Aberrations – Joseph Delaney [saga]

Résumé : Le Shole, un monstrueux brouillard, continue son expansion vers le nord. Ceux qui s’y trouvent piégés meurent ou sont transformés en créature immondes : les aberrations. Dans le duché de Lancaster, Crafty, 13 ans, est l’un des rares survivants qui peut traverser ces étendues maudites. Recruté pour servir au château, il devient l’apprenti d’une mystérieuse guilde qui l’envoie effectuer des missions dans les zones dangereuses. Bientôt, le garçon devine que les aberrations ne représentent peut-être pas le plus grand danger.

Aberrations.png

Note personnelle globale : ★ ★ ★ ★

Avis : Quoi qu’on en pense, il est clair qu’il y a des similitudes entre la série « l’épouvanteur » et celle-ci. En effet, dans la série « Aberrations » le personnage principal n’est autre que Crafty, 13 ans, fils d’un Fey, qui est testé pour devenir « mouche de porte » dans un monde où le Shole (le brouillard) ne cesse de se répandre. Dans la série « l’épouvanteur », le personnage principal est Thomas Ward, 12 ans, septième fils d’un septième fils, en apprentissage pour repousser le mal qui ne cesse de se répandre. On sent également que c’est la même personne qui écrit,  le style est inimitable, son texte est très fluide et permet de se projeter dans l’histoire. Il y a toujours cette atmosphère angoissante, froide, sombre, qui vous file la chair de poule. Aussi, on retrouve quelques clins d’œil à l’épouvanteur dans ce roman, notamment dans le nom d’une taverne « La Sorcière de Pendle ».  😍

Un petit mot sur la couverture, les écritures et le dessins sont en reliefs et brillants, elle est magnifique. Je suis ravie de l’avoir dans ma bibliothèque, je suis sûre que ce sera superbe avec tous les tomes si Bayard veut bien les éditer rapidement (pleeeeease). Au-delà de la couverture, l’histoire elle-même me plait beaucoup. En résumé un vilain brouillard qui tue ou transforme tout le monde se répand sur la Terre et quelques personnes privilégiées y sont hermétiques, ceux qui sont nés « Fey », ils deviennent donc soit des « courriers » (personnes se déplaçant pour transmettre des informations dans les endroits épargnés) ou des « mouches de porte » (personne pouvant localiser quelque chose dans le Shole grosso modo). Le jeune Crafty, devient donc « mouche de porte ». Ce premier tome est un bon mélange entre la découverte du Shole et du monde pour le lecteur, et des actions qui font avancer l’histoire. C’est donc une réussite. Placer le décor tout en nous racontant une histoire parallèlement, ou même l’inverse peu importe. Dans tout les cas on ne s’ennuie pas. J’étais agréablement surprise par ce roman, d’autant plus que j’avais lu un seul et mauvais avis sur la série. Personnellement je le recommande et vivement que le deuxième tome sorte ! 💖

Anecdote : Je l’avais pré-commandé en pensant le lire le jour de sa sortie en bonne blogueuse littéraire, mais il se trouve que je n’arrive pas à stopper une lecture en cours pour en commencer une autre, d’où mon retard. 🤭

Bonne lecture ! Signé C.

Les Nains – Markus Heitz [saga]

Résumé : Lorsque s’effondre le passage de Pierre que les Nains gardaient depuis toujours, Orcs et Ogres déferlent sur le Pays Sûr. C’est le jeune Nain Tungdil qui donne l’alerte. Envoyé en mission par son père adoptif, le Mage Lot-Ionan, il découvre l’armée qui avance sur le pays. À la tête de cette force d’invasion, les Albes, êtres cruels et maléfiques, ont le pouvoir de ramener les morts à la vie. Tungdil n’a pas d’autre choix : s’il veut sauver Hommes, Elfes, Mages et Nains du péril imminent, il doit devenir un héros.

Les nains.png

Note personnelle : ★ ★ ★ ★ ★

Avis : En un mot, épique ! J’ai longtemps délaissé le premier tome, puis finalement après avoir lu beaucoup de commentaires positifs, j’ai commencé à le lire… Et ça a été très dur de le lâcher. J’ai eu envie d’acheter le deuxième tome dans la seconde pour pouvoir continuer. La découverte des challenges m’a fait repousser la lecture du second tome pour l’inclure dans ma PAL du #ColdWinterChallenge 2018. Ce que je ne regrette pas, au contraire, je pense qu’attendre un peu m’a donné une meilleure expérience encore que si je l’avais lu dans la foulé. Il me marque plus dans ces conditions.

Il y a cinq séries sur le thème des nains de Markus Heitz, de deux tomes à chaque fois. Les Nains, La guerre des Nains, La revanche des nains… Bref, je pense créer un Challenge spécialement pour eux, auquel vous pourrez participer avec grand plaisir. (Mise à jour de l’article, chers amis, le challenge est bien sorti, vous pourrez le trouver juste ici 🍻).

Ce sont de très bons romans high fantasy. Tungdil le personnage principal, qui est un nain (étrange n’est-ce pas ?), grandit avec des humains appelés les « longs-sur-pattes » par les nains d’ailleurs, qui sont eux-mêmes appelés les « troglodytes » par les humains (je vous laisse consulter la définition du dictionnaire Larousse, clic), qui est envoyé en mission, et rencontre d’autres nains.

Avec beaucoup d’humour et d’émotions on suit ce petit groupe de nains, jusque dans leur royaume. Il s’avère finalement que tout le continent (Le Pays Sûr) est grandement menacé par une force obscure. L’histoire est bien construite, on voit cette menace naître et grandir. Dans le second tome c’est la quête pour forger l’arme capable d’anéantir la menace. Un petit groupe constitué uniquement de nains (au début) s’en va donc chercher l’endroit où fabriquer l’arme (j’essaye de rester vague).

