Doubt – Tonogai Yoshiki

Résumé : Rabbit Doubt, un jeu sur téléphone portable qui fait fureur au Japon. Dans ce jeu le but est de débusquer le loup alors que vous faites partie des lapins. Et le loup utilise tous les subterfuges possibles pour créer la confusion et éliminer un par un tous les lapins. Mais pour ces cinq fans du jeu, il ne va pas tarder à virer au cauchemar. Yû, Mitsuki, Rei, Hajime, Eiji, et Haruka se réveillent enfermés dans une pièce et à leurs côtés le corps d’un camarade mort. Chaque adolescent a sur sa peau un code-barres tatoué qui leur permet à chacun d’ouvrir une porte, ce qui semble être leur seul espoir. Un loup se cache parmi eux. Et il faudra le démasquer avant d’êtres dévorés. Le trouverez-vous ?

4-42099_dripping-blood-clipart-dripping-blood-border-transparent-hd

Note personnelle : ★ ★ ★ ★ ★

Avis : Un jour, un loup s’introduisit dans une colonie de lapins. Dès que les autres étaient endormis, le loup apparaissait sous sa vraie forme. Jour après jour, un par un, le loup tua et mangea les lapins. Les lapins, ne sachant pas qui était le loup, organisèrent un rendez-vous entre eux. Puis… Après concertation, ils désignèrent celui d’entre eux le plus susceptible d’être le loup déguisé, et le tuèrent. S’ils choisissent correctement, les lapins gagnent. S’ils se trompent tous les lapins seront rués et mangés par le loup. Ceci est l’histoire d’un drôle de jeu. 🐰🐰🐺🐰🐰

Les premières pages expliquent le concept du jeu sadique auquel vont devoir jouer nos héros. Un jeu qui ressemble au célèbre « Loups-garous de Thiercelieux ». Des adolescents jouant à ce jeu sur téléphone se retrouvent pour faire un karaoké (sachez que c’est une activité plus répandue au Japon qu’en France). Durant cette rencontre ils sont kidnappés et se réveillent dans un endroit qui leur ait inconnu. La suite du manga et évidemment, du jeu, se déroule en huis clos. Un concept classique dont je ne me lasse pas !

Pour ceux qui auraient déjà lu « Judge » du même mangaka, autant les dessins que le principe se ressemblent. J’ai préféré Judge, je ne saurais pas dire pourquoi. Peut-être pour la diversité des masques ou l’intrigue plus complète. D’autant plus que je n’ai pas tellement été surprise par cette fin, qui ressemble également à celle de Judge (enfin, un peu… On sent qu’un seul cerveau à trouvé les deux histoires).

Bref, je n’ai finalement pas grand chose à en dire. Je conseille juste de lire celui-ci en premier, Judge étant meilleur à mes yeux. Dans tous les cas, il s’agit d’un excellent travaille, nous pouvons malgré tout saluer les efforts que déploie le mangaka pour nous divertir.

Anecdote : Lu en scan sur Internet. 🤫

Bonne lecture, Signé C.

Bloody Junkie – Hasumi Natsume

Résumé : 

Shouta Mochizuki est à la recherche de son frère aîné, porté disparu. Alors qu’il était censé rencontrer quelqu’un qui avait apparemment des infos sur son frère, il se réveille dans une étrange pièce. Là, il apprend qu’il est filmé et que c’est diffusé sur internet. Il doit alors participer au Bloody Junkie.

4

Note personnelle : ★ ★ ★ ★ ☆

Avis : Après avoir regardé la série Netflix « Alice in borderland » (je n’avais lu que trois tomes avant de regarder la série), j’ai eu envie de me replonger dans un manga « papier ». Ce que j’entends par « papier » ce n’est pas de tenir le tome entre mes mains mais plutôt de lire les scans sur divers sites. 👌

Nous faisons la connaissance du personnage principal, Shouta, alors qu’il est seul dans une pièce, couvert de sang, hurlant qu’ils sont tous morts. Ha bah merci le spoiler Hasumi Natsume ! Après quelques planches nous faisons un bond dans le passé, deux jours plus tôt… Shouta se réveille encore une fois seul, dans une cellule. Il comprend bien vite qu’il a été enlevé. Le ou les kidnappeurs l’ont équipé d’oreillettes et lui ont laissé un sac-à-dos qu’ils lui demandent de ne pas oublier ne quittant « sa chambre » : le jeu va commencer. Un départ tout en douceur ! Enfin… Un peu mou quoi. Shouta entre en contact avec des personnes via son oreillette, qui eux semblent comprendre ce qu’il se passe. Ils lui demandent si son ignorance fait partie de son personnage, puis finalement, le questionne sur son frère. Nous avons le droit à l’histoire larmoyante classique : parents décédés, grand frère qui sacrifie ses études pour l’élever, et lui qui se foire à l’école, puis la fameuse disparition de ce grand-frère. Je vous avoue que ça ne m’a pas transcendée, au contraire, j’ai faillit lâcher la lecture du scan. Heureusement qu’on apprend un peu plus loin que ces personnes qui lui parlent sont *roulement de tambour* … des spectateurs. Shouta doit sortir de « sa chambre ». Il tombe directement sur un cadavre. Pire encore sa première rencontre avec une personne vivante se solde par une blessure… 😱

