POTTER BOOK TAG – Maison Gryffondor

Gryffondor est l’une des quatre maisons de Poudlard, fondée par Godric Gryffondor. Son blason, vous le connaissez tous, est un loin doré sur un fond rouge. Peu importe votre maison, vous pouvez faire ce TAG ! Bonne nouvelle n’est-ce pas ?

Blason_de_GryffondorSi vous allez à Gryffondor
Vous rejoindrez les courageux,
Les plus hardis et les plus forts
Sont rassemblés en ce haut lieu.

Extrait d’une chanson du Choixpeau Magique.

Sans plus attendre la série de questions !

Question 1 : Avez-vous récemment lu, ou avez-vous dans votre PAL un livre à la couverture rouge ?

41-godric_gryffindorLe saviez-vous ? Godric Gryffondor est un sorcier célèbre même dans les jeux HP. Sa carte de Chocogrenouille porte le numéro 41 dans les jeux Harry Potter à l’école des sorciers et Harry Potter et la Chambre des Secrets et le numéro 1 dans le jeu Harry Potter et le prisonnier d’Azkaban (cartes bonus).

Question 2 : Quel personnage de roman vous inspire le mot « courage » ?

GripsecQue savez-vous de l’Épée de Gryffondor ? Fabriquée au 10ème siècle par le roi des gobelins Ragnuk Ier, elle est faite d’argent pur, possède un manche incrusté de rubis. Juste au-dessous de la garde est gravé le nom de Godric Gryffondor, le propriétaire originel de l’épée.

Question 3 : Quelle adaptation cinématographique d’un livre avez-vous appréciée ?

d84639a36b8efa3a5cfbdb7c69fc5eb7 (1)Quasiment aucune erreur dans l’adaptation d’Harry Potter sauf que… Dans les films, Padma Patil est une élève de Gryffondor comme sa jumelle Parvati alors que dans les livres, elle est à Serdaigle. Les Potterhead pardonnent ce petit changement !

Question 4 : Quel livre n’étant pourtant pas votre style vous a beaucoup plu ?

kisspng-dog-breed-leash-character-5b2d1deac0bb99.2368504015296834347894SPOILER ! L’une des morts les plus douloureuse de la saga est sans aucun doute celle de Sirius Black… Il est le seul de sa famille à ne pas avoir été envoyé à Serpentard mais à Gryffondor ! Son animagus est un chien noir. Par ailleurs, il est le premier à réussir une évasion de la prison d’Azkaban.

Question 5 : Avez-vous abandonné une lecture ?

436-4362112_hermione-granger-in-the-philosophers-stone-hd-pngHermione Granger a terminé sa scolarité contrairement à Ron Weasley, elle les avait pourtant abandonné au profit de la chasse aux Horcruxes ! Elle a également été préfète, membre de l’armée de Dumbledore et membre du club de Slug. Anecdote supplémentaire : le nom envisagé pour Hermione Granger était Hermione Puckle, a confié J.K. Rowling !

Question 6 : Attendez-vous avec impatience la sortie d’un nouveau tome d’une saga ?

312-3129333_transparent-ron-weasley-ron-weasley-pngLe second Ordre du Phénix comptait 7 personnes de la famille Weasley sur 26 personnes, soit environ 27% de ses membres. Par ailleurs, les Weasley sont majoritairement (pour ne pas dire entièrement) des membres de la Maison Gryffondor.

Courage, hardiesse, force, bravoure, détermination.

13-133866_catching-up-with-an-old-friend-harry-potterLA QUESTION POTTERHEAD

Quel est votre Gryffondor préféré ?

J’espère que vous vous amuserez répondant à ces questions. Si vous en voulez encore plus, vous pouvez répondre aux questions du Potter Book Tag « Tu es un sorcier Harry ! » . Prenez soin de vous et lisez bien ! Signé C.

Liebster Awards 3.0

💙 Le blog Lectureenfantparent, que je remercie, m’a nominée au Liebster Awards 3.0. 💙

Connaissez-vous les origines de ce TAG ? Un jour, un blogueur allemand a cherché une manière originale de faire de la pub pour son blog, ne nous le cachons pas, cette chaîne a été commencé pour l’auto-promotion. Aujourd’hui, cette chaîne perdure et permet aux blogueurs de se découvrir entre eux et de partager autour de leurs passions communes.

liebster-awards-1.jpgLe principe :

  • Remerciez le blogueur qui vous a nommé
  • Répondez aux questions qui vous ont été posées
  • Nommez 5 autres blogueurs
  • Posez 6 nouvelles questions

 

Je renouvelle mes remerciements au blog Lectureenfantparent (qui soit dit en passant est original, vous devriez aller faire un tour) et voici mes réponses aux questions posées :