Honnêtement, on pleure et on rigole. Les répliques sont hilarantes. C’est ce qui me marque le plus dans ce roman. Certes il y a la guerre, c’est pas le joli monde des bisounours (je n’ai jamais regardé mais je m’en sers quand même de référence), mais l’humour de l’auteur apporte quelque chose de léger. J’adore la personnalité des nains, leur loyauté, leur fierté, leur détermination et leur force aussi. C’est un peuple extrêmement attachant. Bien entendu je conseille plus que vivement ces romans ! 🍻📚

COLD WINTER CHALLENGEAnecdote : Tome 2 lu pour le #ColdWinterChallenge 2018, menu « Flocons magiques ». ❄ Je vous suggère d’écouter aussi le « main title » d’Hearthstone lorsqu’il y a des passages dans des tavernes. Immersion garantie ! 🍻🍻🍻 La musique ici.

Bonne lecture ! Signé C.

Les secrets de l’île – Viveca Sten

Résumé : Une froide journée de septembre, l’étudiant Marcus Nielsen est retrouvé mort dans son appartement de Nacka. Tout semble indiquer un suicide. Mais sa mère, convaincue qu’il a été assassiné, supplie la police de ne pas classer l’affaire. Quand l’inspecteur Thomas Andreasson commence à enquêter, les pistes semblent mener à la base militaire de Korsö, devant l’île de Sandhamn, où le corps d’un autre homme vient d’être retrouvé.

Les secrets de l'ile.png

Note personnelle : ★ ★ ★ ★

Avis : Il s’agit d’une série de romans « Enquêtes de Thomas Andreasson et Nora Linde ». Le roman « Les secrets de l’île » est donc le quatrième de cette série. J’ai eu peur de me retrouver dans la même situation que lorsque je me suis attaqué à la série de romans de Jo Nesbo, où j’ai commencé par « Le bonhomme de neige » où était dévoilé le nom du tueur du premier roman de la série « L’homme chauve-souris », que j’ai lu juste après, l’auto-spoil de la mort qui tue. Bref, revenons à ce roman !

On a donc une histoire scindée en trois parties durant tout le livre, une partie où Thomas enquête, une partie sur la vie familiale de Nora Linde (qui doit probablement avoir une importance plus grande dans les autres romans, parce que dans celui-ci sa présence n’apporte rien à l’histoire), et des passages d’un journal intime.

J’ai trouvé appréciable le contraste entre les temps, d’être balancé dans les rangs militaires des chasseurs-côtiers, puis renvoyé trente ans plus tard au milieu d’une enquête où l’on retrouve les mêmes personnages. Grâce aux recoupements entre le journal intime et les découvertes de Thomas, on peut comprendre ce qu’il se passe, tout en restant dans le flou : on ne sait pas pour autant qui assassine les victimes. Bien entendu on peut avoir une vague idée et même trouver des mobiles sans avoir de certitudes qui nuiraient au suspense. 😉👍

COLD WINTER CHALLENGEAnecdote : Roman lu pour le #ColdWinterChallenge 2018, menu « stalactites ensanglantées ». ☁⛄💖 La photo n’est pas de moi, hélas, j’ai donc choisi d’emprunter cette image qui vient du compte Instagram @Readersisters, que vous pouvez retrouver ici.

Bonne lecture ! Signé C.

L’âme du mal – Maxime Chattam [trilogie]

Résumé : Le bourreau de Portland, qui étouffait et vitriolait ses victimes avant de les découper, est mort. Pourtant, le carnage continue. L’inspecteur Joshua Brolin, qui avait mis ce monstre hors d’état de nuire, doit aujourd’hui poursuivre son double. Cette fois, l’espoir n’est plus permis : le Mal a une grande famille et ses frères sont légion…

L'ame du mal.png

Note personnelle : ★ ★ ★ ★

Avis : Ce roman fait partie de la « Trilogie du mal ». J’ai été déçue quelques fois, mais heureusement dans celui-ci on retrouve une plume addictive ! 😍

J’ai été surprise par la première enquête résolue très rapidement. Je dois avouer que je me suis demandé ce qu’il pouvait avoir écrit dans « toutes ces pages restantes, OMG, WTF ». La bonne réponse est : un chef-d’oeuvre.

Une enquête avec Joshua Brolin un profiler, ainsi que Juliette la Belle kidnappée et arrachée in extremis des mains du Boucher de Portland. L’intrigue m’a subjuguée. La description de la psychologie du tueur est immersive et profonde, à glacer le sang ! Il semble que notre auteur soit toujours aussi documenté. Les explications médico-légales, les procédures, la police, tout semble si plausible, si réel que je n’ai pas pu m’empêcher de vérifier à plusieurs reprises que la porte d’entrée était bien fermée à clé. J’avoue même que la camomille n’a parfois pas suffit à empêcher l’insomnie. J’aurais préféré avoir le courage de Juliette, seulement j’ai été oublié à la distribution de cette qualité.

Joshua pour une fois n’est pas un enquêteur vieux, alcoolique ou border-line,c’est plaisant. J’aime bien les cabossés mais de temps en temps un enquêteur qui n’a pas le « profil type » ça fait du bien.

Un excellent roman à conseiller à votre entourage ! On retrouvera probablement Maxime Chattam sur mon blog pour la chronique sur « Le Signal » qui me met des étoiles dans les yeux à chaque fois que je croise la couverture ! ✨

Anecdote : roman lu dans le cadre du #BabyChallengeThriller de Livraddict 2018 – Photo venant du compte Instagram @tournezdespages image juste ici.

Bonne lecture ! Signé C.