Parlons maintenant du style de dessin. Certaines cases sont très encombrées par les murs en pierres et d’autres au contraire très vides nous forçant à regarder uniquement le personnage. Personnellement, je trouvais que ça donnait du rythme cette alternance. De plus, le fait qu’il y est peu de meubles et d’objets permet au lecteur de se concentrer sur l’histoire. Une belle réalisation, volontaire ou non. Petit fun fact : il y a des planches colorisées, la veste de Shouta passe du vert au orange pour terminer grise. 😄

Le mangaka Hasumi Natsume n’a pas terminé de dessiner le volume 2. Le premier volume ne s’étant pas assez bien vendu, il a dû renoncer à sortir le second. Il s’est alors contenté d’écrire l’histoire, sans dessiner les planches.

Je suis très déçue qu’il n’y ai pas de fin « dessinée », ce manga avait un potentiel dingue ! 🤷‍♀️

Anecdote : Lu sur le site scan-fr.cc. 🤩

Bonne lecture ! Signé C.

Magical Summer Challenge 2019

Mise à jour du 28/09/2020 : J’ai énormément de retard dans mes chroniques. Promis, les deux manquantes arriveront un jour ! En attendant, vous pouvez consulter celles du Pumpkin Autumn Challenge 2018 ou 2020. 🍹

Je souhaite remercier Late Bloomer pour ce challenge estival. 🌴

Le Magical Summer Challenge 2019

Vous pouvez retrouver sur les réseaux sociaux les règles du challenge.

Cliquez ici pour accéder au groupe Facebook. ☀

Voici les hashtags :

#MagicalSummerChallenge et #MSC

Je me prête au jeu en prenant quatre menus (je laisse de côté le menu « Manaa Bonus » pour le moment), en lisant un livre par sous-menus, ce qui nous fait une PAL initiale de 12 livres. Cette PAL peut grossir en fonction des défis et du menu « Manaa Bonus ». Cet article étant en évolution constante, les liens de mes chroniques seront ajoutés au fur et à mesure. 😉🌴📚

Je vous propose de découvrir sans plus attendre ma pile à lire pour ce challenge. #PALduMSC

LES MENUS

Menu Sweet Cloud

Menu Sweet Cloud.png

Les sous-menus sont les suivants (cliquez sur les titres pour accéder à la chronique) :

🍹 Ice Cream : Feel good« Sortez-moi de là ! » de Sonia Dagotor
🍹 Happy Hour : Moins de 400 pages « Alter Ego » de Sélène Derose 
🍹 Smoothie Party : Un livre dont les héros sont une famille, des amis, un groupe« L’immeuble des femmes qui ont renoncé aux hommes » de Karine Lambert

Menu Aqua Aura

Menu Aqua Aura

Les sous-menus sont les suivants (cliquez sur les titres pour accéder à la chronique) :

🌊 Mermaid Squad : Créatures fantastiques / Livre fantastique« L’épouvanteur » tome 7 de Joseph Delaney
🌊 Crystal Power : BD / Manga – « Secret » tome 2 de Tonogai Yoshiki
🌊 Tropical Storm : Thriller / Policier / Suspense / Horreur« Le chat aux yeux jaunes » de Serge Brussolo

Menu Hypnotic Sunset

Menu Hypnotic Sunset.png

Les sous-menus sont les suivants (cliquez sur les titres pour accéder à la chronique) :

🌴 Sunny Color : Une couverture qui rappelle l’été / Une histoire qui se passe en été – « Un été givré » de Vivian Siobhan
🌴 Magic World : Fantaisie / Magie / Contes et Réécritures de contes « Le messager des vents » tome 4 de Clélie Avit
🌴 Fairy Tale : New romance / Romance / Histoire d’amour « Lola, petite, grosse et exhibitionniste » de Louisa Méonis

Menu Rainbow Sparkle

Menu Rainbow Sparkle.png

Les sous-menus sont les suivants (cliquez sur les titres pour accéder à la chronique) :

🌺 Magical Girl : Une héroïne avec des supers pouvoirs« Chroniques du Monde Émergé » tome 1 de Licia Troisi
🌺 Unicorn Bag : Un livre format poche« Le labyrinthe du Pharaon » de Serge Brussolo
🌺 Starlight : Science-fiction / Dystopie« Autre-monde » tome 1 de Maxime Chattam

LES DÉFIS

vector-summer-time-and-beach (1).jpgDéfi Fête de la Musique : Le chant des sirènes !
🎧 Lire un livre où la musique est présente de manière principale ou secondaire.
OU
🎧 Associer le titre d’une chanson à un des livres que vous aurez lu pour le challenge durant ce mois de juin !