1. Avec quel auteur aimerais-tu partir en vacances ?

Claire Favan. Parce qu’elle est incroyable, parce que j’adorerais qu’elle me raconte comment elle arrive à créer des histoires aussi prenante et parce qu’un autographe dans un livre qu’on adore c’est cool. Claire, si tu me lis… 🌴☀🍹

giphy.gif

2. Si tu avais le pouvoir de te projeter dans un livre, lequel choisirais-tu ?

C’est compliqué de répondre à cette question ! 😂
Peut-être « Les Nains » de Markus Heitz, parce que j’ai beaucoup d’affection pour les personnages. Ou « Les Chevaliers d’Émeraude » aussi ça pourrait être génial ! Bien entendu visiter Poudlard est une option tentante. Dans un des tomes de la saga « Eve Dallas » de Nora Roberts pour le monde futuriste (uniquement si j’y suis très riche, sinon ça n’a pas l’air dingue). Elle est vraiment dure cette question. 😱😂

3. Quelles sont tes passions / hobbies (en dehors de la lecture) ?

Les jeux vidéos occupent une grande place dans ma vie. J’ai tenté quelques pas dans le milieu en ayant deux chaînes Youtube axées sur les jeux et j’ai également été streameuse pour ma chaîne et pour les WebTV. 🎮

J’ai aussi un goût prononcé pour les films d’horreur. Un hobby assez étrange, je le conçois. 📽🍿

J’ai également une autre passion, l’équitation. J’ai pratiqué ce sport pendant douze ans et même commencé des études dans un CFA agricole pour obtenir le diplôme d’éleveuse. Finalement j’ai arrêté ces études. J’aime les chevaux mais je ne souhaite pas travailler dans ce milieu. Bien entendu, j’ai lu toute la collection « Grand Galop » quand j’étais jeune. Je me souviens avoir fait un compte-rendu de lecture au collège sur le sixième tome de la série (Pour l’amour d’un cheval), c’est marrant comme la mémoire est sélective. 🐴

L’écriture aussi est l’une de mes passions, j’ai publié un roman jeunesse en auto-édition. C’est la première que j’en parle sur le blog. A vrai dire la publication du roman date de 2017, c’était un caprice je dois l’avouer. J’avais et j’ai toujours envie, qu’un jour mes enfants (quand j’en aurais, haha, cette phrase est aussi un running gag à force) puissent lire quelque chose qui vient de moi. Mon père m’a laissé ses tableaux, il disait qu’il était important de laisser une trace, aussi infime soit elle, pour continuer à vivre dans la mémoire des gens. J’ai essayé de le proposer gratuitement sur Amazon mais visiblement je ne peux pas, donc il est disponible à l’emprunt ou sinon il est au prix minimum de 0,99 euros. Si quelqu’un connait les paramètres pour qu’il puisse être gratuit, je suis preneuse ! 😉

Les couleurs de l'horreur couverture ebookVoilà, c’est mon tout petit roman jeunesse. 💁‍♀️
Le lien Amazon pour les curieux c’est ici 👈

4. Aimes-tu avoir un fond musical lorsque tu lis ? Si oui, quel genre de musique ?

Non, pas lorsque je lis. Quand j’écris oui ! Le genre de musique dépend de ce que j’écris. Mais en général des chansons en anglais pour ne pas me mettre à noter les paroles au milieu de mon texte (bien qu’avec le temps ça commence à cafouiller aussi avec l’anglais). 😂

5. Si tu pouvais voyager dans le temps, choisirais-tu d’explorer le passé ou le futur ?

Encore une question compliquée ! En plus ce sujet, c’est un sujet que j’adore, je vais mettre des heures à répondre. 😂

Le passé est incontestablement un choix intéressant : entre l’Égypte des pharaons que j’aurais aimé voir de mes propres yeux, la royauté française, tous les peuples qu’on essaye d’étudier comme les Mayas… Forcément ça donne envie. Sans oublier mes proches défunts que j’ai envie de revoir, au moins quelques minutes.

Cela dit ça peut très vite devenir dangereux parce qu’à notre époque on est quand même pas trop mal traité malgré les injustices, mais aussi parce qu’il y a un risque de modifier les événements dans le futur, vous imaginez si plus rien n’est pareil à notre retour ? 😱

Le futur écarte normalement ce problème, mais il y en a un autre : sur quoi je vais tomber dans le futur ? Si jamais j’arrive dans le monde hyper bizarre de René Barjavel au stade ultime de l’évolution, c’est juste la catastrophe. Si j’arrive dans un endroit avec des technologies que je ne connais pas, je risque aussi pfff… Tout un tas de choses ! Être arrêtée par des robots tueurs, ou des extra-terrestres, ne rien comprendre à la technologie et aux modes de vie.

