Mais c’est à toi que je pense – Gary A. Braunbeck

Résumé : Pour Thomas, Arnold, Rebecca et Christopher, c’est la fin du supplice. Ils viennent d’échapper à leur tortionnaire, un tueur en série pédophile qui les séquestrait depuis des années. Mais une nouvelle épreuve les attend : et si on les avait oubliés ? Et si on ne les aimait plus ? Horriblement défigurés et mutilés, ils ont besoin d’un adulte pour les ramener à leurs parents, que certains n’ont pas vus depuis dix ans… et ils ont choisi Mark.

mais c'est à toi que je pense.png

Note personnelle  : ★ ★ ★ ★ ★

Avis : Première lecture commune avec la blogueuse Plume de Soie alias @Nueva56 sur Twitter.

Tout d’abord, j’ai été surprise par le style d’écriture qui est agréable, facile à lire, une plume gracieuse et élégante (pour dire à quel point j’ai aimé). Le sujet abordé est extrêmement dur, les enfants kidnappés, torturés, retenus en captivités, avec tous les mauvais traitements que l’on peut imaginer (et même ceux qu’on ne peut pas).

J’ai en premier lieu cru que le livre ne serait qu’un enchaînement de souvenirs glauques et que ça me mettrait mal à l’aise. Le plus horrible est à mes yeux dans les premiers chapitres, y sont décrites des scènes terribles. Notamment une dont il faut que je vous parle : il s’agit de Mark qui regarde une vidéo (il y est contraint par Christopher, l’un des enfants qui a lui 21 ans à ce moment là), qui montre le meurtre d’une petit fille, dans une cave, sur une table d’autopsie. L’auteur nous fait comprendre ce qu’il se passe, pourtant il focalise notre attention et celle de Mark sur une poupée Super Nana. On sait éperdument et malheureusement ce que subit l’enfant, sans pour autant avoir les images en tête si on suit bien le texte. Cette façon de décrire la scène sans la « montrer » est vraiment époustouflante mais nécessaire, sans ça j’aurais stoppé ma lecture.

Par la suite l’histoire n’est pas, ou plus trop centrée sur les souvenirs macabres. C’est les souvenirs de Mark et non pas ceux des enfants (en majorité). Je souhaite évoquer au passage le personnage Cletus (un garagiste) à qui l’auteur a donné une importance et une vraie personnalité marquante sans pour autant qu’il soit présent (excepté au début et à la fin).

La fin de l’histoire justement… Sortez les mouchoirs ! Alerte madeleine. Le livre est un condensé d’émotions, qui m’a émue au plus haut point. Je vous le conseille malgré la dureté du sujet. 😭

Anecdote : Roman lu pour le #ColdWinterChallenge 2018 sans être rattaché à un menu (ça aurait pu être stalactites ensanglantées mais j’ai préféré ne pas l’inclure, tout simplement parce qu’il ne rapporte pas de points supplémentaires).

Bonne lecture ! Signé C.

Baby Challenge Thriller 2019 – Livraddict

Deuxième année de participation au Baby-Challenge Thriller de Livraddict ! 😍💪📚

💻 Topic à découvrir ici et règles juste . 💻

Je vise bien évidement le 20/20 et donc la médaille d’or. Comme l’année dernière (en m’organisant mieux parce que sérieux c’était très compliqué la fin d’année où j’ai été obligée de rattraper la lecture en quatrième vitesse). J’ai vu que cette année j’avais un peu d’avance, car des titres ont été repris de l’année précédente (c’est un peu triste ainsi soit dit en passant).

Je vous laisse découvrir mon avancement dans ce challenge :

📚 Je commence avec avec 4/20
📚 Mise à jour : 5/20 😃

Pour les sagas il suffit de lire l’un des ouvrages. Aussi, je ne reporterais pas les points validés durant l’année 2018 s’il me reste des ouvrages de la saga à lire (ce qui me parait être le choix le plus honnête et d’ailleurs je crois bien qu’il en est ainsi dans les règles du challenge). 😉

1.      Entre deux mondes de Olivier Norek
2.      Toutes blessent la dernière tue de Karine Giébel
3.      With you de Amélie C. Astier et Mary Matthews
4.      Saga – Victor Coste de Olivier Norek
5.      Saga – Will Edwards de Claire Favan
6.      Purgatoire des innocents de Karine Giébel
7.      Résilience de Julia M. Tean
8.      Saga – Bourbon kid de Anonyme
9.      Saga – Franck Sharko & Lucie Hennebelle de Franck Thilliez (lecture en cours)
10.     Saga – Eva Svärta de Sire Cédric
11.     Saga – Dante Torre de Sandrone Dazieri
12.     Saga – Ludivine Vancker  de Maxime Chattam
13.     Du feu de l’enfer de Sire Cédric
14.     Avec tes yeux de Sire Cédric
15.     Saga – Marcus Goldman de Joël Dicker
16.     Saga – La Trilogie du mal de Maxime Chattam
17.     Juste une ombre de Karine Giébel
18.     Shutter Island de Dennis Lehane
19.     Dompteur d’anges de Claire Favan
20.     Hématome de Maud Mayeras

JOKERS
1.     Saga – L’élite de Joelle Charbonneau
2.     Saga – Mila Vasquez de Donato Carrisi
3.     Comme ton ombre de Elizabeth Haynes
4.     Le manuscrit inachevé de Franck Thilliez
5.     Petits secrets, grands mensonges / Big little lies de Liane Moriarty

Participez-vous à ce challenge ? Comptez-vous y participer en 2020 ? Et surtout, avez-vous déjà lu ces romans, sans forcément participer à un challenge ? 📚😍

Signé C.

