Le Syndrome [E] – Franck Thilliez [saga]

Résumé : Un film mystérieux et malsain qui rend aveugle… Voilà de quoi gâcher les vacances de Lucie Henebelle, lieutenant de police à Lille. Cinq cadavres retrouvés atrocement mutilés… Il n’en fallait pas plus à la Criminelle pour rappeler le commissaire Franck Sharko, en congé forcé. Deux pistes pour une seule et même affaire qui va réunir Henebelle et Sharko. Des bidonvilles du Caire aux orphelinats du Canada, les deux nouveaux coéquipiers vont mettre le doigt sur un mal inconnu, d’une réalité effrayante et qui révèle que nous pourrions tous commettre le pire. Ceux qui ne connaissent pas le syndrome [E], ne savent pas de quoi ils sont capables…

Syndrome E.png

Note personnelle : ★ ★ ★ ★ ★

Avis : Un livre où se retrouvent Lucie Hennebelle et Franck Sharko, deux personnages de Franck Thilliez, un auteur français bourré de talent.

Ce dont je me souviens le plus, ou plutôt ce à quoi j’ai assimilé ce roman, c’est le mot « lapin ». Allez savoir pourquoi il m’a traumatisé comme ça… C’est une histoire « classique ». On trouve un cadavre, on a une enquête bien ficelée avec son lot d’horreurs, puis une conclusion qui mène à une expérience scientifique (non ça spoile pas, parce que c’est comme je l’ai dit avant, c’est assez classique ce style).

Ce qui est intéressant dans ces romans, c’est surtout l’enquête, comment ils vont la mener, mais surtout la raison de l’expérience et son déroulement. En somme, je souhaite insister sur le fait que « classique » c’est bien, ça veut dire que ça fonctionne. Je passe sur les personnages, qui sont déjà connus pour ceux qui aiment Thilliez, ils ont tous les deux leurs propres séries de roman, où ils enquêtent seul. Je dis ça mais en fait, je n’ai pas lu les enquêtes de Lucie Hennebelle.

J’ai même finalement lu très peu de roman de l’auteur. Je me fais honte, je pensais le contraire. Passons, autant « deuil de miel » m’avait peu convaincu, autant celui-ci a été un vrai plaisir à lire. J’avoue que mon avis n’est pas extrêmement constructif, pour le coup, tout ce que je peux dire du livre c’est qu’il n’est pas très surprenant mais très intéressant. 😉

Anecdote : Roman lu dans le cadre du #BabyChallengeThriller de Livraddict 2018 mais pas que, j’adore les romans de Franck Thilliez.  Photo venant du compte Instagram @instants_de_lecture image ici.

Bonne lecture ! Signé C.

Mes films d’Halloween

Après les lectures d’Halloween, vous trouverez ci-dessous une sélection de films pour passer une terrifiante soirée. 😱

HOSTEL

18470658.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx

Deux étudiants américains, Paxton et Josh, ont décidé de découvrir l’Europe avec un maximum d’aventures et de sensations fortes. Avec Oli, un Islandais qu’ils ont rencontré en chemin, ils se retrouvent dans une petite ville de Slovaquie dans ce qu’on leur a décrit comme le nirvana des vacances de débauche : une propriété très spéciale, pleine de filles aussi belles que faciles…
Natalya et Svetlana sont effectivement très cools… un peu trop, même. Paxton et Josh vont vite se rendre compte qu’ils sont tombés dans un piège. Ce voyage-là va les conduire au bout de l’horreur…

SAW

saw-a04

Deux hommes se réveillent enchaînés au mur d’une salle de bains. Ils ignorent où ils sont et ne se connaissent pas. Ils savent juste que l’un doit absolument tuer l’autre, sinon dans moins de huit heures, ils seront exécutés tous les deux…
Voici l’une des situations imaginées par un machiavélique maître criminel qui impose à ses victimes des choix auxquels personne ne souhaite jamais être confronté un jour. Un détective est chargé de l’enquête…

LA MAISON DE CIRE

18424122

Un groupe d’amis se rendant au match de football de l’école devient la cible de deux assassins dans une ville abandonnée. Ils découvrent que ces hommes ont développé la plus grosse attraction du coin – la Maison de cire – en créant une bourgade peuplée de personnages de cire, confectionnés à l’aide des corps de visiteurs malchanceux. Les jeunes gens doivent maintenant trouver un moyen de s’enfuir avant de devenir eux-mêmes les acteurs de ce funeste théâtre…

FREDDY VS JASON

W9dtj3ET-JejwDlD0oM4avxK0Cw

Voilà bien longtemps que Freddy ne hante plus les nuits des jeunes de Elm Street. Les drogues secrètement administrées aux adolescents par leurs parents empêchent tous les cauchemars et le condamnent à l’impuissance. Pourtant, non loin de là, l’instrument de sa vengeance attend…
Jason, le tueur maniaque enterré, n’est pas tout à fait mort. Freddy le sait et décide de pénétrer son esprit. Il va faire de lui le bras armé de son terrifiant retour. Bientôt, Elm Street redevient un enfer. La jeune Lori Campbell et ses amis voient les morts violentes se multiplier autour d’eux. Entre Freddy et Jason, c’est à celui qui saisira ses victimes le plus rapidement. Très vite, ils deviennent concurrents. L’affrontement est inévitable. Lequel des deux monstres triomphera ? Nul ne le sait. Une chose est certaine : si certains survivent à ce choc, ils n’oublieront jamais…

PARANORMAL ACTIVITY

19190472

Un jeune couple suspecte leur maison d’être hantée par un esprit démoniaque. Ils décident alors de mettre en place une surveillance vidéo durant leur sommeil afin d’enregistrer les évènements nocturnes dont ils sont les victimes. Les images récupérées de septembre à octobre 2006 ont été montées en un film de 86 minutes, « Paranormal Activity ».