N’ayant lu qu’un roman pour le challenge en juin, ça va être assez simple finalement : « Alter ego » de Sélène Derose, le titre me fait penser irrémédiablement à la chanson « Alter ego » de Jean-Louis Aubert… 💙 D’ailleurs, sous un certain angle les paroles peuvent également coller au récit !
« Où tu es, j’irai te chercher. Où tu vis, je saurai te trouver. Où tu te caches, laisse-moi deviner. Dans mon cœur rien ne change, t’es toujours là, mon ange. »

vector-summer-time-and-beach

Défi du mois de Juillet : Voyage ! Voyage !
🌴 Lire un livre qui se passe dans un pays étranger au votre
OU
🌴 Lire le livre d’un auteur d’une autre nationalité !

Pour défi je vais choisir « Le labyrinthe de Pharaon », bien que Brussolo soit un auteur français, l’histoire se déroule en Égypte (que je rêve de visiter). Non seulement le pays change mais également l’époque… 🐫🌴

Avez-vous participé au Magical Summer Challenge 2019 ? 🍹🌺🌴

Avons nous des lectures communes, ou avez-vous déjà lu ces livres ?

Signé C.

Judge – Yoshiki Tonogai

Résumé : Après avoir indirectement causé la mort de son propre frère, Hiro vit rongé par le remords. Deux ans ont passé quand il se réveille soudain dans le noir, menotté et coiffé d’un mystérieux masque de lapin. Au bout d’un couloir, le corps sans vie d’un adolescent, et sept autres victimes terrifiées, enfermées dans une étrange salle de tribunal. Mais aucun d’entre eux n’est vraiment innocent… Coupables d’un crime resté impuni, tous incarnent un des péchés capitaux : gourmandise, avarice, paresse, orgueil, luxure, envie et colère. Le procès peut commencer… À la fois juges et bourreaux, ils devront choisir toutes les douze heures celui d’entre eux qui sera sacrifié.

Judge

Note personnelle : ★ ★ ★ ★ ★

Avis : Il s’agit du premier manga que j’ai lu et par conséquent le premier que je présente sur le blog. 👍

Ma lecture n’est pas récente : en rangeant ma bibliothèque j’ai remarqué les tomes et je me suis dit qu’il fallait que je vous en parle. J’ai également regardé le film, que je compte chroniquer comme je l’ai fait pour « La maison des damnés« .

Ce sont les masques qui m’ont attiré. Avouez que c’est super creepy et connaissant mon penchant pour les choses flippantes, vous vous doutez bien que je ne pouvais pas passer à côté de cette lecture. 🐷🐻🐶🐺🦁

Je n’ai pas découvert le poteau rose pendant la lecture, la fin a été pour moi totalement inattendue ! D’ailleurs pendant toute l’histoire je pensais savoir qui était à l’origine de l’emprisonnement de ces gens avec leurs masques, sauf qu’à chaque nouvelle théorie un élément venait la démonter. Je n’avais de cesse de me demander « Qui ? Pourquoi ? », sans trouver de réponse. Quoi qu’il me semble bien avoir eu l’impression d’avoir trouvé le coupable et son motif, d’où cette énorme surprise à la fin. 😱

La seule chose regrettable à mes yeux, bien qu’elle ne m’ait pas dérangé outre mesure durant la lecture, c’est que les décors étaient parfois assez vides. Ces six tomes restent quand même un énorme coup de cœur et une très bonne idée pour s’initier aux mangas !

Anecdote Puisque ce manga est fcking creepy, je vais vous dévoiler une anecdote qui aurait pu l’être si nous n’avions pas autant les pieds sur terre. En prenant une capture d’écran de la photo, je me suis retrouvée avec une image brouillée, ce qui est vraiment surprenant étant donné que c’est la première fois que ça m’arrive avec mon fidèle téléphone portable ! 👈 Ce n’est pas la nouvelle du siècle, je n’ai pas cru que j’allais mourir dans la journée, mais il faut bien que je complète la partie « anecdote ». 😉 Voici l’image : clic !

Bonne lecture ! Signé C.