Les Elfes – Bernhard Hennen [saga]

Résumé : Les humains redoutent leur froideur apparente. Les nains craignent leur arrogance et les fuient comme la peste. Les orcs et les trolls ne voient en eux que du gibier… Mais qui sont vraiment les elfes ? Quel est le destin de ces êtres de légende ? Farodin et Nuramon, deux puissants guerriers elfes, sont envoyés en chasse par leur reine dans le monde des humains afin de terrasser un démon, fléau ancestral de leur race. Leur courage, leur amitié et leur loyauté seront rudement mis à l’épreuve dans cette quête, car tous deux aiment Noroelle qu’ils ont laissée derrière eux et qui devra affronter seule un funeste destin.

Les elfes.png

Note personnelle : ★ ★ ★ ★ ☆

Avis : Je trouve que sa note Livraddict est bien trop basse (12/20). Je m’attendais du coup à une grande déception. Pas du tout ! Certes ce n’est pas un chef-d’oeuvre mais il est tout à fait sympathique, une fois passé les vingt premières pages. Je lui ai attribué la note de 15/20. Je peux comprendre que le rythme du début casse un peu l’ambiance, et ne donne pas envie de poursuivre, mais une fois lancé on ne peut pas s’arrêter, c’est très léger comme livre. C’est peut-être aussi son point faible. Parce que je sens moi aussi qu’il lui manque un petit quelque chose.

Cela dit, les elfes de Monsieur Hennen ont leurs coutumes, leur histoire, leur façon de faire et ils restent des personnages intéressants. Les descriptions m’ont permise de visualiser rapidement les lieux, les personnages ont des caractères différents les uns des autres, l’histoire connait des rebondissements, je n’ai pas grand chose à lui reprocher finalement.

Une histoire d’amour est très présente dans le premier tome. En effet, deux jeunes elfes souhaitent conquérir une demoiselle. Je pensais qu’ils aillaient se déchirer, mais finalement ils se soutiennent malgré tout. Je trouve que c’est très altruiste et ça augmente la note finale ! Il faut savoir parfois féliciter les auteurs pour les petites surprises qu’ils nous réservent.

PUMPKIN AUTUMN CHALLENGEAnecdote : Roman lu pour le #PumpkinAutumnChallenge 2018 dans la catégorie « automne enchanteur », sous-catégorie « Clochette, grimoire et chandelle (petit peuple, elfe) ». 🧝‍♂️

Bonne lecture ! Signé C.

Le Bourbon Kid – Anonyme [saga]

Résumé : Santa Mondega, une ville d’Amérique du Sud oubliée du reste du monde, où sommeillent de terribles secrets… Un mystérieux tueur en série, qui assassine ceux qui ont eu la malchance de lire un énigmatique « livre sans nom »… La seule victime encore vivante du tueur, qui, après cinq ans de coma, se réveille, amnésique… Deux flics très spéciaux, un tueur à gages sosie d’Elvis Presley, des barons du crime, des moines férus d’arts martiaux, une pierre précieuse à la valeur inestimable…

Bourbon Kid.png

Note personnelle : ★ ★ ★ ★ ★

Avis : Un mélange judicieux de tout et n’importe quoi. Je ne sais pas encore comment ce livre tient la route. C’est du pur génie ! Western, vampires, guitares électriques, flingues, jolies demoiselles, jurons et grains de maïs. Impossible d’écrire un avis logique et correctement tourné sur des livres aussi décalés ! 😂

Ces livres (ils sont sept au total) m’ont fait rire, angoisser, larmoyer, voire pleurer, mais surtout rire (c’est voulu cette répétition). C’est comme une grande pièce de théâtre jouée par des enfants déguisés qui chahutent sur scène. Ils rentrent dans la catégorie des livres inoubliables. D’ailleurs, je voudrais, sans spoiler, que vous pensiez à moi quand vous lirez les mots « maïs » et « Sainte-Marie Merde Dieu ». 😵

Plus sérieusement, même si c’est difficile de l’être en parlant du Bourbon Kid, cette série de romans fait passer un excellent moment. Il y a beaucoup d’actions et d’humour, avec une touche d’horreur. L’auteur (ou les auteurs) a créé des personnages à la limite de la caricature, les personnalités sont très différentes les unes des autres, je dirais même que leurs caractères sont forts. Parfois même les physiques sont atypiques (en tout cas dans les souvenirs qu’il me reste). Dans le tome trois, on croise Elvis Presley, Kurt Cobain, James Brown, les Blues Brothers, Janis Joplin, Freddie Mercury et même Michael Jackson (quand ils sont dans une ville dans le désert pour assister à un festival de musique, avouez que pour une histoire de vampires western, c’est genre super original). Comme beaucoup d’autres lecteurs, mon personnage préféré reste le tout aussi emblématique Bourbon Kid (essayez de ne pas tomber amoureux(se) de ce personnage), au coude-à-coude avec Elvis.

Anecdote : Excepté vous dire que la guitare n’est pas la mienne… J’en ai une, mais je n’en joue pas, ou alors si, mais aussi bien qu’un canard. Je réitère mon conseil au passage : lisez ces livres c’est de la bombe ! 🎸💣💀

Bonne lecture ! Signé C.