[REC]

18914006

Angéla est journaliste pour une télévision locale. Accompagnée de son caméraman, elle relate le quotidien de ceux qui travaillent la nuit.
Ce soir, elle est dans une caserne de pompiers. La nuit est calme, aucune urgence. Jusqu’au coup de fil d’une vieille dame qui réclame du secours. Le tandem suit les pompiers et découvre en arrivant sur place des voisins très inquiets. D’horribles cris ont été entendus dans l’appartement de la vieille dame. Angéla perçoit la tension des habitants, son reportage devrait enfin sortir de la routine… Elle n’imagine pas à quel point !

Et pour rire un peu après tout ça : TUCKER & DALE FIGHTENT LE MAL

images

Tucker et Dale sont deux gentils péquenauds venus se ressourcer en forêt. Ils y rencontrent des étudiants venus faire la fête. Suite à un quiproquo entraînant la mort d’un des jeunes, ces derniers pensent que Tucker et Dale sont des serial killers qui veulent leur peau, alors que nos héros pensent que les jeunes font partie d’une secte et qu’ils sont là pour un suicide collectif ! C’est le début d’un gigantesque malentendu dans lequel horreur et hilarité vont se mélanger.


Ces films sont classiques mais ils font toujours leur petit effet. Il y en a bien d’autres que j’aimerais proposer, mais ils rentrent dans plusieurs catégories alors je les réserve pour un prochain article. 😊

Avez-vous déjà regardé ces films ?

Bon visionnage.

Signé C.

L’ombre des chats – Arni Thorarinsson

Résumé : Apparent suicide « assisté par ordinateur » d’une jeune mariée, messages obscènes à l’orthographe défaillante sur son téléphone portable… Décidément, Einar est fâché avec les nouvelles technologies. Enquêteur nonchalant et lucide, le journaliste est bien décidé à résoudre ces énigmes malgré l’hostilité du commissaire de police local. Après tout, remplacer le mensonge par la vérité, c’est son boulot.

L'ombre des chats.png

Note personnelle : ★ ★ ☆ ☆ ☆

Avis : L’exemple parfait pour illustrer mon système de notation. Je le dis rapidement ici : la « note personnelle » porte bien son nom. Je note « le plaisir que j’ai éprouvé » en lisant, pas l’ouvrage en lui-même. L’avis que j’exprime est mon ressenti, pas un jugement sur le livre ou l’auteur. Je vous invite à découvrir la rubrique « À propos » dans laquelle j’explique mon système de notes.

Revenons à nos moutons ou plutôt nos chats : le résumé me semblait vraiment intéressant. Un logiciel capable de tuer des gens ? Un cyber-psychopathe ? Un vrai suicide ? Une expérience loupée ? J’avais des milliers d’idées en tête lorsque je passais en caisse. L’histoire commence…

J’ai dû relire plusieurs fois les mêmes passages parce que je suis une lectrice francophone et que par conséquent les prénoms islandais ne s’impriment pas dans mon cerveau, de plus les personnages sont nombreux. J’ai essayé à de situer les personnages, comprendre de qui l’on parle, qui parle, puis (ouf !) à force de m’obstiner et de noter, j’y suis arrivée. Après ces petits soucis qui sont entièrement ma faute (l’auteur a écrit dans sa langue, c’est un livre traduit, il ne pensait pas qu’une petite française allait l’acheter), je me force à lire quelques chapitres de plus malgré mon appréhension.

J’ai trouvé le temps long, je me suis posée des questions et j’ai trouvé que le résumé ne collait pas à l’histoire. Où sont les mariées ? Pourquoi il ne se pose pas plus de questions sur cet ordinateur, ce crime, ces gens ? Page après page je me retrouvais dans la peau de ce journaliste au milieu des complots politiques, des échanges avec les policiers, des articles de journaux… En somme rien à voir avec ce que je pensais !

Ce livre est loin d’être mauvais, mais je souhaitais lire une histoire policière (oui oui même avec un journaliste, après tout Le Poulpe ce n’est pas un policier et il se charge des affaires policières), de l’hémoglobine, des technologies supérieures, des suicides en masse, des logiciels perfectionnés, alors que finalement, il s’agit surtout de suivre un journaliste dans la création de scoop avec un fond d’histoire policière. Vous le lirez probablement avec plaisir si vous ne vous attendez pas à vous plonger dans une enquête avec un cyber-tueur. 😉

Anecdote : J’ai commencé à le lire dans le train qui me ramenait en région parisienne, mais ce jour là, j’ai été victime d’un mal des transports qui m’a forcé à le ranger dans mon sac. 🙃

Bonne lecture ! Signé C.