Puis n’oublions pas deux points importants, la Terre se déplace donc potentiellement j’arrive à côté ce qui ne m’arrange pas outre mesure, et je n’ai pas l’assurance de pouvoir revenir (ou même d’y aller).

J’avais bien dit qu’il ne fallait pas me lancer sur le sujet (j’ai tellement de choses à dire encore, puis des films à conseiller aussi, mais j’arrête ici). 😂

giphy (1).gifPour ceux qui n’aurait pas envie de lire le pavé, voici un écureuil qui fait du ski nautique.

6. Trois mots qui te décrivent le mieux ?

Petite. Parce que c’est en général le premier que les gens que je rencontre utilisent pour me décrire. 🤷‍♀️

Licorne. C’est le surnom que me donne ma maman. (On est d’accord, la question ne porte pas que sur des adjectifs). 🦄

Livres. Forcément, un mot qui m’est associé pour mes passions. 📚


Maintenant à mon tour de nominer des blogs en espérant que vous répondrez ! 😍

Voici mes six questions, amusez-vous bien :

  1. Quel film adapté d’un roman as-tu apprécié (ou le cas échéant détesté) ?
  2. Si tu pouvais être le héros (l’héroïne) d’un roman, qui serais-tu ?
  3. Ta série du moment, c’est quoi ?
  4. Qui sont tes trois auteurs préférés ?
  5. Tu préfères découvrir l’espace ou les abysses ?
  6. As-tu une habitude spéciale quand tu lis ?

J’espère que vous passerez un excellent moment en répondant à ces questions. 😉 Je vous invite à consulter les blogs cités dans cet article, que nous puissions tous partager et échanger autour de notre passion commune dans la joie et la bonne humeur ! 📚💙

Signé C.

La cité perdue du Dieu Singe – Douglas Preston

Résumé : Un voyage au cœur d’une des régions les plus sauvages de la planète sur les traces d’une cité mythique et d’une civilisation disparue. Bienvenue dans l’impénétrable jungle de la Mosquitia, dans le nord-est du Honduras. C’est là que s’est aventuré le romancier et journaliste Douglas Preston aux côtés d’une équipe de scientifiques pour lever le voile sur l’un des derniers mystères de notre temps : la fameuse Cité blanche, ou Cité du dieu singe, qu’évoquait Hernán Cortès au XVIè siècle et que personne à ce jour n’avait réussi à localiser.

La cité perdue du dieu singe.png

Note personnelle : ★ ★ ★ ★

Avis : Le premier chapitre commence sur les chapeaux de roues, Douglas Preston nous rapporte le contenu d’une réunion qui se passe quelques jours avant que son équipe soit héliportée dans une région d’Honduras appelée La Mosquitia, durant laquelle sont évoqués de nombreux dangers, dont les serpents, les insectes, la végétation, et les maladies, de quoi vous faire passer l’envie d’aller visiter Honduras ! Puis, vient une partie sur l’historique des recherches effectuées sur cette mystérieuse Cité perdue du Dieu Singe aussi appelée Cité Blanche. J’ai trouvé ce passage vraiment intéressant, bien documenté et expliqué : c’est un travail de recherche incroyable et minutieux qu’a effectué Douglas Preston, au point de découvrir le stratagème d’anciens explorateurs peu scrupuleux qui ont pris comme prétexte la recherche de la cité pour financer une recherche de gisements aurifères. Leur histoire commence environ à la page 105, chapitre 11, mais le plus intéressant à mes yeux c’est quand le camp est établi et qu’ils entament les recherches sur le terrain. Quand toute la beauté de l’endroit est décrite, qu’il y a des interactions avec les animaux, et que les recherches sur le terrain débutent. Cela dit, même si ce lieu peut faire penser au jardin d’Eden, personnellement j’aurais trop peur de tous les dangers pour y aller, cependant, visiter le lieu à travers un livre est totalement fascinant et immersif. Je trouve que Douglas Preston a réussi à retranscrire l’atmosphère de la Mosquitia pour nous en faire profiter, bien en sécurité chez nous. Arrive ensuite une partie sur l’archéologie dans le Honduras, puis le passé du pays, et les maladies qui l’ont décimé (une partie également sur une « maladie » contractée par l’équipe de Douglas Preston et lui-même, je vous laisse découvrir de quoi ils souffrent en lisant le roman, haha). Une information de plus : la « Cité Perdue du Dieu Singe » ou « Cité Blanche » (voire  » Ciudad Blanca ») , est nommée par le président du Honduras, Juan Orlando Hernández, « La Ciudad del jaguar » soit « La Cité du jaguar », probablement en référence au métate à l’effigie d’un homme-jaguar, qui a été l’un des premiers artefacts trouvé durant les fouilles. Pour résumer, si on prend en compte que ce roman est un documentaire qui n’est pas focalisé sur les fouilles de la Cité Perdue comme on pourrait le croire, c’est livre est très intéressant. Je le conseille à ceux qui souhaitent en apprendre plus sur le Honduras et son histoire, et l’archéologie en général.

