquez sur les ingrédients / machines pour préparer ce que les clients vous demandent. Il vous faudra cependant beaucoup de rapidité, de dextérité et d’organisation quand vous monterez dans les niveaux. Si au début vous n’avez que deux ou trois ingrédients, très vite, vous aurez à gérer plusieurs boissons, plats et encas. Par ailleurs, vos clients aurons une jauge de satisfaction qui baissera avec les temps, il vous faudra faire preuve d’une grande rapidité pour ne pas les voir fuir votre restaurant !

Vous ne devriez pas être à cours de pièce, mais en ce qui concerne les diamants, le jeu fait en sorte que vous soyez un peu coincé alors qu’il s’agit d’une ressources nécessaires pour avancer : shut up and take my money ? Certainement pas. Vous recevrez des diamants à divers moments, en récompense de connexion ou d’évènement, mais le plus « simple » est encore de faire les succès dans le jeu. Le jeu vous demandera par exemple de servir 500 hamburgers, perdre 10 clients, passez 1000 minutes dans le jeu…

Cooking_Diary-Succès

Mon astuce pour gagner ces précieux diamants est de remplir un succès renouvelable : Celui qui consiste à remporter 50 niveaux d’affilés. Certes c’est long, mais cette technique me permet de rester en bon terme avec mon banquier. J’ajoute qu’il m’est déjà arrivé de perdre un niveau alors que j’étais à 49/50… J’avais vraiment envie de cliquer sur « continuer pour 20 diamants », quelle ironie !

Que vous dire de plus sur ce jeu ? Sinon, que j’ai un coup de cœur pour le premier restaurant, le Burger Joint. Je trouve les visuels des autres beaucoup moins sympathique. Le voici ci-dessous après rénovations :

Cooking_Diary_Burger_Joint

Dernier rappel : faites attention à ne pas dépenser plus que de raison malgré la frustration et la tentation !

Amusez-vous bien, signé C. 🍟🍔😉

Doubt – Tonogai Yoshiki

Résumé : Rabbit Doubt, un jeu sur téléphone portable qui fait fureur au Japon. Dans ce jeu le but est de débusquer le loup alors que vous faites partie des lapins. Et le loup utilise tous les subterfuges possibles pour créer la confusion et éliminer un par un tous les lapins. Mais pour ces cinq fans du jeu, il ne va pas tarder à virer au cauchemar. Yû, Mitsuki, Rei, Hajime, Eiji, et Haruka se réveillent enfermés dans une pièce et à leurs côtés le corps d’un camarade mort. Chaque adolescent a sur sa peau un code-barres tatoué qui leur permet à chacun d’ouvrir une porte, ce qui semble être leur seul espoir. Un loup se cache parmi eux. Et il faudra le démasquer avant d’êtres dévorés. Le trouverez-vous ?

4-42099_dripping-blood-clipart-dripping-blood-border-transparent-hd

Note personnelle : ★ ★ ★ ★ ★

Avis : Un jour, un loup s’introduisit dans une colonie de lapins. Dès que les autres étaient endormis, le loup apparaissait sous sa vraie forme. Jour après jour, un par un, le loup tua et mangea les lapins. Les lapins, ne sachant pas qui était le loup, organisèrent un rendez-vous entre eux. Puis… Après concertation, ils désignèrent celui d’entre eux le plus susceptible d’être le loup déguisé, et le tuèrent. S’ils choisissent correctement, les lapins gagnent. S’ils se trompent tous les lapins seront rués et mangés par le loup. Ceci est l’histoire d’un drôle de jeu. 🐰🐰🐺🐰🐰

Les premières pages expliquent le concept du jeu sadique auquel vont devoir jouer nos héros. Un jeu qui ressemble au célèbre « Loups-garous de Thiercelieux ». Des adolescents jouant à ce jeu sur téléphone se retrouvent pour faire un karaoké (sachez que c’est une activité plus répandue au Japon qu’en France). Durant cette rencontre ils sont kidnappés et se réveillent dans un endroit qui leur ait inconnu. La suite du manga et évidemment, du jeu, se déroule en huis clos. Un concept classique dont je ne me lasse pas !

Pour ceux qui auraient déjà lu « Judge » du même mangaka, autant les dessins que le principe se ressemblent. J’ai préféré Judge, je ne saurais pas dire pourquoi. Peut-être pour la diversité des masques ou l’intrigue plus complète. D’autant plus que je n’ai pas tellement été surprise par cette fin, qui ressemble également à celle de Judge (enfin, un peu… On sent qu’un seul cerveau à trouvé les deux histoires).

Bref, je n’ai finalement pas grand chose à en dire. Je conseille juste de lire celui-ci en premier, Judge étant meilleur à mes yeux. Dans tous les cas, il s’agit d’un excellent travaille, nous pouvons malgré tout saluer les efforts que déploie le mangaka pour nous divertir.

Anecdote : Lu en scan sur Internet. 🤫

Bonne lecture, Signé C.