L’âme du mal – Maxime Chattam [trilogie]

Résumé : Le bourreau de Portland, qui étouffait et vitriolait ses victimes avant de les découper, est mort. Pourtant, le carnage continue. L’inspecteur Joshua Brolin, qui avait mis ce monstre hors d’état de nuire, doit aujourd’hui poursuivre son double. Cette fois, l’espoir n’est plus permis : le Mal a une grande famille et ses frères sont légion…

L'ame du mal.png

Note personnelle : ★ ★ ★ ★

Avis : Ce roman fait partie de la « Trilogie du mal ». J’ai été déçue quelques fois, mais heureusement dans celui-ci on retrouve une plume addictive ! 😍

J’ai été surprise par la première enquête résolue très rapidement. Je dois avouer que je me suis demandé ce qu’il pouvait avoir écrit dans « toutes ces pages restantes, OMG, WTF ». La bonne réponse est : un chef-d’oeuvre.

Une enquête avec Joshua Brolin un profiler, ainsi que Juliette la Belle kidnappée et arrachée in extremis des mains du Boucher de Portland. L’intrigue m’a subjuguée. La description de la psychologie du tueur est immersive et profonde, à glacer le sang ! Il semble que notre auteur soit toujours aussi documenté. Les explications médico-légales, les procédures, la police, tout semble si plausible, si réel que je n’ai pas pu m’empêcher de vérifier à plusieurs reprises que la porte d’entrée était bien fermée à clé. J’avoue même que la camomille n’a parfois pas suffit à empêcher l’insomnie. J’aurais préféré avoir le courage de Juliette, seulement j’ai été oublié à la distribution de cette qualité.

Joshua pour une fois n’est pas un enquêteur vieux, alcoolique ou border-line,c’est plaisant. J’aime bien les cabossés mais de temps en temps un enquêteur qui n’a pas le « profil type » ça fait du bien.

Un excellent roman à conseiller à votre entourage ! On retrouvera probablement Maxime Chattam sur mon blog pour la chronique sur « Le Signal » qui me met des étoiles dans les yeux à chaque fois que je croise la couverture ! ✨

Anecdote : roman lu dans le cadre du #BabyChallengeThriller de Livraddict 2018 – Photo venant du compte Instagram @tournezdespages image juste ici.

Bonne lecture ! Signé C.

Chasse à mort – Dean R. Koontz

Résumé : Deux créatures s’échappent d’un laboratoire scientifique dont le programme de recherches ultra-secrètes est centré sur les manipulations génétiques. L’un de ces cobayes, Un retriever, chien intelligent et sensible, est recueilli par Travis Cornel, ex-membre de la Delta-Force. L’autre cobaye, le plus dangereux, aussi sauvage que sanguinaire, aussi intelligent qu’agressif, recherché par les services secrets, ne pense, lui, qu’à une chose : retrouver Einstein le retriever et le tuer. La traque commence: d’un côté, un tueur hors du commun, de l’autre, fuyant, un retriever, un homme et une femme.

chasse à mort.png

Note personnelle : ★ ★ ★ ★ ★

Avis : Un très bon livre de science-fiction / thriller. J’ai du mal à le classer. On a l’impression de lire du Stephen King, dans l’histoire comme dans l’écriture. Il nous transporte dans son univers, l’intrigue est passionnante, avec une fin originale et inattendue.

Ce qui me fascine toujours c’est de réussir à inclure des animaux comme des personnages à part entière, en leur donnant une consistance, une personnalité et un vrai intérêt, sans que ce soit un roman basé sur les animaux (à l’image des romans jeunesse comme « Les gardiens de Ga’Hoole » ou « La quête des ours »). Je dis ça, mais ce chien est quand même un peu l’élément central du roman. Je ne veux pas trop spoiler, comme toujours, mais j’ai adoré l’association des deux personnes qui se démènent pour sauver Einstein (le chien). Notamment Nora, à laquelle je m’identifiais un peu.

Anecdote au passage, page 30, découverte de ce personnage : « Norma Devon avait peur du réparateur de télévision… », quelques lignes plus tard elle se nomme Nora. Ce n’est rien, une faute de frappe ou changement de nom : seul l’auteur connait la raison. J’ai remarqué parce que j’ai adoré « Bates Motel » dont je parle régulièrement et dans laquelle la mère du personnage principal (Norman Bates brillamment joué par Freddie Highmore) se nomme Norma Bates.

Conclusion : si vous aimez Stephen King, ce roman devrait vous plaire. 👍

Anecdote : Roman lu dans le cadre du #BabyChallengeThriller de Livraddict 2018 Une autre anecdote, qui m’a bien fait rire : J’ai commandé ce roman sur internet, déjà je l’ai reçu avec le mauvais visuel (osef), ensuite, en ouvrant le roman, un morceau de carton est tombé. C’était le dessus d’une boite d’une boite de Lansoÿl (un médicament pour les constipations), avec une étiquette de prix en francs (39,50 francs soit 7,75 euros) et des tas de nombres au dos. Si jamais ça vous intéresse c’est ici.

Bonne lecture ! Signé C.