Quelques extraits :

Parmi les nombreux artefacts qu’il rapporta, il s’en trouvait deux qui contenaient selon lui des indices conduisant à la cité perdue : une pierre recouverte de caractères « hiéroglyphiques » et la statuette d’un singe se couvrant le visage de ses mains. 🙈

Au tournant du siècle, Boston Fruit, qui fusionnerait par la suite avec United Fruit Company, avait planté plus de quinze mille hectares de bananeraies le long du littoral nord-est du Honduras, devenant le premier employeur du pays. Ce fut le début d’une longue relation destructrice entre les producteurs de bananes américains et le Honduras, qui valut à ce dernier le surnom péjoratif de Banana Republic. 🍌

« Des alouates, les singes hurleurs, expliqua Woody. Ils se mettent à crier chaque fois que l’hélicoptère arrive ou repart. Apparemment, ils répondent au bruit. » 🐒

En revenant, je trouvai Steve sur un lit de camp à côté de sa tente, qu’il avait plantée à proximité de mon bivouac, de l’autre côté de l’arbre aux atèles. Il était allongé sur le dos, grignotant des cacahuètes et observant avec des jumelles le groupe de singes-araignées. Ces derniers se tenaient en rang d’oignons sur une grosse branche, à quinze mètres au-dessus de lui, et le regardaient en mangeant des feuilles. La scène était cocasse, deux espèces de primates curieux s’observant avec fascination. 🍃🐒

Bien plus que la simple activité récréative qui vient à l’esprit quand on pense aux jeux d’adresse, dans les cultures méso-américaines, le jeu de balle était un rituel sacré qui symbolisait la lutte entre les forces du bien et du mal. Il aurait également représenté un moyen d’éviter de se déclarer la guerre en permettant aux différents peuples de résoudre leurs conflits par un match, qui se terminait parfois par un sacrifice humain allant jusqu’à la décapitation de toute l’équipe perdante ou de son capitaine. 🙊

L’article du 02/03/2015 de National Geographic, mentionné dans le roman.

Anecdote : Gagné lors d’un concours sur Twitter. 🙈🙉🙊

Bonne lecture ! Signé C.

Journées internationales du livre voyageur – Travelling book days

Journées internationales du livre voyageur : les 20/03/2019 et 21/03/2019, le monde deviendra une bibliothèque à ciel ouvert ! 📚

🌸 Le livre est déposé 🌸

Si vous souhaitez également participer, rien de plus simple :

  • sélectionnez un (des) livre(s) dans votre bibliothèque
  • collez une étiquette de l’événement (disponible sur la page de l’événement FB)
  • prenez une dernière photo du livre à l’endroit où il a été laissé et publiez-la.

Voici quelques liens utiles pour votre participation :

Événement Facebook : pour mentionner votre participation via votre Facebook
Lien d’inscription : à renseigner pour participer
Page Facebook de l’événement : pour se tenir au courant et poster ses photos
Les étiquettes : à imprimer et coller sur votre livre


Bien entendu, je participe à l’événement ! 😍👍

Le livre que j’ai sélectionné n’est autre que « Le voyageur imprudent » de René Barjavel », un classique de la science-fiction, que j’ai lu, adoré et pour lequel j’ai écrit un article sur ce blog. 📚

1

L’étiquette est collée à l’intérieur du roman (je refuse tout simplement de la coller sur la couverture, je n’ai pas envie de l’abîmer).

Pour finaliser ma participation, je l’ai déposé dans la nature : Bonnières-sur-Seine (78) près d’un cabinet médical.
53435621_125284968577436_3004245425711354054_n.jpg

Bien entendu, j’ai posté la photo sur la page Facebook de l’événement @travelling.book.days et envoyée également les informations à l’adresse fdlj.communication@mairie-villeurbanne.fr ! En espérant qu’il trouve rapidement un nouveau lecteur, et qu’il soit prudent lors de son voyage. 😊

Si j’ai des nouvelles de ce roman qui n’est officiellement plus le mien, je vous les transmettrais via cet article et un petit tweet sur mon compte Twitter.


Est-ce que vous participez aux journées internationales du livre voyageur 2019 ? 📚
Quel livre comptez-vous partager ? 🕵️‍♀️

Bonne lecture ! Signé C.